Les syndiqués de Rolls-Royce Canada voteront mercredi

Pour partager cette publication :

C’est le 16 mars dernier que les 530 employés de Rolls-Royce Canada membres de la CSN ont été mis en lock-out. Le 3 mai dernier, l’employeur a présenté au syndicat une offre finale et globale. Ceux-ci auront l’occasion de se prononcer sur cette offre le : L’employeur offre un boni forfaitaire de 2 500 $ à la signature de la convention collective. Il offre 0 % d’augmentation pour les deux premières années. Il propose des augmentations qui totalisent 17 % pour les cinq années suivantes. Pour leur part, les syndiqués réclament 23,5 % sur sept ans avec des augmentations dès la première année. Notez que les deux parties ne proposent aucune clause d’ajustement à l’indice des prix à la consommation.

L’autre gros point de discorde concerne le fonds de pension. Rolls-Royce Canada propose de convertir le régime de prestation déterminée par un régime à cotisation déterminée. De plus, les employés embauchés après premier mars 2013 sont sous un régime nettement moins avantageux. Le syndicat souhaite rétablir le même régime pour les membres ayant été embauchés après 2013.

Le comité de négociation du syndicat propose à ses membres de rejeter cette offre dite finale. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

5 avis sur “Les syndiqués de Rolls-Royce Canada voteront mercredi

  • mai 9, 2022 à 10:07 pm
    Permalink

    Petite précision:

    Les employés n’ont pas déclenché la grève mais ont été mis en Lock out le 15 mars par l’employeur….

    Répondre
    • mai 10, 2022 à 6:37 am
      Permalink

      Effectivement, merci de la précision et j’ai modifié le texte.

      Répondre
  • mai 10, 2022 à 12:16 pm
    Permalink

    Non, ils ont effectivement voté un mandat de grève le même jour, soit le 15 mars 2022.

    Répondre
    • mai 12, 2022 à 4:46 pm
      Permalink

      En tant qu’employé de RRC ayant droit de vote, je vous invite à mieux vous informer. Un mandat grève ne signifie pas du tout que l’on va en grève. Ça fait seulement donner la permission au syndicat de la déclencher au besoin. Nous sommes bel et bien en lockout.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.