La journée porte ouverte de l’ÉNA un succès

Pour partager cette publication :

C’est hier que l’ÉNA tenait sa première journée porte ouverte en présentiel depuis plus d’un an. Le personnel sur place était très heureux de pouvoir accueillir les futurs étudiants. Les mesures sanitaires imposaient certaines restrictions et ont forcé l’administration à certains ajustements. Afin de ne pas a avoir à demander le passeport vaccinal, la capacité du bâtiment était réduite à 250 personnes. Un seul accompagnateur par étudiant était autorisé. 

Les membres du personnel de l’ÉNA trouvaient que le présentiel était un gros progrès par rapport à 2020. L’objectif était de 450 étudiants pour la journée et c’est plutôt 550 qui se sont inscrits. Il y aura une autre journée porte ouverte à la session d’hiver. De plus, l’ÉNA fait du recrutement à l’international et actuellement 13 % de ses étudiants proviennent de l’extérieure. La France représente la moitié de ses 97 étudiants. Il faut dire qu’en vertu d’une entente de réciprocité entre le Québec et La France, les étudiants français payent les mêmes frais de scolarité que les Québécois. Avec la pénurie de main d’oeuvre auquel fait face l’industrie aérospatiale, le recrutement de nouveaux étudiants devient essentiel. Abonnez-vous gratuitement à notre chaîne YouTube en cliquant ici

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

2 avis sur “La journée porte ouverte de l’ÉNA un succès

  • novembre 16, 2021 à 12:50 pm
    Permalink

    LADQ: « Il faut dire qu’en vertu d’une entente de réciprocité entre le Québec et La France, les étudiants français payent les mêmes frais de scolarité que les Québécois. »

    Il ya eu d’importants changements à ce sujet en 2015. Il est important de comprendre que l’ÉNA est un établissement de niveau collégial où les étudiants Français bénéficient de la gratuité des frais de scolarité s’ils sont inscrits dans un programme de formation professionnelle et technique. Voici deux extraits à ce sujet; lire en particulier la dernière phrase du deuxième extrait:

    Extrait 1: Les frais de scolarité au collégial

    Il est important de noter que les étudiants étrangers (personnes ayant un permis d’études) qui viennent au Québec pour effectuer leurs études collégiales dans un établissement public et obtenir un diplôme québécois doivent payer des droits de scolarité spécifiques aux étudiants étrangers, sauf exemption. Ces droits varient d’un programme à un autre. À titre d’exemple, en 2015-2016, les droits pour une session à temps plein dans un cégep public variaient entre 5682 $ CAN et 8808 $ CAN. À ceci s’ajoutent les frais d’admission, d’inscription, l’assurance maladie et hospitalisation, le matériel pédagogique, etc.

    Extrait 2: L’exemption de frais pour les étudiants français

    Le Québec et la France ont signé une entente relative aux frais de scolarité des étudiants français dans la province. Ainsi, grâce à cette initiative des deux gouvernements, tous les étudiants français payent les mêmes frais de base et montants forfaitaires que les étudiants canadiens non-résidents du Québec.

    En revanche, pour les formations professionnelles et techniques, les étudiants français bénéficient de la gratuité des frais de scolarité.

    https://immigrantquebec.com/fr/preparer/etudier-au-quebec/frais-scolarite-cout-etudes-quebec

    Répondre
    • novembre 16, 2021 à 12:54 pm
      Permalink

      Merci beaucoup pour la précision Normand, donc la gratuité pour les étudiants français se limite donc aux programmes de formation professionnelles et techniques.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.