Bombardier livre un premier Challenger 350 à Luxaviation Group en Belgique

Pour partager cette publication :

L’avion Challenger 350 de Bombardier, emblématique de son segment, célèbre sa première livraison en Belgique

 

  • L’exploitant d’aviation d’affaires Luxaviation Group gère cet avion Challenger 350 basé à Bruxelles
  • L’avion Challenger 350 offre une expérience en vol supérieure, un vol en douceur et les plus faibles coûts d’exploitation dans sa catégorie
  • Bombardier Avions d’affaires compte plus de 600 avions exploités en Europe

 

MONTRÉAL, 19 mars 2019 (GLOBE NEWSWIRE) — Bombardier Avions d’affaires a annoncé aujourd’hui que Luxaviation Group, l’un des plus grands exploitants d’avions d’affaires dans le monde, exploite maintenant le premier avion Challenger 350 livré à un client en Belgique. Ce nouvel ajout au marché du Benelux vient joindre la solide flotte d’avions d’affaires de Bombardier en Europe. Avec plus de 600 avions en service dans la région, la flotte Bombardier occupe la plus grande part de la flotte totale de l’industrie en Europe.

 

« Nous sommes absolument ravis que l’avion d’affaires le plus vendu de Bombardier, le biréacteur Challenger 350, ait joint la flotte de Luxaviation », a déclaré Christophe Degoumois, vice-président des Ventes de Bombardier Avions d’affaires pour l’Europe, la Russie et la CÉI. « Avec ses impressionnantes caractéristiques économiques et de performances supérieures, le confort et la technologie de divertissement inégalés de sa cabine, l’avion Challenger 350 est idéal pour le marché européen. »

 

« Nous sommes enchantés d’accueillir cet avion exceptionnel dans la flotte de Luxaviation en Belgique », a affirmé Hervé Laitat, président-directeur général de Luxaviation Belgium. « À Luxaviation, nous avons toujours placé la barre très haut pour les opérations internationales d’aviation d’affaires et nos installations en Belgique en témoignent avec éloquence. Notre terminal de services aéronautiques (FBO) ExecuJet à Bruxelles a été le premier à recevoir sa certification en vertu de la Norme internationale pour les services d’assistance au sol des avions d’affaires (IS-BAH) dans le pays. De plus, nous venons tout juste d’obtenir la certification IS-BAH de stade II, attestant l’engagement de notre équipe en matière de sécurité et d’excellence du service. Nous sommes impatients d’étendre notre offre réputée au propriétaire du premier avion Challenger 350 en Belgique. »

 

Seul avion superintermédiaire pouvant parcourir toute sa distance franchissable nominale avec le plein de carburant et de passagers, l’avion Challenger 350 offre le luxe de tout avoir. Apprécié pour ses performances exceptionnelles sur courte piste, cet avion monte rapidement et directement à 43 000 pieds (13 106 mètres), permettant aux passagers d’éviter efficacement le trafic aérien et les poches de mauvais temps.

 

Avec son vol en douceur emblématique, sa cabine exceptionnelle et les plus faibles coûts d’exploitation dans sa catégorie, l’avion d’affaires le plus vendu depuis dix ans connaît une forte demande sur le marché du nolisement. Avec une autonomie de 3 200 milles marins (5 926 km), l’avion Challenger 350 peut relier Bruxelles à Dubaï sans escale.

 

Le biréacteur Challenger 350 livre un confort sans compromis, avec une cabine élégante et spacieuse qui compte parmi les plus silencieuses de son segment, qui peut accueillir jusqu’à 10 passagers, qui est dotée d’un office entièrement équipé et qui offre un accès à volonté au compartiment bagages, quelle que soit l’altitude.

 

Ayant obtenu récemment des certifications pour l’approche à angle prononcé de plusieurs autorités de réglementation dans le monde, dont l’EASA, la FAA et TC, l’avion Challenger 350 permet aux exploitants d’atterrir sur d’innombrables pistes d’accès difficile, dont celles de l’aéroport London-City, à deux pas d’un des plus grands centres financiers internationaux.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.