Le Global 7500 effectue un vol de 8225 nm

Pour partager cette publication :

 

L’avion phare de Bombardier, le Global 7500, vole encore plus loin avec une mission de plus de 8 000 milles marins

  • L’avion Global 7500 vole de plus en plus loin, accomplissant une mission long-courrier sans précédent de Sydney, en Australie, à Détroit au Michigan
  • Cet accomplissement unique renforce la capacité de l’avion Global 7500 d’accomplir des missions tout au long de l’année, et ce, peu importe les vents arrière
  • Avion phare de l’industrie, le biréacteur d’affaires Global 7500 continue d’établir la référence en matière de performances, d’expérience en cabine et de vol en douceur
  • L’avion continue d’être de plus en plus acclamé et a été honoré par une série de prix prestigieux en 2019

MONTRÉAL, 07 oct. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) — Bombardier a l’honneur d’annoncer que son avion d’affaires inégalé, le biréacteur Global 7500, a encore une fois accomplit une mission de plus de 8 000 milles marins, en effectuant avec succès un vol de Sydney à Détroit sans escale, la plus longue liaison entre deux villes dans l’histoire de l’aviation d’affaires, effectué par un biréacteur d’affaires sur mesure.

Avec de faibles vents arrière de moins de 20 nœuds en moyenne, l’avion Global 7500 maintes fois primé a accompli en douceur et sans effort le voyage entre Sydney, en Australie, et Détroit au Michigan, le 6 octobre 2019. La distance point à point entre les deux villes est de 8 225 milles marins, éclipsant la distance de 7 990 milles marins effectuée précédemment par l’avion lors du vol entre Singapour et Tucson.

« Depuis son entrée en service, l’avion Global 7500 continue de dépasser les attentes, en volant de plus en plus loin, établissant de nouveaux critères de référence en matière de performances et de confort exceptionnels », a déclaré Peter Likoray, vice-président principal des Ventes mondiales et du Marketing de Bombardier Avions d’affaires. « C’est un avantage incomparable pour nos clients que de savoir qu’ils peuvent franchir les plus grandes distances avec fière allure et dans un confort ultime grâce au vol en douceur emblématique de Bombardier. »

La combinaison imbattable de performance, de taille et de confort de cet avion a été largement saluée par une série de prix prestigieux, dont l’avion d’affaires de l’année 2019 par le Robb Report, le grand lauréat des prix annuels 2019 d’Aviation Week et un prix Red Dot pour le design.

L’avion Global 7500 procure la meilleure expérience dans la cabine la plus spacieuse, offrant un espace unique chez les avions d’affaires et dotée d’un intérieur de premier ordre qui comprend une cuisine pleine grandeur multifonctionnelle et une chambre avec un lit permanent. Parmi les autres commodités phares de l’industrie à bord de l’avion Global 7500, on compte le fauteuil breveté Nuage de Bombardier, conçu pour maximiser le confort et la relaxation sur les vols long-courriers grâce à une inclinaison prononcée entièrement nouvelle, et le système d’éclairage novateur Soleil, toute première technologie d’éclairage de l’aviation basée sur les rythmes circadiens avec une simulation dynamique de lumière du jour révolutionnaire, qui peut aider à contrer le décalage horaire.

Avec son système complexe de volets et de becs de bord d’attaque, l’aile de l’avion Global 7500, la  plus évoluée de l’aviation d’affaires, ajoute de façon sans précédent à la portance au décollage et à l’approche, ce qui maximise l’efficacité aérodynamique et rehausse les performances tout en améliorant la sécurité et en offrant un vol plus en douceur et plus reposant.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

5 réflexions sur “Le Global 7500 effectue un vol de 8225 nm

  • octobre 7, 2019 à 3:58 pm
    Permalink

    Qui dit vrai ?????

    the ultra-long-range G650ER flew from Singapore to Tucson, Arizona, in 15 hours and 23 minutes, with fuel in excess of NBAA IFR reserves, eclipsing the previous record set earlier last month by a Bombardier Global 7500 by 44 minutes. The Gulfstream twinjet departed Changi Airport at 4:53 a.m. local time on March 29, and arrived in Tucson at 5:16 p.m. local time, covering the 8,379 nm ???

    Répondre
    • octobre 7, 2019 à 4:32 pm
      Permalink

      Le vol dont il est question dans ce texte a eu lieu en avril dernier. La distance est la bonne mais à la différence que le G650ER est plus court et plus léger que le Global 7500. De plus quand BBD annonce des nouveaux records pour le 7500, elle prend soins de donner des détails comme les vents arrières.

      Le Global 8000 devait avoir une distance franchissable de 7 900nm mais en étant plus léger et plus court que le 7500. Pour l’instant BBD garde le projet du 8000 sur la glace car les performances du 7500 sont assez bonnes pour donner beaucoup de fil à retordre à Gulfstream qui devrait annoncer le G700 au NBBA à la fin du mois. Dans les prochains mois, BBD aura tout le temps qu’elle souhaite pour analyser la réaction des clients au G700 et d’adapter le Global 8000.

      Mais il ne faut pas oublier que le marché pour les avions d’affaires de plus de 8 000nm de distance franchissable n’est pas très grand et peut-être que BBD décidera que le Global 7500 c’est suffisant.

      Répondre
      • octobre 7, 2019 à 10:32 pm
        Permalink

        il faut aussi connaitre la charge utile de chaque appareil.

        Répondre
        • octobre 8, 2019 à 10:33 am
          Permalink

          Entièrement d’accord. Selon mon souvenir 1000lbs de charge utile équivaut a une perte de performance de 1% sur les avions commercial pour des avions autour de 60,000 à 90,000 lbs @ MTOW.

          Répondre
  • octobre 8, 2019 à 6:36 am
    Permalink

    Il est vrai qu’un autre constructeur a établi un record. Il était vide à l’exception du pilote et copilote alors que le Global avait plusieurs personnes à bord. C’est intéressant de préciser que c’était dans des conditions réelles et non à vide

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *