Un automne plein de rebondissements pour Air Transat

Pour partager cette publication :

Le mois de septembre va débuter en force pour le groupe Transat alors que jeudi le 7 septembre, l’entreprise dévoilera les résultats du trimestre terminé le 31 juillet dernier. On sait déjà que les chiffres seront excellents puisque Transat a diffusé un avis en août qui annonçait « un troisième trimestre 2017, achevé le 31 juillet, nettement meilleur que ce à quoi elle s’attendait au moment où elle a formulé ses plus récentes perspectives sur le second semestre, le 8 juin dernier ». Ces bons résultats plus la vente de sa participation minoritaire dans Océan Hotels vont permettre à Transat de gonfler encore sa trésorerie ou équivalent de trésorerie qui devrait s’élever à plus de 610 M$ à la fin de ce trimestre.

 

Puis il y a l’enquête de l’Office des transports sur le retard des vols TS157 et TS507 qui pourrait bien replacer Air Transat sous les feux de la rampe cet automne. Il sera surtout intéressant de voir comment la direction va s’y prendre pour se sortir de ce pétrin médiatique dans lequel elle s’est empêtrée. Pour notre part, nous avons déjà exprimé notre opinion à ce sujet dans le texte suivant, Un avion de ligne, ce n’est pas une salle d’attente.

 

C’est vers la fin d’octobre que la direction du groupe Transat devrait dévoiler son prochain plan stratégique puisque celui qui est en cours tire à sa fin. Dernièrement encore, l’entreprise disait qu’elle avait toujours l’intention de prendre de l’expansion dans le domaine de l’hôtellerie. Mais avant de dépenser ses liquidités, la direction d’Air Transat devra  considérer les impacts de la décision de WestJet de lancer un transporteur à très bas prix en 2018. Après l’arrivée de Sunwing et Rouge, Air Transat devra composer avec un troisième compétiteur qui risque encore une fois d’entraîner les prix à la baisse au grand plaisir des voyageurs.

 

Puisque le gouvernement a clairement annoncé son intention de faire passer la limite des investisseurs étrangers dans les compagnies aériennes canadiennes de 25% à 49%, Air Transat pourrait passer à l’action et faire une annonce à ce sujet avant la fin de l’année.

 

Dans les mois à venir, on risque donc d’entendre parler d’Air Transat très souvent.

 

NDLR

Air transat a trouvé un autre moyen pour faire parler d’elle à cause d’une erreur de sont système informatique de réservation: Air Transat, des offres trop belles pour être vraies

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.