L’histoire de L’Avro Arrow

Pour partager cette publication :

Le 20 février 1959, le gouvernement conservateur dirigé par John G. Diefenbaker annulait le plus ambitieux projet aérospatial canadien de l’époque : la conception et la fabrication de l’avion supersonique CF-105 Avro Arrow. Du même coup, plus de 14 000 employés de l’usine d’Avro Canada, située à Malton (où se trouve l’aéroport Lester-B.-Pearson de Toronto), perdaient soudainement leur emploi. S’en est suivi une fuite de cerveaux vers les États-Unis et le Royaume-Uni qui ont contribué à l’élaboration du programme spatial américain et au développement du mythique avion Concorde.

 

Dans le contexte de son activité-bénéfice annuelle, l’Escadron 629 Kiwanis-Québec des Cadets de l’Aviation royale du Canada présentera une conférence historique donnée par l’auteur Marc-André Valiquette, qui a écrit cinq livres sur l’Avro Arrow et d’autres livres sur l’histoire d’escadrons de l’Aviation royale du Canada (ARC). Celle-ci se tiendra au Complexe militaire Pierre-Bertrand (835, boulevard Pierre-Bertrand, Québec QC G1M 2E7) le samedi 27 avril 2019, à 13h.

 

Également au programme de cette activité-bénéfice, des exposants seront sur place et les participants auront la possibilité de participer à un encan silencieux durant lequel des lots exceptionnels seront mis aux enchères. Un camion de cuisine de rue ainsi qu’un bar seront également sur place.

 

Les gens sont invités dès 13h au Complexe militaire Pierre-Bertrand. Avant et après la conférence, il sera possible d’acheter des exemplaires des livres de Marc-André Valiquette.

 

Le coût des billets est de 20 $ par personne pour la conférence. Un forfait VIP (50 $) est aussi o ffert avec lequel il sera possible de rencontrer Marc-André Valiquette avant et après la conférence. Les billets sont en vente maintenant par le site Web de YQB Aviation (https://www.yqbaviation.net/).

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

5 avis sur “L’histoire de L’Avro Arrow

  • avril 2, 2019 à 5:01 pm
    Permalink

    N’oublions pas la série en 4 épisodes (je crois) qu’on peut voir gratuitement sur Youtube qui relate cette histoire.

    Répondre
  • avril 2, 2019 à 6:35 pm
    Permalink

    L’histoire c’est que l’avion était devenu moins pertinent dû au missile capable d’envoyer des satellites (spoutnik) dans l’espace et ainsi de faire exploser des ogives nucléaires n’importe où sur la planète.

    Répondre
    • avril 2, 2019 à 7:32 pm
      Permalink

      Ça, c’est la raison officielle.

      L’Avro était un intercepteur.

      L’Union soviétique a produit des bombardiers stratégiques jusqu’en 1987 avec le Tu-160. Des bombardiers stratégiques, ou des appareils de reconnaissance russes, patrouillent toujours aujourd’hui les limites du grand nord canadien.

      L’Avro est à la fois un symbole de notre génie aéronautique et de notre faiblesse politique.

      Félicitations à Marc-André Valiquette et à l’Escadron 629 Kiwanis-Québec des Cadets de l’Aviation royale du Canada de nous aider à ne pas oublier.

      Répondre
  • avril 2, 2019 à 8:39 pm
    Permalink

    La raison principale ayant mené à l’abandon du projet Arrow est simple: il coûtait beaucoup trop cher. Surtout pour un pays comme le Canada. Je crois qu’en dollars d’aujourd’hui cela équivaudrait à 20 milliards environ, soit quatre fois plus que le CSeries. Pour ce qui est du potentiel de l’avion on ne le connaîtra jamais vraiment car le Arrow n’a pas eu le temps de faire ses preuves. Mais une chose est sûre: le design était fantastique pour l’époque et tout était à la fine pointe de la technologie.

    L’autre raison moins bien connue qui a aidé les décideurs est le rapport Sandys publié en 1957 par le ministère de la Défense britannique. Dans ce rapport on préconisait l’abandon des avions de chasse conventionnels au profit des missiles. D’ailleurs le TSR-2, un projet de la RAF similaire au Arrow, connaîtra le même sort que celui-ci quelques années plus tard et pour les mêmes raisons essentiellement.

    Tout le reste appartient à la mythologie. En passant, Jim Floyd, le chef ingénieur du Arrow, est encore vivant. Il est aujourd’hui âgé de 104 ans. Il est également le concepteur de ce qui pourrait être vu comme l’ancêtre canadien du CSeries: le C102 Avro Jetliner.

    Répondre
    • avril 3, 2019 à 4:55 am
      Permalink

      Les possibilités de vente à l’export auraient été inexistantes simplement parce que les USA auraient fait de grandes pressions pour empêcher son achat.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.