Le Canada confirme le rejet de Boeing

Pour partager cette publication :

Services publics et Approvisionnement Canada vient de publier un communiqué de presse au sujet du remplacement des CF-188. Le texte confirme qu’il ne reste plus que deux concurrents en lice : le F-35 de Lockheed Martin et le Gripen E de SAAB. Le communiqué ne fait aucune référence à l’offre de Boeing et de son rejet. Le Canada a l’obligation d’aviser le gouvernement américain et Boeing du rejet du Super Hornet ainsi que des justifications. J’imagine que c’est ce qu’il a fait au cours de la journée avant de publier le communiqué.

 

Pour la suite des choses, le communiqué mentionne ce qui suit : « Au cours des semaines à venir, le Canada mettra la dernière main aux prochaines étapes du processus. En fonction d’une analyse plus poussée des 2 propositions restantes, il pourrait s’agir de négocier les modalités définitives avec le soumissionnaire le mieux classé, ou encore d’entreprendre un dialogue concurrentiel pour permettre aux 2 derniers soumissionnaires de bonifier leur offre. »

 

S’il n’y a pas eu d’irrégularité dans la démarche, le gagnant pourrait être connu avant la fin de l’hiver 2022. Mais pour une raison que j’ignore, j’ai du mal à y croire.

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Le Canada confirme le rejet de Boeing

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.