Air Canada relance sa division tout cargo

Pour partager cette publication :

Avant le début de la pandémie, Air Canada n’exploitait plus d’avions tout cargo et ce depuis bien des années.

Les derniers avions cargo

Air Canada a exploité trois type d’avions avec un aménagement pouvant contenir des palettes sur le pont principal. En 1983, la compagnie avait converti six DC8-63 en DC8-70F. La conversion comprenait le remplacement des moteurs Pratt & Whitney JT3 D-7 par des CFM56-2. Le dernier DC8-70F a été retiré du service en 1994 et c’est le dernier avion tout cargo qu’a exploité Air Canada.

Air Canada Cargo DC8-70F
Air Canada Cargo DC8-70F

Le porte étendard canadien a également opéré trois B747-200 combi de 1975 à 1999. Cette version pouvait transporter 265 passagers et jusqu’à 42 094 kg de cargo. Puis de 1990 à 2003, elle ajoute trois B747-400 combi à sa flotte. Cette version peut transporter jusqu’à 296 passagers et sept palettes sur le pont principal. Sa capacité cargo maximale est de 38 703 kg et sa distance franchissable est de 10 700 km soit presque le double du 747-200.

Depuis Air Canada a signé quelques ententes périodiques en 2008 et 2017 avec des fournisseurs pour des vols tout cargo.

La relance 

Dans le but de relancer sa division tout cargo, Air Canada a procédé à plusieurs changements : la compagnie a annoncé la nomination d’un nouveau Vice-président –Fret, M. Jason Berry, qui entrera en vigueur le premier janvier 2021. Son bureau sera à Montréal et il relèvera directement de Mme Lucie Guillemette Vice-présidente générale et chef des Affaires commerciales. 

La compagnie est également parvenue à une entente avec le syndicat des pilotes. Le communiqué de presse d’Air Canada mentionne ce qui suit : 

« Cette modification permettant l’exploitation concurrentielle d’avions-cargos dans le marché du fret aérien »

On peut donc en déduire que les pilotes d’Air Canada Cargo toucheront moins que leurs collègues. 

La compagnie va procéder à la conversion de plusieurs B767-300ER pour en faire des avions cargo. Le communiqué ne fait toutefois aucune mention du nombre d’appareils qui seront convertis. L’entreprise qui fera les conversions ne semble pas avoir été choisie non plus. Notez qu’Avianor de Mirabel n’est pas en mesure de faire ce genre de conversion. Le président d’Avianor M. Matthieu Duhaime nous a confirmé que l’entreprise n’a pas l’expertise pour ce genre de projet. Au Canada c’est probablement Kelona Flightcraft qui a cette expertise. 

La conversion d’un appareil de passagers demande plusieurs travaux importants ; il faut découper le fuselage afin d’y ajouter la porte cargo puis il faut renforcer le plancher. Ce genre de modification s’étale sur plusieurs mois. De plus la demande pour la conversion d’avions de passagers à cargo est très forte en ce moment alors que les entreprises capables d’effectuer ces travaux ne sont pas nombreuses. Il faut donc s’attendre à ce que le premier B767-300ER-F d’Air Canada n’entre en service qu’à la fin de 2021. 

Le retour aux sources

Les premières compagnies d’aviation commerciale comptaient sur le courrier comme principale source de revenus. Lors de sa création, Air Canada, autrefois Trans Canada Airlines, comptait elle aussi sur cette importante source de revenus. Ce n’est qu’avec l’arrivée des grands avions de ligne dans les années 50 que les revenus passagers ont devancé ceux du cargo. Malgré tout, les revenus cargo ont toujours occupé une partie significative des revenus d’Air Canada. 

Avant la début la pandémie, la moitié du fret aérien voyageait dans les soutes des gros avions de passagers long-courriers. La réduction drastique du nombre de vol passagers internationaux a complètement changé la donne. La demande pour les vols passagers prendra des années à se rétablir, les avions tout cargo deviennent donc une source importante de revenu pour les compagnies aériennes. Pour Air Canada et les autres grandes compagnies aériennes, c’est un retour aux sourcex.Enfin, selon les règles établies par ADM, les avions cargo doivent opérer à partir de Mirabel. Est-ce qu’Air Canada acceptera de rouvrir une base à Mirabel? Accorder une dérogation à Air Canada créerait un précédent; est-ce que les compagnies de cargo établies à Mirabel voudraient obtenir les mêmes droits? 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

5 avis sur “Air Canada relance sa division tout cargo

  • novembre 27, 2020 à 4:46 pm
    Permalink

    Il n’y a que 2 entreprises qui ont un certificat pour convertir des 767 en cargo: Boeing en partenariat avec St Aero et IAI.

    Répondre
  • novembre 27, 2020 à 11:58 pm
    Permalink

    « Le porte étendard canadien a également opéré trois B737-200 combi de 1975 à 1999. Cette version pouvait transporter 265 passagers et jusqu’à 42 094 kg de cargo »

    Impressionnant, les 737-200 étaient beaucoup plus imposants a l’époque!!

    Air Canada Cargo a déjà aussi opéré des DC-9 entièrement cargo avec la grosse porte cargo sur le côté du fuselage pour y entrer des palettes.

    Répondre
  • novembre 28, 2020 à 12:17 am
    Permalink

    En fouillant un peu plus, je remarque aussi qu’ AC Cargo a déjà opéré des Vickers Vanguard et des 727 entièrement Cargo.

    Répondre
  • novembre 28, 2020 à 4:22 am
    Permalink

    1ère ligne: on devrait lire trois B747-200 Combi au lieu de B737-200.

    Répondre
    • novembre 28, 2020 à 7:43 am
      Permalink

      Merci pour la remarque j’ai corrigé la faute de frappe.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *