Un pas de plus vers la municipalisation de l’aéroport de Saint-Hubert

Campagne de sociofinancement 2020
Faites une contribution (*) pour supporter les Ailes du Québec



(*) Veuillez noter que Les Ailes du Québec ne peut émettre de reçus pour fins d'impôt.
Pour partager cette publication :

 

Ce n’est plus le conseil de l’agglomération qui contrôle les nominations au conseil d’administration de l’aéroport de Saint-Hubert (DASH-L) mais le conseil de ville de la municipalité de Longueuil, pavant ainsi la voie à sa municipalisation.  Voici le communiqué de la ville de Longueuil:

 

La Ville de Longueuil dispose maintenant des leviers pour contribuer au plein développement de l’aéroport de Longueuil

Longueuil — Mercredi 18 janvier 2017

Les membres de l’organisme gestionnaire de l’aéroport, DASH-L, ont entériné unanimement le 16 janvier des modifications à ses règlements généraux de manière à ce qu’une majorité des membres de son conseil d’administration soient dorénavant nommés par le conseil de ville de Longueuil, soit 9 des 11 membres.

Ce changement de gouvernance a été rendu possible grâce à l’adoption par le gouvernement du Québec, en juin 2016, d’une modification législative accordant à la Ville de Longueuil la compétence exclusive de l’aéroport, qui était auparavant une responsabilité partagée par l’ensemble des villes de l’agglomération. Il s’agissait d’une condition essentielle de la Ville avant d’investir des fonds publics dans le développement de l’aéroport.

« Après tant d’années d’efforts, Longueuil peut désormais exercer le leadership nécessaire pour contribuer directement au développement de notre aéroport afin de lui permettre de jouer son rôle de levier économique pour notre région et d’en faire un aéroport d’affaires performant. Cela confirmera notre statut de plaque tournante en matière d’infrastructures de transport », a soutenu la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Un pôle économique

« Le nouveau cadre de gouvernance de l’aéroport lui donnera un nouvel essor. En collaboration avec la Ville de Longueuil, nous comptons mettre en œuvre une stratégie axée sur une croissance de la zone industrielle afin de maximiser les retombées de l’aéroport sur l’économie régionale. Des travaux importants de mise à niveau de la piste principale sont déjà en cours grâce à un investissement de 17 M$ du gouvernement fédéral, et nous poursuivrons le développement pour doter l’aéroport des infrastructures adéquates afin qu’il puisse jouer pleinement son rôle de moteur économique », a souligné le président de DASH-L, Serge Brasset.

Le secteur aérospatial représente un pôle industriel de grande importance pour Longueuil, tant au niveau de l’emploi que de l’attraction d’entreprises. « L’aéroport de Saint-Hubert est un atout majeur pour l’économie de toute notre région, par les activités qu’il génère, notamment en matière de transport aérien commercial de passagers et de fret. Il contribue également à attirer des entreprises de divers secteurs de pointe dont celui de l’aérospatiale, regroupant à lui seul, dans l’agglomération, plus de 40 % des PME québécoises de l’aérospatiale », a ajouté le président de Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL), Martin Fortier.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *