Norwegian veut desservir les Antilles françaises à partir de Montréal

Pour partager cette publication :

Le transporteur à rabais européen Norwegian qui offre plusieurs liaisons entre les Antilles françaises et les États-Unis, songe à offrir des départs de Montréal vers la Martinique et la Guadeloupe.

 

Contactées par courriel, les relations médias d’ADM ont confirmé qu’une rencontre avec la compagnie Norwegian se tiendrait bientôt. Du côté de Norwegian nous n’avons pas obtenu de réponse à notre courriel.

 

On sait que certaines liaisons entre les Antilles et les États-Unis n’ont pas très bien fonctionné, dont celles à partir de Boston entre autres. Norwegian voudrait abandonner les liaisons moins rentables afin de pouvoir utiliser les appareils sur des lignes plus achalandées. La compagnie vise la clientèle francophone du Québec pour débuter ses opérations canadiennes vers les Antilles françaises.

 

Norwegian compte près de 150 appareils en service et en a environ le même nombre en commande. Norwegian est le troisième plus gros transporteur à rabais européen qui a transporté plus de 26 millions de passagers en 2016.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

11 réflexions sur “Norwegian veut desservir les Antilles françaises à partir de Montréal

  • janvier 23, 2018 à 5:48 pm
    Permalink

    Norwegian a eu beaucoup de problèmes avec son service à la clientèle récemment suite à des annulations et retards aux USA… Et il faut se méfier des frais de toutes sortes qui font vite augmenter les frais, comme avec Wizz Air.

    Répondre
  • janvier 24, 2018 à 3:38 pm
    Permalink

    Je me pose des questions sur la légalité de telles liaisons en regard des ententes internationales sur l’aviation. Il s’agirait là d’un transporteur européen qui offrirait des vols entre le Canada et les Antilles, non l’Europe. Si Norvegian peut le faire, pourquoi pas Air France ou Delta? Difficile de voir comment de tels vols pourraient originer en Europe. Selon ce que je vois, on serait très loin dans l’échelle des liberté de l’air.

    Il est certain que nos oligopolistes canadiens s’objecteraient.

    Répondre
    • janvier 24, 2018 à 3:43 pm
      Permalink

      Cela est tout à fait légal, c’est la cinquième liberté de l’air. Air China offre des vols Montréal Cuba et durant la période de pèlerinage à la Mecque, des compagnies canadiennes offrent des vols nolisés au départ de pays européens ou du Magreb vers l’Arabie Saoudite.

      Répondre
    • janvier 24, 2018 à 10:09 pm
      Permalink

      Les Antilles sont sous contrôle de la France donc de l’UE. C’est pas plus compliqué que ça.

      Répondre
  • janvier 24, 2018 à 4:13 pm
    Permalink

    Ce n’est même pas une question de 5eme liberté ici, c’est l’accord de ciel ouvert en le Canada et l’EU.
    Norwegian est une compagnies norvégienne et La Norvège fait partie de l’UE en ce qui attrait au ciel ouvert.
    Elle peut donc ouvrir une ligne entre l’UE et le Canada du moment que l’aéroport de l’UE accepte le vol en question (et le Canada).
    Les Antilles Françaises sont de DROM et non des COM donc elles sont considérées comme l’Europe.
    Techniquement LH ou EZ pourraient ouvrir une ligne AUA-YOW ou encore RUN-YHZ

    Répondre
    • janvier 24, 2018 à 4:40 pm
      Permalink

      Merci de la précision, j’avais pas penser au fait que les Antilles françaises étaient des DROM

      Répondre
    • janvier 24, 2018 à 10:21 pm
      Permalink

      Est-ce que cet accord de ciel ouvert UE-Canada fait partie du CÉTA récemment ratifier ???

      Répondre
      • janvier 25, 2018 à 7:14 am
        Permalink

        Je n’ai rien lu qui mentionne l’accord de ciel ouvert dans le peu de documents disponibles. Cela dit, à moins qu’il n’y ait des articles qui concernent le transport aérien, l’entrée en vigueur du CETA ne change pas l’accord de ciel ouvert.

        Répondre
        • janvier 25, 2018 à 7:48 am
          Permalink

          Je ne crois pas qu’il y ait un accord pareil avec le Canada. C’est simplement que Norwegian part d’un point en UE et peu atterrir n’importe où dans le monde.

          Répondre
    • janvier 25, 2018 à 7:33 am
      Permalink

      Merci pour l’explication. Ainsi, Air France pourrait le faire, mais non Delta. Et Norvegian ne pourrait offrir un vol Montréal – République Dominicaine.

      Répondre
      • janvier 25, 2018 à 8:30 am
        Permalink

        La septième liberté de l’air permettrait à Norwegian d’offrir des départs de Montréal vers la République dominicaine. C’est simplement qu’avec les DROM, c’est encore plus facile.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *