CAE, réduire afin de rebondir

Pour partager cette publication :

CAE a livré les résultats de son année fiscale 2020 qui a pris fin le 31 mars dernier. Voici donc les résultats financiers et les perspectives de la compagnie

Les chiffres

En 2020, les revenus de CAE ont progressé de 10 % pour s’établir à 3,6 G $. Le secteur de l’aviation civile représente le gros des revenus à 2,2 G $. Le deuxième plus gros secteur est celui de la défense avec des revenus de 1,2 G $. Au cours de l’année fiscale 2020, les nouvelles commandes ont atteint 3,8 G $. Le carnet de commandes de CAE s’établit maintenant à 9,5 G $. 

Le flux de trésorerie disponible a été de 351 M $ pour l’exercice clos le 31 mars dernier.

La COVID-19

Pour CAE, le dernier trimestre est habituellement le meilleur de l’année fiscale. La COVID-19 a donc affecté négativement la performance de l’entreprise qui avait été exceptionnelle jusque-là. 

CAE a été une des premières entreprises du secteur aérospatial à prendre des mesures drastiques afin de réduire ses dépenses; dès le 20 mars, elle a annoncé l’arrêt de la production de simulateurs. Plusieurs autres mesures ont été prises depuis afin de réduire les dépenses. 

Les 12 prochains mois

Les dirigeants de CAE sont comme tous les dirigeants d’entreprises du secteur aérospatial; ils sont incapables de faire des prévisions à long terme. Mais pour les 12 prochains mois à venir, cela donne ceci : une contraction importante des revenus pour les six prochains mois suivis d’une reprise partielle pour les six mois suivants. 

Le président et chef de la direction de CAE, M. Marc Parent, n’exclut pas un retour à la rentabilité avant la fin de l’exercice en cours. M. Parent indique que plusieurs mesures d’économie prises dernièrement pourraient devenir permanentes. 

Pour l’instant, la compagnie n’a enregistré qu’une seule annulation de commande pour un simulateur. Mais plusieurs clients souhaitent reporter à plus tard la prise en main de leurs simulateurs. 

L’objectif de la direction

M. Parent a clairement indiqué que l’un de ses objectifs était de faire croitre les parts de marché de la compagnie. Pour y arriver, CAE pourrait acheter les centres de formation de certaines compagnies aériennes. M. Parent a confirmé avoir eu des discussions à ce sujet avec certaines compagnies aériennes. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *