M1 Composites : une histoire de passion, de fierté et de détermination

Pour partager cette publication :

Un début mouvementé

Lorsque M1 Composites a débuté ses activités, c’est dans la conception et la fabrication de pièces en composite pour les voitures de course qu’elle a œuvré. Mais son fondateur, M. Lorenzo Marandola, venait du secteur de l’aéronautique et son expertise était dans la réparation de pièces et l’extension de la durée de vie d’appareils commerciaux et militaires

 

En mars 2012, M1 Composites était parvenu à signer une lettre d’entente avec son client de lancement qui était AVEOS. Le dimanche 11 mars 2012, en regardant le bulletin de nouvelles de fin journée M. Marandola a appris qu’avant même le début du contrat avec AVEOS, il n’avait plus de client dans l’aéronautique. Malgré sa stupeur et son incompréhension, il a cherché à voir s’il pouvait tourner la situation à son avantage. M. Marandola a analysé quels étaient les impacts pour Air Canada de la fermeture d’un aussi gros fournisseur et il a refait son plan d’affaires en fonction de cela.

 

Un lien important

La passion et la détermination de M. Marandola sont parvenus à convaincre Air Canada de faire confiance à M1 Composites, qui n’avait que trois employés à l’époque; Air Canada lui a confié la réparation et l’entretien de pièces en composite ou en alliage de métaux afin de prolonger leur durée de vie. La relation entre M1 Composites et Air Canada s’est développée alors que le transporteur aérien est devenu son parrain dans le cadre de l’initiative MACH; le but ce programme est d’optimiser la performance de la chaîne d’approvisionnement aérospatiale québécoise afin d’en augmenter sa compétitivité à l’internationale. L’initiative MACH utilise le parrainage entre un fournisseur et son client ainsi que des audits afin d’identifier les écarts en matière de gestion et de capacité de fabrication. M1 Composites est maintenant certifiée MACH 4; M. Marandola souligne qu’Air Canada l’encourage continuellement à atteindre de nouveaux sommets et à se dépasser.

 

L’expertise

M1 Composites est d’abord et avant tout un spécialiste capable de développer des solutions pour réparer et prolonger la durée de vie utile d’une pièce. Elle est un organisme de maintenance, réparation et entretien désigné ainsi qu’un organisme de design et d’approbation reconnue par Transports Canada. Au besoin, M1 Composites est capable de fabriquer une pièce ayant besoin d’être remplacée. Contrairement à ce que son nom indique, son expertise ne se limite pas aux matériaux composites et s’étend également aux alliages de métaux exotiques ainsi qu’à l’interaction des métaux et des composites dans un assemblage.

 

Il est arrivé à M1 Composites d’avoir à développer des solutions de réparation de pièces qui n’avaient pas encore été développées sur des programmes d’avions récents. Après avoir reçu la demande de la compagnie aérienne, elle a été en mesure de faire valider par le fabricant d’origine le procédé mis au point pour ensuite procéder à la réparation.

 

Puisqu’elle œuvre dans le domaine de la réparation, M1 Composites doit être en mesure de s’adapter rapidement aux demandes de ses clients qui varient beaucoup selon les saisons. Il faut savoir que plus de 90% des dommages causés aux avions surviennent au sol et la probabilité d’accident augmente lors des conditions hivernales. Ainsi lorsqu’il neige à New York ou Chicago, M1 Composites doit faire face à un surplus de demande.

 

La prochaine étape

M1 Composites participe à l’Accélérateur 360°qui a pour objectif de permettre aux PMEs du Québec de faire face aux changements dans la chaîne mondiale d’approvisionnement en aérospatiale. Dans le cadre de ce programme, les entreprises sont encouragées à développer des collaborations ainsi que des fusions/acquisitions.

 

Pour les PME, l’Accélérateur 360°se déroule en quatre étapes : la première est celle du recrutement où les entreprises sont d’abord évaluées. Puis celles qui sont sélectionnées sont ensuite regroupées en fonction de leurs différentes forces et de leur potentiel de synergie. Vient ensuite l’étape de la préparation avec des experts en développement de marché qui assistent et forment les entreprises dans leur démarche de planification stratégique. La troisième étape est celle de la propulsion qui consiste à valider le marché choisi et de s’y attaquer. La quatrième étape est celle de la mise sur pied de partenariat et ou de fusion/acquisition.

 

M1 Composites est à la troisième étape et donc à la recherche de partenaires. Afin d’élargir son offre de service, elle recherche un ou des usineurs ayant de l’expertise dans les procédés spéciaux. M1 Composites est prêt à travailler avec des PME qui n’ont encore pas d’expérience dans le domaine aérospatial. Au-delà du bilan financier, M. Marandola cherche des entreprises où la fierté du travail bien fait est une valeur importante, comme c’est le cas pour tous les employés de M1 Composites.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *