Jetblue reporte les premières livraisons d’A220

Pour partager cette publication :

Lors de la présentation de ses résultats du quatrième trimestre de 2018, la compagnie Jetblue a annoncé qu’elle reportait l’entrée en service de l’A220 dans sa flotte à la deuxième moitié de 2020. Comme le montrent les deux tableaux suivants, il s’agit d’un léger décalage par rapport à la première mouture du calendrier de livraison.

Jetblue Calendrier de livraison 1
Jetblue Calendrier de livraison au troisième trimestre de 2018
Jetblue calendrier de livraison 2
Jetblue calendrier de livraison au quatrième trimestre de 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon ce que rapport Flightglobal, cette décision aurait pour but de permettre à Jetblue d’évaluer si elle a choisi le bon partenaire pour fournir l’intérieur des cabines tant sur le plan économique que du point de vue de l’expérience client : « We slightly delayed the delivery schedule to ensure we have selected the best business partners for the aircraft interiors from an economic and customer experience standpoint, » says JetBlue’s spokesperson.

Cette dernière déclaration nous surprend quelque peu puisqu’à notre connaissance il n’y a qu’un seul fournisseur d’intérieur sur l’A220 et c’est Zodiac, à moins que cette déclaration fasse référence aux sièges seulement.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

8 réflexions sur “Jetblue reporte les premières livraisons d’A220

  • janvier 27, 2019 à 4:12 am
    Permalink

    Je suis aussi un peu confus par la déclaration de JetBlue.

    En lisant entre les lignes, il me semble que la compagnie aérienne veut autre(s) fournisseur(s) d’intérieur que ceux qui sont offerts actuellement.

    Ça pose quelques aspects qui prennent un peu de temps à résoudre. La première chose est qu’il est très fort probable CSALP aurait besoin de négocier les termes du contrat qui les relient avec les fournisseurs (exclusifs ?) actuels.

    En plus, on sait que JetBlue veut toujours une connection satellite pour le système de distraction de passagers. Il se peut qu’ils veulent un fournisseur qui n’était pas prévu au début par Bombardier.

    Ces choses ont besoin un effort de certification et très honnêtement je ne pense pas que CSALP est aujourd’hui suffisamment outillé pour faire ce travail. C’est peut être la raison de certaines annonces publiées sur leur site de recrutement.
    https://a220.applicantpro.com/jobs/

    Si c’est le cas, à mon avis il n’y aura pas de livraison de A220 à JetBlue en 2020 parce que le travail pour négocier les contrats et pour la certification peut prendre un temps fou.

    Répondre
    • janvier 27, 2019 à 9:49 am
      Permalink

      Quand on fait ça, ça coûte plus cher pour quel avantage tangible ? Jet Blue c’est pas si gros que ça. Ils ne peuvent pas profiter d’une économie d’échelle.

      Répondre
  • janvier 27, 2019 à 10:25 am
    Permalink

    c’est une déclaration très vague, ça concerne peut-être seulement le système de divertissement ou les sièges.

    Répondre
    • janvier 27, 2019 à 12:07 pm
      Permalink

      Il se peut effectivement ça concerne la connectivité (satellite), système de divertissement des passagers et les sièges. Ce qui me parait beaucoup à faire et à certifier sur l’avion.

      Si c’est le cas, il me semble que l’organisation de CSALP (et Bombardier) telle quelle est aujourd’hui ne permet pas d’aller très vite.

      En ce qui concerne l’économie d,échelle mentionnée par Gros Minet, je ne crois pas que ça joue beaucoup dans ce cas. Ça dépend vraiment de la volonté du fournisseur.
      En revanche ce qui sera un peu plus difficile est les négociations avec le(s) fournisseur(s) actuels à qui on a proposé une sorte d’exclusivité.

      Peut être le choix initial de ne pas permettre des fournisseurs sélectionnés par les clients était un TRÈS mauvais choix et ne reflète pas la réalité dans l’industrie. Si c’était le cas, alors ça soulève la question du niveau de professionnalisme des gestionnaires du programme C Series à l’époque.

      Répondre
      • janvier 27, 2019 à 1:01 pm
        Permalink

        Quand BBD a signé des contrats avec des fournisseurs et dans certains cas des contrats exclusifs, ils ont obtenus des prix préférentiels. Donc changer un système de communication par un autre qui se ressemble en terme de performance c’est une perte d’argent.

        Je ne vois que les sièges qui pourrait soulever des préoccupation pour Jet Blue. S’ils veulent des sièges recouvert de peaux de scrotum de hamster de l’Himalaya cousues au laser, c’est sûr qu’un fournisseur en dehors de ceux que BBD sera nécessaire. Ou peut-être des sièges ultra large avec dossier motorisé et porte gobelet réfrigéré à l’azote liquide pour gros tas unis d’amérique.

        Répondre
        • janvier 27, 2019 à 2:32 pm
          Permalink

          Pas vraiment, ils veulent peut-être tout simplement uniformiser leur flotte avec le même fournisseur que les autres appareils. Comme ça, le voyageur régulier de JetBlue qui est habitué avec le système ou les sièges ou peu importe quoi dans les A32X saura déjà comment l’utiliser dans les A220 et n’aura pas de mauvaise surprise.

          Répondre
          • janvier 28, 2019 à 2:48 am
            Permalink

            re: uniformisation (Nicolas)

            Effectivement, prendre les mêmes fournisseurs que leur flotte d’A320 et A321 peut être potentiellement moins dispendieux.

            La question est alors si CSALP va facturer les heures de travail de leur coté de façon raisonnable. Il se peut que mettre de nouveaux équipements nécessite quelques modification structurelles, tests et aussi certification. Ça prend du temps et aussi des gens.

            Tout d’un coup je me rends compte de la complication que ça pourrait poser au partenariat CSALP, parce que la majorité de ‘organisation d’ingénierie du C Series reste à Bombardier. Qui va payer quoi?

            Ça soulève d’autres questions. Il me semble que ce n’est pas un problème insurmontable, mais il va falloir décider comment mettre tout ça en place. Est-ce que l’organisation CSALP actuelle est assez outillée pour faire tout ça ?

        • janvier 28, 2019 à 9:25 am
          Permalink

          Pour info, JetBlue est actuellement dans la phase 1pour refaire les interieurs de ses A32X avec la concept Mint qui inclus le système de divertissement Livetv 4 (Thales) et des sièges Pinnacle (Rockwell Collins). L’A220 offre actuellement des sièges Zodiac et un système de divertissement produit par Panasonic.

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *