Bombardier fera un dévoilement le 14 septembre

Pour partager cette publication :

Bombardier a invité tous ceux et celles qui savent tenir un crayon ou un micro à un évènement spécial. J’aurai donc l’occasion de tenir mon dictaphone le 14 septembre prochain au centre de finition du Challenger à Dorval. Bombardier diffusera également l’évènement en direct à compter de 11 heures mardi, inscrivez-vous ici

Ne me demandez pas de quoi il sera question, car c’est un mystère qui est bien gardé. Vous pourrez venir sur le site Les Ailes du Québec mardi afin de savoir de quoi il en retourne. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

22 avis sur “Bombardier fera un dévoilement le 14 septembre

  • septembre 8, 2021 à 6:37 pm
    Permalink

    Ça m’intéresse, je reste à l’écoute

    Répondre
  • septembre 9, 2021 à 6:13 am
    Permalink

    J’espère qu’ils vont recommencer à payer des dividendes.

    Répondre
    • septembre 9, 2021 à 7:57 am
      Permalink

      Pour ce qui est des dividendes, avec la dette gigantesque qu’ils ont présentement, je préfèrerais qu’ils rachètent des actions dans le but des enlever du marché.

      Répondre
    • septembre 9, 2021 à 7:20 pm
      Permalink

      Bombardier est encore très vulnérable et doit prioriser le remboursement de la dette. L’entreprise ferait preuve de mauvaise gestion en pigeant dans la trésorerie pour payer des dividendes ou racheter des actions.

      Répondre
  • septembre 9, 2021 à 3:42 pm
    Permalink

    J’espère que ce n’est pas juste le dévoilement d’une nouvelle image de l’entreprise.
    On a tous bien hâte de savoir de ce qui en retourne. Espérons que ç’a un lien avec du nouveau travail.

    Répondre
  • septembre 9, 2021 à 4:21 pm
    Permalink

    Est-ce qu’il est possible que Bombardier sera vendue à Raytheon ?

    Répondre
  • septembre 9, 2021 à 6:04 pm
    Permalink

    Si ce n’est pas un gugus innovant révélant l’avant-garde de Bombardier, une subvention du fédéral – campagne oblige – ou alors, une commande pour faire suite à cet investissement? https://www.ainonline.com/aviation-news/business-aviation/2021-09-09/kkr-invests-40-million-more-jet-edge
    Car il y a déjà eu un précédent: https://www.forbes.com/sites/douggollan/2021/08/19/jet-edge-has-acquired-27-private-jets-after-securing-150-million-from-kkr/?sh=46f6e42863e3
    Et KKR ne sont pas des deux de piques mais des pionniers visionnaires, souvent les premiers à investir dans des (nouveaux?) créneaux porteurs…
    Sinon des services nouveaux, installations après vente, partenariats, mais pas de rachat actions ou dividendes avant que les flux nets monétaires avoisinent le milliard de $ et que la dette soit entre 1 et 2 milliards…Et si la famille Beaudoin-Bombardier vend, ils sont morts politiquement pour les siècles à venir…ils seront radioactifs pour avoir vendu un « enfant de notre histoire » qui nous est cher…et qui n’a pas de prix… et donc…on ne pourra pas se contenter de BRP pour se calmer…

    Répondre
    • septembre 9, 2021 à 6:22 pm
      Permalink

      Je vous rassure tous, le carton d’invitation que j’ai reçu mention ce qui suit: « Célébrant le meilleur de l’innovation aérospatiale québécoise et la famille d’avions Challenger ».

      Répondre
  • septembre 9, 2021 à 7:50 pm
    Permalink

    Clairement en lien avec le produit….pas d histoire de rachat ou de dividende, ni de vente….

    Répondre
  • septembre 10, 2021 à 2:17 am
    Permalink

    Après avoir lu les commentaires ci-dessus, je suis arrivé à la conclusion suivante.

    Ce n’est qu’une opération de communication pour annoncer une « nouveau » produit dans la gamme Challenger. Ceci permettra de prouver que Bombardier fait encore de l’innovation et du R & D dans le domaine aéronautique. Pour moi ce nouveau (entre guillemets) modèle n’est qu’un bricolage qui permettra d’avoir des subventions du Québec ou du gouvernement fédéral pour R & D. En plus, ça permettra d’avoir des crédits d’impôts.

    Il est important que les gouvernements provincial et fédéral soutiennent l’industrie aéronautique québecoise.

    Répondre
  • septembre 10, 2021 à 5:19 pm
    Permalink

    Ma boule de cristal m’a dit qu’avec un petit montant de 300 Millions ils auraient pu racheter 1000 Millions d’actions et faire presque doubler le prix.

    Répondre
  • septembre 12, 2021 à 7:01 am
    Permalink

    Nouveau moteur!? Winslet a géométrie variable!? Nouveau partenaire!? Changement de Nom et Logo!?

    Répondre
    • septembre 12, 2021 à 10:12 am
      Permalink

      Mario Blais ….C’est un vrais buffet tous ça !!!!. Et je rajouterais au buffet, peut-être un Challenger xxx qui sera reconfigurer ou est déjà reconfigurer ???. Va falloir attendre mardi pour connaître le S/M (Secret Martel). À moins qu’un Sherlock Holmes réussisse à « éventré » le secret du discours du pdg avant mardi ????????????????.

      Répondre
  • septembre 13, 2021 à 10:40 am
    Permalink

    Voilà une réponse possible:

    Exclusive: Bombardier set to launch updated version of Challenger 350 private jet- sources
    a car parked in a room: FILE PHOTO: The inside of a fuselage of a Bombardier 350 Challenger jet is seen on display for attendees to view at the Milken Institute Global Conference in Beverly Hills © Reuters/Mike Blake FILE PHOTO: The inside of a fuselage of a Bombardier 350 Challenger jet is seen on display for attendees to view at the Milken Institute Global Conference in Beverly Hills
    By Allison Lampert

    MONTREAL (Reuters) – Bombardier is launching an updated version of its strong-selling Challenger 350 corporate jet with a redesigned interior, as more wealthy travelers seek to fly private during the COVID-19 pandemic, sources familiar with the matter said.

    Canada’s Bombardier is expected to announce its first update of the Challenger 300 family since the 350’s launch in 2014 at a virtual event on Tuesday.

    Challenger 350, which seats up to 10 passengers and lists for $26.7 million, remains one of Bombardier’s best-sellers, with fleet operator Flexjet ordering 40.

    But with only limited upgrades over the last seven years it risked losing ground to rivals in a market where wealthy buyers demand the latest features, analysts said.

    « You need to keep programs going, » said business aviation analyst Rolland Vincent. « You have to keep ahead of the game. »

    Corporate planemakers often choose to refresh or update existing models with new features instead of producing new clean-sheet designs that are more costly and time-consuming to bring to market. It’s not clear when the refreshed Challenger model would be available or how much would it cost.

    Bombardier declined comment ahead of Tuesday’s virtual event.

    The pandemic has fuelled demand for corporate and private jet travel in the United States, with a shortage of pre-owned business jets and demand from wealthy travelers to fly with fewer people on a private plane underpinning prices and filling order books for new corporate aircraft.

    The refurbished launch is critical to Bombardier, which has turned into a pure-play business jet manufacturer, after selling its train business to Alstom. It generated revenue of $6.5 billion in 2020 and plans to grow by focusing on its Challenger and Global jets.

    The revamped plane’s interior will borrow unspecified elements from the planemaker’s flagship Global 7500 ultra long-range jet, and come with autothrottles, an automated power control system, said two sources who spoke anonymously to discuss the private matter.

    Challenger is the market leader in the super-midsized business jet category, which bridges small corporate planes and large-cabin aircraft for 13 to 19 travelers, but faces competition from U.S. and Brazilian rivals.

    It competes with Embraer SA, Textron Inc among others in a corporate jet market which generated more than $17.2 billion in deliveries among the top players in 2020.

    They include Textron’s Cessna Citation Longitude which entered service in 2019, and Embraer’s Praetor jets which are longer-range variants of the Brazilian planemaker’s mid-sized Legacy line.

    « That space has become quite busy » Vincent said.

    Bombardier said it would generate higher revenue and use less cash in 2021, helped by a rebound in business jet flights.

    According to FlightAware data, business aviation traffic in the United States, the largest market for corporate aircraft, grew 16% on average between August 22 and 29, compared with the same dates in 2019, underscoring the sector’s recovery.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *