SWISS publie des photographies de son premier CS300

Pour partager cette publication :

SWISS a affiché sur son compte Tweeter 4 photographies de son premier CS300 qui sera immatriculé HB-JCA et devrait être livré au début du mois de mai. Remarquez que sur les photos l’appareil semble être muni de deux moteurs complets avec la soufflante, il se pourrait par contre que cette dernière ne soit que temporaire.

 

Le numéro de série aussi est important puisqu’il s’agit du 55010 alors qu’actuellement Bombardier procède à la livraison du 55005 et troisième appareil d’Air Baltic. On peut donc s’attendre à une accélération dans la cadence de livraison d’ici mai.

Le premier CS300 de SWISSLe premier CS300 de SWISSLe premier CS300 de SWISSLe premier CS300 de SWISS

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

8 réflexions sur “SWISS publie des photographies de son premier CS300

  • mars 30, 2017 à 8:24 am
    Permalink

    est-ce qu’on connait la configuration de la cabine ? une seule sortie de secours sur l’aile, ce sera 145 sièges maximum.

    Répondre
    • mars 30, 2017 à 8:33 am
      Permalink

      Dans son communiqué de la semaine dernière où elle parlait du déploiement des CS300 à Genève, SWISS mentionne que les CS300 seront configurés à 145 places.

      Répondre
    • mars 30, 2017 à 8:17 pm
      Permalink

      Tu soulèves un bon point concernant la deuxième paire de sorties de secours. Et c’est sans doute la raison qui fait que les CS300 de Swiss n’embarqueront pas plus de 145 passagers, car avec une rangée de plus on devait non seulement commander une deuxième paire de portes mais également assigner un agent de bord supplémentaire.

      Ils ont sans doute calculé que cela ne valait pas la peine car ils resteraient quant même sur la ligne de 150 sièges. C’est que pour être rentable avec un agent de plus il faut aller au delà de 150. D’ailleurs cette deuxième paire de portes à été conçue spécifiquement pour la plus haute densité, c’est à dire 160@28. C’est qu’au départ le CS300 a été conçu comme un 145-places afin de rester sous la barrière des 150 passagers pour éviter aux compagnies aériennes de devoir ajouter un agent de bord.

      Cela dit, les CS300 de Swiss auraient dû normalement avoir 150 sièges car le CS100 est déjà à 125@30, et le miroir de cette configuration au niveau du CS300 est 150@30. Et comme le CS300 est offert également à 140@32 cela veut dire que les CS300 de Swiss seront nécessairement configurés à 145@31.

      Répondre
      • mars 30, 2017 à 8:18 pm
        Permalink

        Ce commentaire s’adressait à Nicholas.

        Répondre
      • mars 30, 2017 à 9:53 pm
        Permalink

        De toute façon, la deuxième paire de sorties de secours peut être installée même lorsque l’avion est en service, si jamais Swiss veut augmenter le nombre de sièges.

        Répondre
        • mars 31, 2017 à 12:00 am
          Permalink

          Effectivement, mais l’inverse aurait été impossible; c’est à dire que si Bombardier n’avait pas prévu ça dans le design il aurait été trop tard une fois l’avion en service. C’est que la décision de doubler les sorties de secours n’est survenu que très tard dans le développement de l’avion. En effet le CS100 était déjà en production à ce moment là et ce n’est que six mois avant le premier vol du CS100 qu’on a décidé d’interrompre la production du CS100 parce qu’on avait décidé de rallonger le CS300 et d’ajouter deux sorties de secours. Et comme le CS100 et le CS300 partagent environ 95% de leurs pièces, il a donc fallu arrêter la production du CS100 pour refaire certaines pièces communes avec le CS300 qui étaient maintenant différentes suites aux modifications du CS300. Cela a sans aucun doute été une décision difficile à prendre mais néanmoins une sage décision. Cela fait aujourd’hui du CS300 un avion beaucoup plus attractif qu’il ne l’était dans sa première mouture.

          Répondre
      • mars 31, 2017 à 7:50 am
        Permalink

        Le convention collective et la règlementation impose les config des avions.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *