Record de vitesse à Mach .995 pour le Global 7000

Pour partager cette publication :

 

Bombardier Avions d’Affaires a annoncée cet après-midi que le Global 7000 avait atteint la vitesse de Mach .995 durant l’un de ses vols d’essai, devenant ainsi l’avion d’affaires le plus rapide de sa catégorie.

 

Bombardier mentionne aussi que le comportement du Global 700 dépasse les attentes, particulièrement en ce qui a trait à la fiabilité qui serait très élevée. Comme le Global 7000 est muni d’un système de commandes de vol et d’une suite avionique qui sont des dérivés de ce qui se trouve sur le C Series, Bombardier aurait tiré profit des leçons apprises lors de la campagne d’essais du C Series.

 

La flotte d’essai du Global 7000 devrait comprendre 5 FTV dont les deux premiers sont en vol, le troisième devrait suivre bientôt alors que le FTV4 recevrait un intérieur complet. Le rôle d’avion de démonstration pour les salons aéronautiques reviendrait donc au FTV4; il est difficile de savoir s’il sera prêt pour l’EBACE à Genève les 22 et 23 mai prochain par contre une première apparition publique du Global 7000 au Bourget à la fin juin est plus probable.

 

Il semblerait donc que le report de l’entrée en service du Global 7000 annoncé à l’été 2015 aura été très utile à ce programme d’avion.

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

8 réflexions sur “Record de vitesse à Mach .995 pour le Global 7000

  • mars 29, 2017 à 3:15 pm
    Permalink

    Le G650 a également atteint cette vitesse lors des essais en vol. Mais la vitesse maximale en service sera de M 0.925.

    Répondre
    • mars 29, 2017 à 6:36 pm
      Permalink

      En fait la cabine du 7000 est plus grande que celle du G650, disons que le Global 7000 est le plus gros avion d’affaires à avoir atteint cette vitesse

      Répondre
  • mars 29, 2017 à 3:19 pm
    Permalink

    J’ai bien hâte que BBD fasse une mise à jour de la brochure avec les poids cette fois-ci, question de savoir à quel point il a « engraissé » pour maintenir l’autonomie promise.

    Répondre
  • mars 29, 2017 à 3:26 pm
    Permalink

    Mach .995… Un petit coup de gaz de plus et le G7000 devenait le premier avion d’affaires à franchir le mur du son.

    Sérieusement, je serais curieux de savoir comment cet avion se comporte à cette vitesse transsonique.

    Répondre
  • mars 31, 2017 à 9:18 am
    Permalink

    Sait-on si le G7000 est prévu pour passer le mur du son ? Cette possibilité est-elle prévue dans un vol d’essais ?

    Répondre
    • mars 31, 2017 à 9:36 am
      Permalink

      Disons qu’à Mach .995 c’est proche en titi, mais il faut se rappeler que de faire passer l’avion au travers de l’onde de choque demande beaucoup d’énergie ce qui veut dire que d’augmenté la vitesse à Mach 1.005 entrainera une augmentation de la consommation beaucoup plus grande que .010%. Donc même si le GLobal 7000 en est capable, je doute que cela en veille la peine car ce serait au détriment d’une perte appréciable de son autonomie. Enfin il y a le comportement aérodynamique qui change à des vitesses transsoniques. Pour ce qui est du coût du carburant, bein disons que si tu as les moyens de voyager en Global 7000 tu as probablement les moyens de payer l’extra. Mais ce qui est certain, c’est qu’à cette vitesse une très grande partie de la surface de l’aile est transsonique.

      Répondre
      • avril 11, 2017 à 5:13 am
        Permalink

        Meric André Allard pour cette réponse précise. J’en conclue que techniquement, le G7000 devrait en être capable mais que cela ne représente pas d’intérêt commercial. Après pour me buzz marketing, passer l’onde de choc lors d’un vol d’essai devrait faire du bruit au sens propre comme au figuré. Mais il parait que le marketing est un métier, il est probable que mes souhaits d’enfants ne soient pas très « pro »…

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *