airBaltic commande jusqu’à 60 avions Bombardier CS300

Pour partager cette publication :

English follows

Air Baltic passe une commande supplémentaire de 30 CS300 avec des options pour 30 de plus. Voici le communiqué de Bombardier

 

– Une flotte uniquement composée d’avions C Series est l’épine dorsale du nouveau plan d’affaires d’airBaltic, Destination 2025

– Cette commande porte à plus de 400 le nombre d’avions C Series en commande ferme

RIGA, LETTONIE–(Marketwired – 28 mai 2018) –

Bombardier Avions commerciaux et Air Baltic Corporation AS (airBaltic) ont annoncé aujourd’hui qu’elles avaient signé une convention d’achat ferme de 30 avions CS300 avec des options et des droits d’achat de 30 autres avions du même type.

Selon le prix courant de l’avion CS300, la valeur de cette commande ferme s’élève à environ 2,9 milliards de dollars américains. Et ce total serait porté à près de 5,9 milliards de dollars américains si les options sur 15 avions et les droits d’achat sur 15 autres étaient tous exercés.

« Le programme d’avions C Series fait de plus en plus d’adeptes sur le marché, et cette importante nouvelle commande de l’exploitant de lancement du modèle CS300 est une autre preuve de sa performance en service exceptionnelle, a déclaré Fred Cromer, président, Bombardier Avions commerciaux. Nous sommes d’autant plus fiers que l’avion CS300 a aidé airBaltic à se maintenir parmi les transporteurs aériens les plus ponctuels du monde. La gamme C Series est à l’avant-garde du marché des petits avions monocouloirs, et airBaltic a grandement contribué à la démonstration de sa valeur. Au cours des 18 derniers mois, nous avons vu airBaltic se démarquer de plus en plus sur le marché et nous lui souhaitons d’obtenir encore plus de succès avec sa flotte de CS300 agrandie. »

Avec cette commande, airBaltic devient le plus grand client européen d’avions C Series et vient au deuxième rang des clients mondiaux de cette série avec 50 avions en commande ferme. Le nouveau plan d’affaires du transporteur repose sur une expansion considérable de ses routes au départ des trois pays baltes (Lettonie, Estonie et Lituanie).

« Opter pour les avions C Series avant les autres transporteurs était une décision visionnaire, qui consistait à miser sur la technologie de pointe pour appuyer notre plan de redressement menant à assurer une rentabilité durable. Aujourd’hui, nous profitons de ces avions monocouloirs les plus écoénergétiques. Avec ces économies de carburant démontrées de plus de 22 pour cent, l’avion CS300 contribue grandement à limiter nos coûts d’exploitation. En 2017, nous avons connu une croissance remarquable, et nous avons montré au monde entier les capacités et le confort sans pareils de cet avion novateur. Nous avons parfaitement exécuté la stratégie de modernisation de notre flotte, et nous sommes enthousiastes à l’idée de faire croître davantage notre flotte pour la porter à 80 avions CS300, tout en retirant progressivement nos autres types d’avions au cours des trois prochaines années », a précisé Martin Gauss, chef de la direction d’airBaltic.

« Nous entreprenons maintenant de mettre en œuvre notre prochaine stratégie d’affaires, Destination 2025, qui prévoit une plus grande présence mondiale d’airBaltic. La mise en service d’une flotte plus grande et exclusivement composée d’avions CS300, avion qui répond le mieux aux besoins des marchés que nous desservons, représente une partie essentielle de cette nouvelle stratégie », a-t-il ajouté.

« 2017 a été l’année la plus fructueuse dans l’histoire d’airBaltic, année au cours de laquelle l’entreprise a obtenu des résultats opérationnels et financiers exceptionnels. Ces résultats sont la preuve éloquente de l’efficacité de la stratégie d’affaires et du modèle d’exploitation de l’entreprise », a mentionné Uldis Augulis, ministre des Transports de la République de Lettonie. « Cette nouvelle commande, qui est le plus gros investissement jamais réalisé en Lettonie, contribuera grandement au développement de l’infrastructure de transport aérien des pays baltes et aura des répercussions très importantes sur les exportations, l’économie et le marché de l’emploi ».

Les livraisons pour cette nouvelle commande devraient commencer au quatrième trimestre de 2019. Auparavant, airBaltic avait commandé 20 avions CS300. Actuellement, ce transporteur aérien exploite huit avions CS300 en service payant.


airBaltic Orders up to 60 Bombardier CS300 Aircraft

  • All-C Series fleet is the backbone of airBaltic’s new business plan – Destination 2025
  • Order brings the C Series firm order book to over 400 aircraft

Bombardier Commercial Aircraft and Air Baltic Corporation AS (airBaltic) announced today that the parties have executed a firm purchase agreement for the sale and purchase of 30 CS300 aircraft with options and purchase rights for an additional 30 aircraft of the same type.

Based on the list price of the CS300 aircraft, the firm order is valued at approximately US$ 2.9 billion. This amount would increase to nearly US$5.9 billion should all 15 options and 15 purchase rights be exercised.

“As the C Series aircraft program continues to gain market acceptance, this significant reorder from our CS300 launch operator is a strong testimony to the aircraft’s exceptional in-service performance,”said Fred Cromer, President, Bombardier Commercial Aircraft. “Furthermore, we are proud that the CS300 has helped airBaltic maintain its position as one of the world’s most punctual airlines. The C Series aircraft is at the forefront of the small single-aisle market, and airBaltic played a key role in demonstrating its value. In the last 18 months, we have witnessed airBaltic’s growing leadership in the market, and we wish the airline further success with its expanded CS300 fleet.”

With this order, airBaltic becomes the largest European C Series customer and the second largest customer worldwide with 50 aircraft on firm order. The airline’s new business plan relies on significant expansion of routes from all three Baltic countries – Latvia, Estonia and Lithuania.

“As an early adopter of the C Series, we took a forward-looking decision on advanced technology to support our turnaround plan leading to sustainable profitability, and today we are benefiting from the most fuel-efficient small single-aisle aircraft. With demonstrated fuel savings of more than 22 percent, the CS300 aircraft plays a vital role in maintaining our operating cost at a low level. In 2017, we experienced outstanding growth and showed the world the unique capabilities and comfort of this innovative aircraft. We successfully executed our fleet modernization strategy, and are excited to further grow our fleet up to 80 CS300 aircraft while phasing out our other aircraft types in the next three years,” said Martin Gauss, Chief Executive Officer, airBaltic.

“We are now commencing the implementation of our next business strategy – Destination 2025, which foresees airBaltic expanding the map of its operations. A critical part of this new strategy is the introduction of a larger and exclusive fleet of all-CS300 aircraft, which are the most suitable aircraft for the markets in which we operate,” he added.

“2017 was the most successful year in the history of airBaltic during which the company achieved exceptional operational and financial results. This serves as solid proof of the success of the airline’s business strategy and operating model,” said Uldis Augulis, Minister of Transport, Republic of Latvia. “The new order is the largest investment in Latvia’s history and plays an important role in the development of the air infrastructure of the Baltic region with wide-ranging effects on exports, economy and jobs.”

Deliveries pertaining to this new order are scheduled to commence in the fourth quarter of 2019. Prior to this order, airBaltic had ordered 20 CS300 aircraft. The airline is currently operating revenue service with eight CS300 aircraft.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

6 réflexions sur “airBaltic commande jusqu’à 60 avions Bombardier CS300

  • mai 28, 2018 à 6:55 am
    Permalink

    Excellente nouvelle pour Bombardier !
    La qualité du produit allié à la solidité d’Airbus sont un plus pour les opérateurs.
    Espérons que Bombardier réussisse à placer une commande chez HOP pour que nous puissions les voir voler en France.

    Répondre
  • mai 28, 2018 à 9:47 am
    Permalink

    Ets-ce qu’il s’agirait là de la commande de 30 fermes et 30 options d’un client européen, annoncée en 2017? L’acheteur devait être nommé avant la fin de 2017, mais ne l’a finalement pas encore été.

    Répondre
  • mai 28, 2018 à 5:21 pm
    Permalink

    C’est une nouvelle fantastique. Moi qui travaille dans la vente d’équipements je suis en mesure de vous dire ceci: Rien de plus facile au monde que de vendre un équipement quel qu’il soit. Vendre un deuxième équipement à un client si celui a été déçu soit de l’équipement ou du service après-vente, bonne chance. Cette deuxième commande, que dis-je troisième dans les faits car airBaltic a déjà exercé ses options de la première commande, représente un message très clair à l’industrie que le produit est excellent et le support l’est tout autant. Et qui plus est, la compagnie annonce que toute sa flotte sera composée de CS300. Non mais que demander de mieux comme appuie d’un client? Et je suis persuadé que la venue d’Airbus dans le portrait n’a été qu’un élément parmi tant d’autres du processus décisionnel et non pas l’élément qui a fait pencher la balance en faveur de BBD. D’ailleurs la commande a été annoncée avant la prise de contrôle officielle.

    Répondre
  • mai 28, 2018 à 6:49 pm
    Permalink

    L’action Bombardier a beaucoup augmenté depuis cette annonce. En fait, est ce que ça sera toujours le cas? Car une fois que le nom sera officiellement Airbus, ça sera plus les actions d’Airbus qui vont monter ou descedre selon le cas??

    Répondre
    • mai 28, 2018 à 7:35 pm
      Permalink

      Je crois que l’annonce du Global 5500 rt 6500 y est aussi pour quelque chose

      Répondre
      • mai 29, 2018 à 11:15 am
        Permalink

        La bourse. Moi aussi je crois bien que c’est l’annonce du Global 5500/6500 et les nouvelles performance du global 7000 devenu 7500 qui augmente ces possibilités de ventes en plus grand volumes. Le programme c serie va demeurer un boulet pour les actions de bombardier pour les raisons que tous connaisses, inutile dans rajouter. Les coûts exorbitants du développement et son lent « décollage » des ventes a plomber les finances de bombardier inc. Heureusement maintenant tout ce bagage négatif sur les actions sera terminer avec la signature final du deal entre Airbus et Bombardier dans les prochain jours. Et le fameux boulet va être jeter du haut des airs de préférence au dessus d’un volcan. Les actionneurs vont vite oublier cette saga lorsque les actions vont performés de nouveaux.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *