Faits et rumeurs à propos de Chrono Aviation

Pour partager cette publication :

 

Après la parution d’un article au sujet d’un projet d’investissement de Chrono Aviation de 10M$ à l’aéroport de Saint-Hubert, qui incluait la construction d’un hangar, on s’attendait à ce que la prochaine fois qu’on en entendrait parler, ce soit pour le dévoilement des plans et de l’emplacement du nouveau hangar sur l’aéroport. Mais voilà qu’une rumeur que Chrono Aviation irait s’installer dans les locaux actuels de Pascan et que cette dernière irait s’installer à loyer dans les locaux de la compagnie H18 a été portée à notre attention. Vérifications faites auprès de Pascan et de Chrono Aviation, les deux ont démenti la rumeur.

Par ailleurs, c’est au mois de mars que le Falcon 50EX de Chrono devrait faire son apparition à l’aéroport de Saint-Hubert. Cet appareil sera à la disponibilité des gens d’affaires qui désirent noliser un avion pour un vol transcontinental ou même transatlantique. Chrono sera la deuxième compagnie à baser un jet d’affaires en nolisement à l’aéroport de Saint-Hubert après la compagnie Passionr qui offre un Lear45 depuis un mois.

Rappelons que Chrono Aviation est une entreprise de nolisement qui au cours des quatre dernières années a connu une croissance fulgurante. La Chambre de Commerce de Québec lui a d’ailleurs décerné le prix Vision 2016 pour les entreprises émergentes. Définitivement que Chrono Aviation est une entreprise qu’il faut suivre.

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Une réflexion sur “Faits et rumeurs à propos de Chrono Aviation

  • février 23, 2017 à 12:49 pm
    Permalink

    « Définitivement que Chrono Aviation est une entreprise qu’il faut suivre. »

    Absolument! C’est une jeune entreprise très dynamique dont les co-fondateurs représentent bien la nouvelle génération d’entrepreneurs québécois. Ils ont connu une progression fulgurante ces dernières années malgré les nombreux obstacles auxquels ils ont eu à faire face. J’avais la même impression d’eux lorsque je les ai connu pour la première fois que celle que j’avais eu à l’époque des débuts de Air Transat lorsqu’ils étaient encore basés à Mirabel. Dans les deux cas ils ont toujours démontré un haut degré de professionnalisme et beaucoup d’audace.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *