CAE publie les résultats du deuxième trimestre de l’exercice financier 2017

Pour partager cette publication :

RPA des activités poursuivies de 0,18 $ (0,21 $ avant les éléments particuliers(1)) vs 0,28 $ (0,18 $ avant les éléments particuliers) l’an dernier
Prises de commandes de 746,7 millions $ pour un carnet de commandes(2) record de 6,5 milliards $

Montréal (Canada), le 10 novembre 2016 – (NYSE : CAE; TSX : CAE) – CAE publie aujourd’hui ses résultats et annonce des produits des activités ordinaires de 635,5 millions $ au deuxième trimestre de l’exercice 2017, comparativement à 616,8 millions $ l’an dernier. Le résultat net des activités poursuivies attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres s’est élevé à 48,3 millions $ (0,18 $ par action) au deuxième trimestre, comparativement à 75,3 millions $ (0,28 $ par action) l’an dernier. Le résultat net avant les éléments particuliers(3) était de 55,5 millions $ (0,21 $ par action) au deuxième trimestre, comparativement à 47,7 millions $ (0,18 $ par action) l’an dernier.
« Nous avons eu de bons résultats au cours du deuxième trimestre et nous sommes sur la bonne voie pour atteindre nos perspectives de croissance pour l’exercice au complet », a déclaré Marc Parent, président et chef de la direction de CAE. « Je suis heureux des progrès accomplis dans l’exécution de notre stratégie de croissance dans nos trois secteurs d’activités. Notamment dans le secteur Civil, nous avons enregistré un taux d’utilisation plus élevé des centres de formation, une croissance stable du résultat opérationnel et des prises de commandes solides, ce qui témoigne de notre position forte et des possibilités d’affaires au sein d’un important marché. Nos clients peuvent compter sur CAE en tant que partenaire de choix pour la formation et continuent d’être réceptifs à l’égard de nos solutions uniques. Pour l’ensemble des secteurs de CAE, nous avons reçu 747 millions $ en commandes au cours du trimestre pour un nouveau carnet de commandes record de 6,5 milliards $. »

Solutions de formation pour l’aviation civile (Civil)
Les produits des activités ordinaires du secteur Civil se chiffrent à 354,7 millions $ au deuxième trimestre, en baisse de 3 % comparativement à la même période l’an dernier, et le résultat opérationnel sectoriel est de 54,2 millions $ (15,3 % des produits des activités ordinaires), en hausse de 8 % par rapport au deuxième trimestre l’an dernier. Le deuxième trimestre inclut l’incidence d’un changement au niveau de la comptabilisation des produits des activités ordinaires découlant de la standardisation de certains types de simulateurs d’avions commerciaux. Les produits des activités ordinaires et le résultat opérationnel sectoriel du secteur Civil, si ajustés(6)(7) en fonction de l’incidence de ce changement, auraient été de 370,0 millions $ et de 58,1 millions $ respectivement. Le taux d’utilisation(8) de nos centres de formation civile est de 70 % ce trimestre.
Au cours du trimestre, le secteur Civil a signé une série de contrats portant sur des solutions de formation d’une valeur de 457,6 millions $, y compris la vente de 12 simulateurs de vol (FFS). Après la clôture du trimestre, le secteur Civil a vendu cinq autres simulateurs de vol à un important transporteur chinois, ce qui porte à 26 le nombre de simulateurs de vol dont CAE a annoncé la vente depuis le début de l’exercice 2017. Le secteur Civil a également signé des accords de formation à long terme avec des clients, notamment une société de gestion d’avions d’affaires TAG Aviation, un important exploitant européen d’avions d’affaires dont l’identité demeure confidentielle et des compagnies aériennes commerciales, soit Air Georgian et Japan Airlines.
Le ratio des commandes/ventes(9) du secteur Civil s’est établi à 1,29 ce trimestre et à 1,22 pour les 12 derniers mois. Le carnet de commandes du secteur Civil a atteint un nouveau record, soit 3,3 milliards $ à la fin du trimestre.

Défense et sécurité (Défense)
Les produits des activités ordinaires du secteur Défense se chiffrent à 253,2 millions $ au deuxième trimestre, en hausse de 12 % par rapport à la même période l’an dernier, et le résultat opérationnel sectoriel est de 29,0 millions $ (11,5 % des produits des activités ordinaires), en hausse de 2 % comparativement au deuxième trimestre l’an dernier.
Les principaux contrats obtenus par le secteur Défense ce trimestre incluent des systèmes d’entraînement et des services de soutien sur une série de plateformes ayant une longue durée de vie, notamment les avions télépilotés MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper, et les avions de ravitaillement KC-135 de la U.S. Air Force. Les commandes incluent également des solutions d’entraînement destinées à la U.S. Navy sur l’hélicoptère MH-60R/S et l’avion de transport léger T-44C. Au total, le secteur Défense a reçu des commandes d’une valeur de 261,5 millions $ ce trimestre, ce qui représente un ratio des commandes/ventes de 1,03. Pour les 12 derniers mois, il a été de 0,95. Le carnet de commandes du secteur Défense se chiffre à 3,2 milliards$ à la fin du trimestre.

Santé
Les produits des activités ordinaires du secteur Santé se chiffrent à 27,6 millions $ au deuxième trimestre, comparativement à 25,4 millions $ à la même période l’an dernier, et le résultat opérationnel sectoriel est de 2,6 millions $ comparativement à 1,5 million $ au deuxième trimestre l’an dernier.
Le deuxième trimestre a été caractérisé par l’utilisation marquée des solutions de CAE dans le secteur clinique. Le secteur Santé a vendu ses solutions de formation à un important fabricant de dispositifs médicaux aux États-Unis, et a également amorcé une collaboration avec un autre fabricant de dispositifs médicaux pour promouvoir la formation à l’échographie au chevet du patient pour l’évaluation et le diagnostic. Plus récemment, le simulateur d’échographie Vimedix de CAE Santé a été utilisé dans le cadre du processus d’examen menant à l’obtention du diplôme européen d’échocardiographie pour les médecins dans le cadre du congrès annuel de la European Society of Intensive Care Medicine.

Autres points saillants financiers
Les éléments particuliers de 7,2 millions $ (montant net après impôt) ce trimestre tiennent compte de la restructuration, complétée ce trimestre, liée au programme d’amélioration des processus qui a été mis en place l’an dernier, ainsi que des coûts de restructuration, d’intégration et d’acquisition liés à l’acquisition de Lockheed Martin Commercial Flight Training (LMCFT).
Les flux de trésorerie disponibles(11) provenant des activités poursuivies se chiffrent à 27,3 millions $ ce trimestre, comparativement à 101,7 millions $ au deuxième trimestre l’an dernier. Les flux de trésorerie disponibles pour le premier semestre de l’exercice atteignent 42,8 millions $, comparativement à 40,5 millions $ pour la même période l’an dernier.
Pour ce trimestre, l’impôt sur le résultat s’est chiffré à 9,5 millions $, ce qui représente un taux d’imposition effectif de 16 %, comparativement à 21 % au deuxième trimestre l’an dernier, abstraction faite des éléments fiscaux non récurrents. La baisse du taux d’impôt ce trimestre est essentiellement attribuable au changement dans la composition des revenus provenant de différentes juridictions.
Les dépenses d’investissement en immobilisations liées à la croissance et à la maintenance(12) ont totalisé 58,8 millions $ ce trimestre.
La dette nette(13) a clôturé le deuxième trimestre à 922,7 millions $, pour un ratio de la dette nette sur le capital(14) de 32,1 %. À la clôture du dernier trimestre, la dette nette était de 880,3 millions $ et le ratio de la dette nette sur le capital était de 31,6 %.
Le rendement du capital utilisé(15) (RCU) a atteint 10,7 % au deuxième trimestre, comparativement à 11,0 % l’an dernier.
CAE versera un dividende de 8 cents par action le 30 décembre 2016 aux actionnaires qui seront inscrits au registre le 15 décembre 2016.
Au cours du trimestre clos le 30 septembre 2016, CAE a racheté et annulé 829 100 actions ordinaires aux termes d’une offre publique de rachat dans le cours normal des activités, au prix moyen pondéré de 17,20 $ l’action ordinaire, pour une contrepartie totale de 14,3 millions $.
Incidence de la standardisation de certains types de simulateurs sur la comptabilisation des produits des activités ordinaires
Le programme d’amélioration des processus de CAE entraîne la standardisation de certains types de simulateurs d’avions commerciaux. Pour les simulateurs standardisés, la méthode de comptabilisation en fonction de l’avancement des travaux n’est plus utilisée et ainsi, l’entreprise comptabilise les revenus une fois ces simulateurs terminés, et ce, depuis le début de l’exercice 2017. Pour faciliter la comparaison des résultats, la direction a fourni l’incidence trimestrielle de ce changement sur les produits des activités ordinaires du groupe Civil (Produits des activités ordinaires ajustés(6) – Civil), le résultat opérationnel sectoriel du groupe Civil (Résultat opérationnel sectoriel ajusté(7) – Civil), et le résultat par action (Résultat par action avant les éléments particuliers et ajusté en fonction de l’incidence de la standardisation des simulateurs sur la comptabilisation des produits des activités ordinaires(16)).
Il s’agit d’une mesure hors PCGR. Nous calculons l’incidence du changement sur la comptabilisation des produits des activités ordinaires découlant de la standardisation de certains types de simulateurs en ajustant la comptabilisation des produits des activités ordinaires – Civil, le résultat opérationnel sectoriel – Civil et le résultat par action une fois ces simulateurs terminés comparativement aux mêmes données qui auraient autrement été comptabilisées selon la méthode de l’avancement des travaux.

Perspectives de la direction pour l’exercice 2017 demeurent inchangées
CAE prévoit toujours enregistrer une croissance des revenus et du résultat opérationnel dans tous les secteurs au cours de l’exercice 2017. Cette croissance proviendra principalement du secteur Civil, qui devrait atteindre un taux annuel plus élevé d’utilisation de ses centres de formation et une croissance du résultat opérationnel légèrement au-dessus de 10 %. CAE continue de prévoir une croissance modeste dans le secteur Défense et une croissance à deux chiffres du côté de Santé. CAE s’attend à ce que le niveau des dépenses d’investissement en immobilisations au cours de l’exercice 2017 demeure relativement stable par rapport à l’exercice précédent (117,8 millions $), à l’exception de l’ajout d’environ 100 millions $ en investissement en capital pour le programme d’entraînement en vol sur appareils à voilure fixe de la U.S. Army. Ce programme devrait être prêt pour la formation d’ici la fin de l’exercice financier. Les attentes de la direction sont fondées sur les conditions du marché qui sont positives et sur l’accueil réservé par les clients à l’égard des solutions de formation de CAE ainsi que sur les importantes hypothèses formulées dans ce communiqué, dans le rapport de gestion du deuxième trimestre et dans le rapport de gestion de l’exercice 2016 de CAE.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.