Des nouvelles du SAG

Pour partager cette publication :

La saison des feux de forêt 2017 aura été fort occupée pour les CL415 du Service Aérien Gouvernementale du Québec. Si la mauvaise météo durant la saison estivale a contribué à réduire le nombre d’incendies au Québec, l’Ouest canadien, lui, connaissait un été très sec. Les CL415 du SAG ont donc volé beaucoup dans l’ouest surtout en Colombie-Britannique.

 

Fait inhabituel pour un organisme du gouvernement du Québec, le SAG a fait dernièrement l’acquisition de gré à gré d’un Challenger 601 usagé plutôt que de procéder par appel d’offres. Les gestionnaires du SAG qui était à la recherche d’un moteur usagé afin de remplacer un des deux moteurs du plus vieux de ses deux Challengers avaient remarqué dernièrement que le prix des avions usagés en état de vol était presque le même que celui d’un seul moteur usagé. À deux reprises ils étaient allés en appel d’offres sans obtenir une seule soumission. Il a donc fallu être créatif afin de pouvoir faire l’acquisition de ce Challenger 601 de gré à gré.

 

Alors que le prix de vente pour un moteur usagé avec peu d’heures de vol se situe aux environs de 1 M$ US, le SAG a fait l’achat d’un avion complet en état de vol pour 1,8 M$ canadiens. Le nouvel appareil dont le numéro de série est le 5053 sera mis en pièces afin de rallonger la durée de vie des deux autres Challenger 601 du SAG. Cet achat permettra de faire la remise à niveau des deux moteurs du Challenger immatriculé C-GBQN qui aurait pu coûter à elle seule près 6 M$ en procédant autrement. Tout sera récupéré sur l’appareil et à la fin le fuselage sera donné au service des incendies de l’aéroport Jean-Lesage pour des fins d’entraînement.

 

L’achat de cet appareil usagé est donc une bonne décision et elle permettra au SAG d’économiser des millions de dollars en pièces usagées.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

5 réflexions sur “Des nouvelles du SAG

  • novembre 5, 2017 à 7:57 am
    Permalink

    Enfin le gouvernement réussi à prendre une bonne décision .

    Répondre
    • novembre 6, 2017 à 9:22 am
      Permalink

      Les libéraux n’ont pas trouver de 601 qui appartient à un de leur gang. Ils l’auraient acheter pour $10 millions.

      Répondre
  • novembre 5, 2017 à 7:58 am
    Permalink

    Le vieux 601(5051) du SAG est C-GQBQ Salutations et Bon dimanche.

    Répondre
  • novembre 5, 2017 à 11:12 am
    Permalink

    Les contraintes d’achat dans toutes les sphères du gouvernement mènent à des abhérations qui souvent, défient toute logique. Même s’il y a des occasions d’achat vraiment avantageuses, on ne peut pas en profiter parce que le carcan est trop rigide, trop lourd.

    Il y a plusieurs années, un hélicoptère s’est crashée devant la tour de contrôle sur le tarmac de la base de Bagotville. Elle ne semblait pas si brisée avant l’inspection mais une fois démontée, on a vu qu’il y avait pas mal de dommages. Ils ont décidé de la réparer même si l’achat d’une neuve était moins couteux simplement parce que le budget des acquisitions était épuisé alors que celui des réparations était suffsant pour réparer. On a donc payé plus d’argent pour réparer une vieille que moins d’argent pour avoir une neuve.

    Alors, je suis soulagé de voir que le bon sens semble avoir repris ses droits, espérons que ça va se contaminer au reste du gouvernement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *