Remplacement de FA-18, Airbus et Boeing menacent de se retirer

Pour partager cette publication :

C’est la semaine prochaine que le gouvernement canadien doit publier son appel d’offre final contenant la liste d’équipements dans le but de faire l’acquisition de 88 avions de chasse.

Selon ce que publie l’agence de presse Reuters, Airbus et Boeing menaceraient de se retirer de la compétition pour obtenir le contrat. Les deux entreprises trouvent que les exigences actuelles favorisent nettement le F35 de Lockheed-Martin.

Plus de détails dans l’article de Reuters : Exclusive: Airbus, Boeing indicate they may pull out of Canada fighter jet race – sources

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

23 thoughts on “Remplacement de FA-18, Airbus et Boeing menacent de se retirer

  • juillet 8, 2019 at 9:29 pm
    Permalink

    Dans l’article de Reuters « Capacité de frappes ciblées à l’étranger » veut dire quoi en gros ?

    Reply
    • juillet 9, 2019 at 9:10 am
      Permalink

      En gros, la furtivité permet d’infiltrer l’espace aérien ennemi sans être détecté et porter les premières frappes par surprise.

      Reply
      • juillet 9, 2019 at 11:52 am
        Permalink

        Donc si notre rôle en mission de guerre dans le futur est comme celle de la guerre en Irak on a pas le choix car les batteries anti aériennes deviendrons plus sophistiqué.

        Reply
      • juillet 10, 2019 at 3:58 am
        Permalink

        Pourquoi le canada n acheterais pas des avions de chasse francais comme le rafale ou le typhon britanique ce sont de tres bons avions de chasse de qualitee .

        Reply
        • juillet 10, 2019 at 7:02 am
          Permalink

          Mon choix personnel est le Rafale, le problème c’est le foutu NORAD; en vertu de cette entente, les avions de chasse canadiens doivent pouvoir utiliser tout l’arsenal de bombes et missile américains. Une bonne partie de cette arsenal est aussi utilisée par les avions de l’OTAN mais pas toutes. Les américains se gardent quelques bombes et missiles pour eux seulement et cela nous oblige à acheter des avions de combats made in USA.

          La solution est de mettre un terme au NORAD qui est une ligne de radar permettant de détecter une attaque Russe venant du Nord.

          Reply
          • juillet 10, 2019 at 11:45 am
            Permalink

            Rafale.!

          • juillet 10, 2019 at 10:21 pm
            Permalink

            C’est dommage. Si le Canada avait été un pays souverain, on aurait pu développer notre propre industrie militaire, enfin la développer à notre manière.

  • juillet 9, 2019 at 7:03 am
    Permalink

    C’est évident, Dassault se sont retirés dû au fait que, les dés sont pipés et ce, depuis fort longtemps, en faveur du JSF Lithning II.

    Reply
  • juillet 9, 2019 at 9:07 am
    Permalink

    Ça veut dire que le Rafale F4 serait le candidat ideal. A la vitesse ou le F35 se developpe ca va prendre encore 5-10 ans pour qu’il soit veritablement operationnel. On oublie le Rafale à cause des USA. Le Rafale atterit sur des portes avions américains mais on peut pas l’acheter trouver l’erreur.

    Reply
    • juillet 9, 2019 at 10:45 am
      Permalink

      Aller sur un porte-avions ne sera pas un pré-requis, de toute façon le F-35A ne peut aller sur un porte-avions. Dassault s’est retiré l’an dernier parce que la France ne fait pas partie de l’alliance Five Eyes.

      Reply
      • juillet 10, 2019 at 8:31 am
        Permalink

        Si le F-35 est choisi, les retombées économique seront beaucoup moins grande puisque le F-35 est assemblé aux USA, la formation et la majeure partie de l’entretien seront également fait aux USA. Et côté fabrication, environ 2 M$ par appareil est fait au Canada, même pour 3000 appareils ça fait seulement 6 B$ en retombées économique au Canada. Probable que l’appel d’offres n’exigent pas autant de retombées économiques que les autres contrats militaires pour permettre au F-35 de participer.

        Reply
  • juillet 10, 2019 at 7:59 pm
    Permalink

    Pour protéger le territoire canadien, il faut un appareil capable de voler à grande vitesse. Le F35 peut atteindre à peine Mach 1.6 avec misère et il ne sera pas à la hauteur des Mig 35 qui atteignent le double de cette vitesse. Par ailleurs, le F18 Hornet est capable d’atteindre près de Mach 2.4…. Avons vraiment nous besoin du F35 pour la sécurité du Canada où est-ce pour qu’on les utilise pour des missions outre-mer d’attaque air-sol?

    Tant qu’à cela, pourquoi par un viel Arrow???

    Reply
    • juillet 10, 2019 at 8:28 pm
      Permalink

      Un mot de 4 lettres en anglais et qui résume bien le F-35? Pas la peine de répondre car le mot ne rencontre pas nos standards et ce ne sera pas publié. 🙂

      Reply
    • juillet 11, 2019 at 4:12 am
      Permalink

      Le F-35 n’est pas un intercepteur et le Canada n’exige pas d’intercepteur. Si c’était le cas, Boeing proposerais le F-15 au lieu du F-18.

      Reply
      • juillet 11, 2019 at 11:45 am
        Permalink

        Le F-35 est supposé être un avion multi-rôle capable de mener des attaques au sol et également d’assurer la supériorité aérienne, du moins c’est comme ca qu’il est présenté. Si le Canada ne commande pas d’avions d’interceptions, alors aussi bien abandonner les missions d’interceptions de bombardiers Russe à la frontière nord comme c’est souvent le cas encore de nos jours.

        Reply
  • juillet 11, 2019 at 2:29 am
    Permalink

    Honnêtement le rafale est un excellent avion de combat ! Facile à piloter et agile. Ultra léger comparé aux autres avions de combats. Le côté négatif est que cet appareil n’est pas vraiment adapté au Air Sol, mais plus tôt au Air Air. Le plus équilibré selon moi serai le JAS 39 Gripen. Un excellent appareil de la Suède !

    Reply
  • juillet 11, 2019 at 1:20 pm
    Permalink

    Ce ne sera certainement pas un pré-requis en tout cas, ces interceptions d’appareils russes relèvent plus du spectacle qu’autre chose.

    Les dogfight et haute voltige c’est terminé depuis longtemps, maintenant il y a des missiles beaucoup plus performant pour ça. Multirôle veut aussi dire pouvoir transporter des bombes nucléaires, larguer des bombes, capacités de guerre électronique, attaque au sol, etc

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *