11 M$ pour l’aéroport de Trois-Rivières

Pour partager cette publication :

NDLR, les croquis présentés ne sont pas ceux de la version finale.

Jeudi dernier, le gouvernement canadien a accordé une subvention de 4 M$ pour l’agrandissement de l’aéroport de Trois-Rivières. C’est la ville qui est propriétaire de l’aéroport dont la gestion relève d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières. Le projet a une enveloppe de 11 M$ et voici ce qui sera fait.

L’achat d’équipement de sécurité

Une partie des 11 M$ servira à l’achat d’équipement de contrôle des passagers afin d’assurer la sécurité. Avec les nouveaux appareils, l’Administration canadienne de la sûreté du Transport aérien pourra y effectuer des contrôles de sécurité. L’aéroport de Trois-Rivières sera en mesure d’accueillir des vols en provenance et en direction des aéroports ayant des contrôles de sécurité. Au Québec ces aéroports sont ceux de Bagotville, Gaspé, Montréal, Québec, Sept-Îles et Val-D’Or entre autres. Ailleurs au Canada Toronto, Calgary et Vancouver sont des exemples. 

Agrandissement aéroport de Trois-Rivières
Agrandissement aéroport de Trois-Rivières
Aéroport de Trois-Rivières terminal actuel
Aéroport de Trois-Rivières terminal actuel

L’acquisition de l’équipement de sécurité est le pas le plus important à franchir pour obtenir des vols de passagers réguliers. Les aéroports municipaux comme ceux de Trois-Rivières ont une structure de coût nettement inférieur à ceux des grands centres. Partout sur la planète, ils sont les destinations de premier choix pour les transporteurs au rabais. 

L’agrandissement 

Le bâtiment actuel date de 1963 et aura besoin d’une sérieuse mise à jour. Toutefois, son architecture unique ne permet pas de l’agrandir. L’intérieur sera donc transformé en salle d’attente sécurisée, l’agrandissement se fera avec un bâtiment adjacent. La nouvelle salle d’attente sécurisée aura une capacité de 200 passagers ce qui est nettement suffisant pour les avions monocouloirs. 

Des travaux d’aménagement et d’asphaltage seront effectués afin d’agrandir le stationnement pour les usagers. Mais aucun réaménagement d’importance n’est prévu du côté des pistes. 

Le financement et l’échéancier

En plus de l’aide du fédéral, Québec a mis 3,4 M$ sur la table. C’est la ville de Trois-Rivières qui financera le 3,9 M$ restant. Les premiers appels d’offres seront lancés cet automne et les travaux devraient commencer au printemps 2022. Le tout devrait être complété à la fin de 2023. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *