Une autre grosse victoire pour l’A321XLR

Pour partager cette publication :

La rumeur d’une commande de 50 A321XLR par United Airlines avait commencé à circuler en après-midi hier. Puis Airbus a confirmé la nouvelle en début de soirée.

 

United utilisera les 50 A321XLR pour remplacer ses 53 B757-200 dont la moyenne d’âge est de 21.6 ans. Les premiers appareils seront livrés en 2024 et le service transatlantique avec l’A321XLR débutera en 2025. Avec une distance franchissable de plus de 4 000 nm et une capacité de 200 passagers, l’A321XLR n’a pas de compétition. United Airlines retardait sa décision sur le remplacement de ses B757 vieillissant dans l’espoir que Boeing lui propose une solution. Mais Boeing ne cesse de tergiverser sur le développement d’un nouvel avion pour le remplacement du B757. Le transporteur américain a finalement décidé d »accepter l’offre d’Airbus. United a également décidé de repousser à 2027 la livraison des 45 A350-900 en commandes.

 

Entre le 1e juin et le 30 octobre 2019, Airbus a engrangé 815 commandes pour les trois variantes de l’A321NEO. Depuis, elle en a décroché 127 de plus portant le total à 942 commandes en six mois. Cela fait maintenant deux ans que Boeing hésite à lancer un nouvel avion capable de compétitionner l’A321LR et l’A321XLR. Pendant ce temps Airbus accumule les commandes.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

3 réflexions sur “Une autre grosse victoire pour l’A321XLR

  • décembre 4, 2019 à 8:57 am
    Permalink

    Sous les commandes de son patron, Boeing continue sur sa trajectoire: maximiser les profits (l’abréviation MAX, c’est pour ça).

    C’est une vision du court terme, et la poussée fulgurante du titre depuis une dizaine d’années arrive à son déclin. Ce n’est que le début d’une généreuse débâcle. Au final, cette gouvernance de Dennis Muilenburg aura été catastrophique pour la compagnie.

    En revanche, voilà un grand bénéfice pour Airbus! Allez chercher United avec une commande pareille, c’est plus qu’un signal! Si Airbus pouvait accroître sa production, il pourrait pratiquement éclipser son rival. Investir dans l’innovation et la qualité, c’est plus payant à long terme.

    Répondre
  • décembre 4, 2019 à 1:02 pm
    Permalink

    United voulait donner toutes les chances à Boeing de lui présenter une solution pour remplacer ses 757. Fautes d’alternatives, elle a commandé 50 A321XLR. Il y a quelques années elle avait magasiné le CSeries. Boeing lui avait vendu des 737-700 à rabais qu’elle a converti en MAX par la suite. Elle est toujours à la recherche de ce type d’avion. Delta a commandé 95 A220, JetBlue 70 et Moxy 60. Boeing n’a toujours rien à lui offrir. Le A220 devient une alternative.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *