CAE annonce un hausse de son dividende de 10%

Pour partager cette publication :

CAE publie ses résultats du premier trimestre de l’exercice 2020 et annonce une hausse de son dividende de 10 %

 


  • Produits des activités ordinaires de 825,6 millions $, contre 722,0 millions $ l’an dernier
  • RPA de 0,23 $ (0,24 $ avant les éléments particuliers(1)), contre 0,26 $ l’an dernier
  • Prises de commandes(2) de 940,8 millions $, soit un ratio valeur comptable des commandes/ventes(2) de 1,14 et un carnet de commandes(2) de 9,4 milliards $
  • Approbation par le conseil d’administration d’une hausse de 10 % du dividende trimestriel, qui passe de 0,10 $ à 0,11 $ par action
  • Présentation des résultats de l’exercice en cours selon la norme IFRS 16

 

MONTRÉAL, le 14 août 2019 /CNW Telbec/ – (NYSE: CAE) (TSX: CAE) – CAE publie aujourd’hui ses résultats et annonce des produits des activités ordinaires de 825,6 millions $ pour le premier trimestre de l’exercice 2020, comparativement à 722,0 millions $ pour le premier trimestre de l’exercice précédent. Le résultat net attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres s’est chiffré à 61,5 millions $ (0,23 $ par action) pour le premier trimestre, comparativement à 69,4 millions $ (0,26 $ par action) l’an dernier. Le résultat net avant les éléments particuliers(3) s’est élevé à 63,2 millions $ (0,24 $ par action) pour le premier trimestre de l’exercice 2020.

 

Le résultat opérationnel sectoriel(4) s’est élevé à 110,9 millions $ (13,4 % des produits des activités ordinaires) pour le premier trimestre, comparativement à 98,5 millions $ (13,6 % des produits des activités ordinaires) pour le premier trimestre de l’exercice précédent. Le résultat opérationnel sectoriel avant les éléments particuliers(5) s’est établi à 113,3 millions $ (13,7 % des produits des activités ordinaires) pour le premier trimestre de l’exercice 2020. Les données financières sont exprimées en dollars canadiens, sauf indication contraire.

 

« L’exercice s’est ouvert en force pour CAE, avec une croissance de 14 % des revenus, une hausse de 15 % du résultat opérationnel et des commandes de plus de 940 millions $ pour un carnet de commandes de 9,4 milliards $ », a déclaré Marc Parent, président et chef de la direction de CAE. « C’est le secteur Civil qui a affiché la meilleure performance, comme en témoignent la croissance de 29 % de son résultat opérationnel et le maintien de la demande vigoureuse pour les solutions de formation innovantes de CAE. L’intégration de la division Formation pour l’aviation d’affaires de Bombardier progresse à un rythme satisfaisant, et nous avons conclu des contrats de formation à long terme avec des compagnies aériennes comme LATAM, SAS et Air Europa. Le secteur Défense a affiché une forte croissance de son chiffre d’affaires et une baisse de son résultat opérationnel, ce qui traduit la variabilité d’un trimestre à l’autre et la croissance du bénéfice généralement plus importante au second semestre de l’exercice. Le marché du secteur Défense demeure vigoureux, plus de 4,2 milliards $ de soumissions et d’offres étant en attente d’une décision de clients. Dans le secteur Santé, le dynamisme des revenus tirés des nouveaux produits et l’expansion des effectifs de vente se sont poursuivis au premier trimestre. D’ici la clôture de l’exercice, les perspectives de croissance annuelles de CAE demeurent inchangées. Conformément à nos priorités quant à l’affectation du capital et à nos prévisions positives à long terme, je suis heureux d’annoncer que le conseil d’administration de CAE a approuvé une hausse de 0,01 $ ou de 10 % de son dividende trimestriel, qui passe à 0,11 $ par action, et ce, à partir du 30 septembre 2019. Il s’agit de la neuvième hausse consécutive du dividende de CAE en autant d’années. »

 

Sommaire des résultats consolidés

(montants en millions, sauf les marges opérationnelles et les montants par action)

T1-2020

T1-2019

Écart en %

Produits des activités ordinaires

825,6

$

722,0

$

14

%

Résultat opérationnel sectoriel (ROS)

110,9

$

98,5

$

13

%

Marges opérationnelles

13,4

%

13,6

%

ROS avant les éléments particuliers

113,3

$

98,5

$

15

%

Marges opérationnelles avant les éléments particuliers

13,7

%

13,6

%

Résultat net

63,0

$

71,6

$

(12)

%

Résultat net attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société

61,5

$

69,4

$

(11)

%

Résultat par action (RPA)

0,23

$

0,26

$

(12)

%

Résultat net avant les éléments particuliers

63,2

$

69,4

$

(9)

%

RPA avant les éléments particuliers

0,24

$

0,26

$

(8)

%

Carnet de commandes total

9 362,2

$

8 046,3

$

16

%

 

Solutions de formation pour l’aviation civile (Civil)
Les produits des activités ordinaires du secteur Civil se sont chiffrés à 477,6 millions $ pour le premier trimestre, une hausse de 11 % par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Le résultat opérationnel sectoriel s’est établi à 98,6 millions $ (20,6 % des produits des activités ordinaires), par rapport à 78,3 millions $ (18,2 % des produits des activités ordinaires) pour le premier trimestre de l’exercice précédent. Pour le premier trimestre, le résultat opérationnel sectoriel avant les éléments particuliers s’est établi à 101,0 millions $ (21,1 % des produits des activités ordinaires), en hausse de 29 % par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Le taux d’utilisation (6)des centres de formation du secteur Civil s’est fixé à 76 % ce trimestre.

 

Au cours du trimestre, le secteur Civil a signé des contrats pour des solutions de formation d’une valeur de 693,8 millions $, y compris des contrats de formation des pilotes de plusieurs années avec des compagnies aériennes, dont LATAM, SAS et Air Europa, ainsi qu’un nouveau contrat de 5 ans pour la formation des pilotes avec AirAsia Philippines, mettant en vedette le système de formation de pointe guidé par les données CAE RiseMC. Le secteur Civil a vendu neuf simulateurs de vol (FFS) au cours du trimestre, dont trois pour le Boeing 737MAX à Southwest Airlines, un pour l’Airbus 330 à Korean Air, et un pour le Boeing 787 à Hawaiian Airlines.

 

Le ratio valeur comptable des commandes/ventes  s’est établi à 1,45 pour le trimestre et à 1,54 pour les 12 derniers mois. Le carnet de commandes du secteur Civil totalisait 5,1 milliards $ à la fin du trimestre.

Sommaire des résultats — Solutions de formation pour l’aviation civile

(en millions, sauf les marges opérationnelles, les unités NES et les FFS déployés)

T1-2020

T1-2019

Écart en %

Produits des activités ordinaires

477,6

$

430,9

$

11

%

Résultat opérationnel sectoriel

98,6

$

78,3

$

26

%

Marges opérationnelles

20,6

%

18,2

%

ROS avant les éléments particuliers

101,0

$

78,3

$

29

%

Marges opérationnelles avant les éléments particuliers

21,1

%

18,2

%

Carnet de commandes total

5 090,3

$

4 148,2

$

23

%

Nombre équivalent de simulateurs (unités NES) (7)

242

213

14

%

FFS déployés

294

260

13

%

Défense et sécurité (Défense)
Pour le premier trimestre, les produits des activités ordinaires du secteur Défense se sont chiffrés à 320,5 millions $, une hausse de 19 % par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Le résultat opérationnel sectoriel s’est établi à 15,1 millions $ (4,7 % des produits des activités ordinaires), en baisse de 30 % par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent, ce qui traduit la variabilité d’un trimestre à l’autre et la croissance du bénéfice généralement plus importante au second semestre de l’exercice.

Au cours du trimestre, le secteur Défense a enregistré des commandes d’une valeur de 219,5 millions $, y compris des contrats avec Lockheed Martin visant des simulateurs de C-130J pour la U.S. Air Force et la U.S. Marine Corps. Parmi les importants contrats remportés, notons aussi un contrat de L‑3 MAS pour continuer de fournir du soutien en service sur l’appareil CF-18 de l’Aviation royale canadienne et des contrats de mise à niveau des simulateurs pour les appareils allemands Eurofighter et Tornado. Nous avons également obtenu de nouveaux contrats pour dispenser des solutions de formation navale dans le cadre du programme Navires de combat de surface canadiens et pour effectuer des mises à niveau du système d’entraînement à la guerre maritime de la marine suédoise.

Le ratio valeur comptable des commandes/ventes du secteur Défense s’est établi à 0,68 pour le trimestre et à 0,83 pour les 12 derniers mois (excluant les options de contrats). Le carnet de commandes du secteur Défense, y compris les options et la participation de CAE dans des coentreprises, s’établissait à 4,3 milliards $ à la fin du trimestre. Le marché du secteur Défense demeure vigoureux, plus de 4,2 milliards $ de soumissions et d’offres étant en attente d’une décision de clients.

Sommaire des résultats — Défense et sécurité

(en millions, sauf les marges opérationnelles)

T1-2020

T1-2019

Écart en %

Produits des activités ordinaires

320,5

$

268,3

$

19

%

Résultat opérationnel sectoriel

15,1

$

21,5

$

(30)

%

Marges opérationnelles

4,7

%

8,0

%

Carnet de commandes total

4 271,9

$

3 898,1

$

10

%

Santé
Pour le premier trimestre, les produits des activités ordinaires du secteur Santé se sont chiffrés à 27,5 millions $, comparativement à 22,8 millions $ pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent, et le résultat opérationnel sectoriel a correspondu à une perte de 2,8 millions $, comparativement à une perte de 1,3 million $ pour le premier trimestre de l’exercice précédent.

Le secteur Santé a annoncé un nouveau Centre d’excellence CAE pour la formation fondée sur la simulation à ESPA-Montréal, le premier partenariat entre l’éducation en soins de santé et l’industrie conçu dans le but d’améliorer les soins aux patients au Québec (Canada). Par ailleurs, au cours du trimestre, le secteur Santé a livré un simulateur personnalisé à Baylis Medical à l’intention des médecins pour soutenir ses systèmes cardiovasculaires de ponction transseptale. Il a également collaboré avec l’Association canadienne des écoles de sciences infirmières pour élaborer un module de didacticiels à l’intention des élèves infirmiers utilisant le mannequin CAE Juno.

Sommaire des résultats — Santé

(en millions, sauf les marges opérationnelles)

T1-2020

T1-2019

Écart en %

Produits des activités ordinaires

27,5

$

22,8

$

21

%

Perte opérationnelle sectorielle

(2,8)

$

(1,3)

$

(115)

%

Marges opérationnelles

%

%

Autres points saillants financiers
Les flux de trésorerie disponibles (8) ont affiché une valeur négative de 102,1 millions $ pour le trimestre, comparativement à une valeur négative de 85,8 millions $ pour le premier trimestre de l’exercice précédent. La baisse des flux de trésorerie disponibles s’explique essentiellement par l’investissement accru dans le fonds de roulement hors trésorerie, contrebalancé en partie par l’augmentation des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles et par la diminution des dépenses d’investissement en immobilisations liées à la maintenance. CAE enregistre habituellement un niveau d’investissement plus élevé dans le fonds de roulement hors trésorerie au cours de la première moitié de l’exercice et observe souvent une inversion d’une partie de cet investissement au cours de la seconde moitié.

La charge d’impôt sur le résultat s’est établie à 13,0 millions $ pour le trimestre, ce qui correspond à un taux d’imposition effectif de 17 %, par rapport à 13 % pour le premier trimestre de l’exercice précédent. L’augmentation du taux d’imposition est attribuable à l’incidence de contrôles fiscaux au Canada pour l’exercice précédent, neutralisée en partie par un changement dans la composition des revenus provenant de différentes juridictions.

Pour le trimestre, le montant net des charges financières a totalisé 34,9 millions $, en hausse de 18,9 millions $ par rapport au premier trimestre de l’exercice 2019, ce qui s’explique en grande partie par la hausse des intérêts sur la dette à long terme attribuable à l’émission de billets non garantis de premier rang au quatrième trimestre de l’exercice 2019 pour financer l’acquisition de la division Formation pour l’aviation d’affaires de Bombardier (BBAT) et par l’augmentation des charges d’intérêt sur les obligations locatives par suite de l’adoption d’IFRS 16.

Les dépenses d’investissement en immobilisations liées à la croissance et à la maintenance (9) ont totalisé 89,0 millions $ ce trimestre.

À la fin du trimestre, la dette nette (10) était de 2 312,7 millions $ et le ratio de la dette nette sur le capital (11) était de 49,4 %, comparativement à une dette nette de 1 882,2 millions $ et à un ratio de la dette nette sur le capital de 43,9 % à la fin du trimestre précédent. Abstraction faite de l’incidence d’IFRS 16, la dette nette se serait établie à 2 058,4 millions $ pour le trimestre, ce qui correspond à un ratio de la dette nette sur le capital de 46,3 %.

Le rendement du capital utilisé (RCU) (12) s’est établi à 11,9 % pour le trimestre, contre 12,6 % pour le premier trimestre de l’exercice précédent, avant les éléments particuliers. Abstraction faite de l’incidence d’IFRS 16, le RCU avant les éléments particuliers se serait fixé à 12,0 % ce trimestre.

CAE versera un dividende de 0,11 $ par action le 30 septembre 2019 aux actionnaires qui seront inscrits au registre le 13 septembre 2019 à la fermeture des bureaux.

Au cours du trimestre clos le 30 juin 2019, CAE a racheté et annulé 58 131 actions ordinaires aux termes de l’offre publique de rachat dans le cours normal des activités au prix moyen pondéré de 34,41 $ l’action ordinaire, pour une contrepartie totale de 2,0 millions $.

Perspectives de la direction inchangées pour l’exercice 2020
Les principaux marchés de CAE bénéficient de la croissance à long terme et CAE prévoit continuer de dépasser la croissance constante du marché au cours de l’exercice 2020. Dans le secteur Civil, la Société prévoit tirer parti du dynamisme au sein du marché de la formation, en augmentant sa part de marché et en établissant de nouveaux partenariats avec ses clients grâce à ses solutions de formation innovatrices. Dans le secteur Civil, la Société prévoit générer une croissance du résultat opérationnel se situant dans les hauts 20 % grâce à une demande soutenue pour ses solutions de formation, y compris le maintien d’une part de marché importante de la vente de FFS, mais aussi grâce à l’intégration de l’acquisition récente de la division BAT de Bombardier. Du côté du secteur Défense, la Société prévoit un taux de croissance à un chiffre entre la partie médiane et supérieure de la fourchette, étant donné qu’elle livre ses commandes en carnet et continue à remporter des occasions d’affaires dans un marché très fort. CAE s’attend à ce que le secteur Santé connaisse une croissance à deux chiffres grâce à son nouveau leadership, à ses effectifs de vente accrus et à la poursuite du lancement de produits innovateurs. Le financement des occasions de croissance demeure la principale priorité de CAE en matière d’affectation des capitaux et continue d’être stimulé et soutenu par l’impartition croissante de la formation des clients dans ses grands marchés principaux. CAE met l’accent sur les investissements en capitaux qui offrent une croissance durable et rentable et des rendements croissants, et qui appuient sa stratégie d’être reconnue mondialement comme le partenaire de choix en formation. CAE prévoit actuellement que les dépenses en immobilisations annuelles totales augmenteront légèrement (entre 10 et 15 %, au cours de l’exercice 2020), principalement pour répondre à la demande croissante de services de formation de ses clients actuels et pour conclure de nouveaux contrats à long terme avec eux. Les attentes de la direction sont fondées sur les conditions du marché qui sont positives, sur la réceptivité de ses clients à l’égard des solutions de formation de CAE, ainsi que sur les importantes hypothèses formulées dans ce communiqué, dans le rapport de gestion du trimestre et dans le rapport de gestion de l’exercice 2019 de CAE.

Responsabilité sociale d’entreprise

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *