Finalement, IAG commande des MAX

Pour partager cette publication :

Au deuxième jour du Bourget 2019, c’est le groupe IAG qui avait fait la manchette. Le holding avait alors signé une lettre d’intention pour l’acquisition de 100 B737MAX et des options pour 100. À cette époque, Boeing commençait à s’enfoncer dans la crise du MAX. La commande potentielle devait donner du souffle à Boeing et à son plus important programme d’avion.

Mais les mois et les années ont passé et la commande ferme ne se concrétisait pas. C’est finalement près de trois ans plus tard que IAG est en mesure de signer une commande ferme. Elle porte sur 25 B737-8200 et 25 B737-10 et il y a toujours des options plus 100 de plus. La livraison des appareils en commande ferme devrait débuter en 2023. Les options pourront être exercées pour des livraisons entre 2025 et 2028.

IAG

Le groupe IAG (International Airlines Group) est un holding qui compte cinq compagnies aériennes : Aer Lingus, British Airways, Iberia, FlyLevel et Vuelig. Son parc aérien comprend plus de 530 appareils, les B737 de la commande seront distribués parmi les compagnies du groupe. Curieusement, IAG se vente d’avoir obtenu un escompte substantiel sur le prix de base dans son bref communiqué.

Boeing

C’est une bonne nouvelle pour Boeing et le MAX, mais à la condition que le fabricant réussit à augmenter la cadence. L’avionneur n’a toujours pas récupéré son autorisation de délivrer le certificat de navigabilité des MAX neufs. La FAA est toujours réticente à retourner se pourvoir au fabricant. De plus, la certification du B737-10 traine et il est possible qu’il ne soit pas certifié avant la fin de l’année. Si cela se produisait, l’entente avec les autorités réglementaires permettant sa certification tomberait à l’eau. Boeing devrait alors apporter d’importantes modifications pour que le B737-10 soit certifié. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.