Les Ailes du Québec franchit le cap des 50 000 lecteurs

Pour partager cette publication :

 

Hier, pour la première fois depuis l’utilisation des filtres, Les Ailes du Québec a franchi le cap des 50 000 visiteurs. Il s’agit du total combiné des lecteurs sur le site francophone et sur le site anglophone Wings Over Québec. La partie francophone représente 83% de ce volume et près de 75% des visiteurs sont canadiens. Sur le site francophone toujours, ce sont les français qui sont les deuxièmes alors qu’ils représentent maintenant 10% des visiteurs.  Depuis juillet 2018, la proportion de visiteurs français est en hausse constante. L’intérêt des Français pour Les Ailes du Québec coïncide avec la prise de contrôle de l’A220 par Airbus.

 

Du côté anglophone, les Américains arrivent en deuxièmes alors qu’ils représentent 15% des visiteurs et les japonais sont à 3%. Les visiteurs du pays du soleil levant sont arrivés sur le site durant le mois de juin 2019; ce qui correspond à la période où Mitsubishi et le SpaceJet ont fait leur entrée sur Les Aile Du Québec.

 

Ces résultats sont encourageants et j’ai bien l’intention de continuer à faire progresser Les Ailes du Québec.

 

 Pourquoi des filtres

Lors des premiers mois de publication, Les Ailes du Québec était rapidement monté à plus de 40 000 lecteurs. Une première analyse avait démontré que plus de 70% des visiteurs du site provenaient de l’extérieur du Canada. Le fait qu’un nombre aussi important de visiteurs provienne de Russie ou de pays africains avait soulevé mon attention.

 

Après une bonne recherche sur internet, j’ai réalisé que le site Les Ailes du Québec était utilisé pour du faux référencement. J’ai donc appliqué les filtres afin de ne compter que les vrais visiteurs. La fréquentation mensuelle est alors passée entre 15 000 et 20 000 visiteurs. Mais avec une proportion de visiteurs canadiens à plus de 90% et francophone à 78% c’était plus représentatif. Les lecteurs venant des États-Unis arrivaient au deuxième rang avec 5% suivi par la France à 3%. J’utilise cette méthode car elle permet de générer du référencement organique.

 

Le référencement

Depuis plus de trois ans maintenant, je n’ai eu recours à aucune campagne publicitaire afin de mousser la fréquentation. Je n’ai utilisé aucun subterfuge afin d’améliorer mon référencement Google. Ma méthode reposait sur trois piliers, du contenu, du contenu et encore plus de contenu. La seule chose que j’ai changée, c’est de tenir compte des critères de référencement Google dans ma rédaction. Depuis juillet dernier, j’utilise entre autres des phrases de 20 mots maximum et la forme active lors de ma rédaction.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

7 avis sur “Les Ailes du Québec franchit le cap des 50 000 lecteurs

  • février 27, 2020 à 2:53 pm
    Permalink

    Bonsoir André,

    C’est tout simplement mérité et le succès ne fera que croître.
    Des articles de qualités avec une bonne analyse, tout en adoptant un ton ni trop basique ni trop élitiste.

    Bref, que des félicitations en espérant continuer à lire vos articles pendant longtemps.

    Cordialement

    Répondre
  • février 27, 2020 à 9:15 pm
    Permalink

    Première page WEB que je regarde tous les matins. Excellent travail!

    Répondre
  • mars 3, 2020 à 9:15 am
    Permalink

    grace a votre travail acharné M. Allard !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.