TRU Simulation, une présence grandissante à Montréal

Pour partager cette publication :

L’entreprise

Lors du salon aéronautique du Bourget, nous avons eu l’occasion de nous entretenir avec le président de TRU Simulation M. Gunnar Kleveland. L’histoire de TRU Simulation a débuté il y a cinq ans lorsque la compagnie américaine Textron a acquis et regroupé les compagnies AAI, Mechtronix, Opinicus et Proflight afin de se lancer dans le marché des simulateurs et de la formation.

 

TRU Simulation compte trois unités d’affaires établies dans trois lieux différents: Montréal se spécialise dans la conception et la fabrication de simulateurs pour l’aviation commerciale (avions de lignes), les installations de Goose Creek en Caroline du Sud servent de bureau chef et c’est là que sont regroupés les produits et services destinés à la défense, finalement c’est en Floride que sont regroupés les produits et services destinés à l’aviation générale ainsi qu’un centre de formation spécifique pour les produits de Textron.

Le président de TRU Simulation M. Gunnar Kleveland
Le président de TRU Simulation M. Gunnar Kleveland

 

Les installations de Montréal

M. Kleveland souligne que pour le marché militaire, TRU Simulation fabrique des simulateurs et fait de la formation ce qui n’est pas le cas dans l’aviation commerciale qui est desservie par ses installations montréalaises. Dans le cas des simulateurs d’avions de lignes, TRU se concentre sur la mise au point et la vente de simulateurs aux compagnies aériennes, aux centres de formations existants ainsi qu’aux constructeurs d’avions.

 

Le campus de Montréal compte trois bâtiments et il est le seul site de TRU Simulation à être intégré verticalement; il regroupe les service d’ingénierie, un centre d’usinage, un atelier de soudure, un atelier de circuits électriques et un centre d’assemblage. En plus de subvenir à ses propres besoins, le campus de Montréal fabrique également les bases de simulateurs pour les deux autres sites aux États-Unis. M. Kleveland souligne que toute la production du site de Montréal est destiné à l’exportation.

 

TRU Simulation se concentre à fabriquer des simulateurs pour cinq type d’avions : elle a une entente d’exclusivité avec Boeing pour les simulateurs du B737MAX ainsi que pour le B777X, elle fabrique également des simulateurs pour l’A320, l’A350 ainsi que de l’ATR72.

 

Les simulateurs de TRU

TRU Simulation mise sur l’optimisation du procédé afin de pouvoir produire dans des installations beaucoup moins grandes que ses compétiteurs; bien qu’elle ne soient pas très étendues, les installations montréalaises peuvent faire face à la croissance pour quelques années encore.

TRU intérieur simulateur A320
Intérieur simulateur A320

Les simulateurs de TRU ont une architecture plus légère et plus compacte et ils comportent moins de pièces mobiles que ceux de la compétition. Ils sont donc moins dispendieux à entretenir et ils consomment moins d’énergie. M. Kleveland affirme que sur la durée de vie utile d’un simulateur, ceux de TRU Simulation coûtent 20% de moins à opérer.

 

Le futur

TRU Simulation est en discussion avec deux partenaires afin de pouvoir soumissionner sur les projet d’acquisition de la défense « Future Aircrew Training », dont l’objectif est de mettre à niveau les différents programmes et techniques de formation des équipages de l’aviation militaire canadienne.

 

Advenant que le partenariat dans lequel TRU Simulation est impliqué obtienne le contrat, tous les simulateurs seraient assemblés à Montréal.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *