AIMTA : début des moyens de pression chez Bombardier

Pour partager cette publication :

Les quelque 1 800 employés de Bombardier membres de la section locale 712 de l’AIMTA ont voté de nouveau hier. C’est dans une proportion de 97,5 % qu’ils se sont prononcés en faveur du déclenchement des moyens de pression. Dans un premier temps, ils refuseront de faire du temps supplémentaire du 18 au 23 mai. S’il le faut, les membres sont prêts à aller jusqu’au déclenchement d’une grève. 

Le taux de participation de 77 % lors de ce vote donne une bonne indication sur la détermination des syndiqués. Rappelons que l’entreprise a jusqu’au 23 mai pour répondre à a dernière proposition syndicale. Si les négociations n’avancent pas, il faut s’attendre à une escalade des moyens de pression. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

2 avis sur “AIMTA : début des moyens de pression chez Bombardier

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.