Swissport, une baisse de salaire de 33% qui ne passe toujours pas

Pour partager cette publication :

C’est en 2016 que Swissport a repris le contrat d’avitaillement des avions à Montréal-Trudeau des mains de la CAFAS. La compagnie a alors offert aux anciens employés de la CAFAs un emploi, mais avec des conditions moindres. Les avitailleurs qui gagnait 24 $/ l’heure avec la CAFAS se sont fait offrir le même emploi à 16 $/ l’heure. Les travailleurs de Swissport n’ont toujours pas digéré cette baisse de salaire substantielle. C’est sans doutes pour cette raison que les syndiqués ont rejeté les dernières offres patronales. Les employés de Swissport Refueling seraient prêts pour un long conflit et déterminés à aller jusqu’au bout.

 

 

Il faut dire que depuis le déclenchement de la grève, les négociations sont pratiquement au point mort. Il semble que Swissport Refueling mise sur l’épuisement financier des syndiqués afin qu’ils acceptent l’offre du 22 décembre dernier.

 

L’AIMTA a écrit une lettre à la ministre fédérale du travail, Mme Filomena Tassi, dont voici une copie :

Hospes – Lettre-Filomena Tassi Ministre du travail_FR

 

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Une réflexion sur “Swissport, une baisse de salaire de 33% qui ne passe toujours pas

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *