18, 7 M$ pour l’industrie québécoise du drone 

Pour partager cette publication :

General Dynamic Mission Systems Canada annonce un investissement 18,7 M$ dans l’industrie québécoise du drone. La somme servira à mettre sur pied un centre d’excellence pour les technologies de systèmes aéronefs télépilotés à Sherbrooke. Général Dynamics investira 9,7 M$ et investissement Québec sera partenaire avec une somme de 9 M$. 

L’objectif initial du centre d’excellence est de peaufiner le LX300 de Laflamme Aéro. En effet, Laflamme Aéro a complété les essais dans le but de certifier le LX300 pour des opérations aériennes. Son autonomie de 6 heures avec une charge utile de 80 kg. General Dynamics collabore avec Laflamme Aéro depuis deux ans maintenant. La multinationale a mis au point un ensemble de commandes de contrôles, de communications, d’ordinateurs, de renseignement, de surveillance et de reconnaissance. Elle offrira à ses clients du secteur de la sécurité et de la défense des solutions basées sur l’utilisation du LX300. 

LX300 mission en mer
LX300 mission en mer

Plutôt cet été, General Dynamics et Investissement Québec ont pris une participation minoritaire au capital-actions de Laflamme Aéro. Investissement Québec détient donc 1,9 M$ de dollars en action de Laflamme Aéro. L’investissement dans le centre d’excellence est donc un coup de pouce majeur pour le fabricant de drones. Notez que le milieu universitaire participera également aux travaux du centre d’excellence. 

Le LX300

C’est en 2010 que Laflamme Aéro a véritablement débuté le développement d’un premier drone. Le LX300 est capable d’effectuer certaines tâches programmées à l’avance. Mais l’appareil reste sous la supervision d’un pilote à distance grâce à une console. Il est le premier drone ayant une charge utile de 90 kg à être certifié au Canada. Il a été entièrement conçu et développé à Saint-Joseph de Coleraine en Beauce. Une vidéo d’un vol d’essai est disponible sur YouTube, cliquez ici.

Console de contrôle du LX300
Console de contrôle du LX300

Laflamme Aéro s’apprête à livrer sont premier LX300 au gouvernement canadien. Les livraisons à d’autres clients civils devraient débuter en 2022. LX300 peut servir à plusieurs tâches comme l’inspection de ligne électrique et de pipelines. La compagnie développe une solution afin de pouvoir faire la cartographie des feux de forêt la nuit. À l’heure actuelle, les hélicoptères pilotés ne peuvent voler la nuit. Il faut donc attendre la levée du jour afin de voir l’évolution des incendies. L’utilisation de LX300 la nuit permettrait donc de débuter plus rapidement les interventions le matin. 

Nous assistons à la naissance de l’industrie québécoise du drone. Bravo à l’équipe de Laflamme Aéro pour sa persévérance.   

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *