Airbus réussit un vol en formation

Pour partager cette publication :

Airbus a réussi hier la démonstration du vol en formation lors d’une traversée de l’Atlantique. Les deux A350-1000 utilisés ont volé à une distance de 3 km l’un de l’autre. Le deuxième appareil de la formation a donc volé dans le sillage du premier à la manière des oiseaux migrateurs. Selon Airbus, lors de ce vol les émissions de CO² auraient été réduites de six tonnes. Les deux avions sont décollés de Toulouse et ont parcouru 3 100 nm pour finalement atterrir à Montréal. 

Ce vol de démonstration est l’étape finale du projet fello’fly qui fait lui-même partie d’une vaste initiative d’Airbus afin de décarboniser le transport aérien. Dans le cas présent, il s’agit essentiellement d’ajouter une fonction au logiciel de gestion et de contrôle du vol. Bien que la validation du concept soit complétée, il faudra sans doute compter plusieurs années avant sa mise en application ; le vol en formation demande une modification à la réglementation actuelle. Un tel changement demande des analyses approfondies afin de s’assurer qu’il n’entraîne pas un plus grand risque à la sécurité. C’est un processus qui devrait prendre au moins deux ans. 

De plus, il est plutôt rare qu’une compagnie aérienne fasse décoller deux long-courriers simultanément dans la même direction. Il faudra qu’il y ait de la coopération entre les compagnies aériennes. Le problème c’est que l’avion de tête ne fait aucune économie de carburant. Il faudra donc établir un système de compensation pour l’avion de tête. Puisqu’il s’agit d’un système Airbus, seuls ses avions pourront participer à ce programme. 

Bref, il reste encore beaucoup d’obstacles à franchir avant la mise en application de fello’fly.

Abonnez vous gratuitement à notre chaîne YouTube en cliquant ici

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

6 avis sur “Airbus réussit un vol en formation

  • novembre 10, 2021 à 11:47 am
    Permalink

    Continue ton excellent travail André !!

    Juste une petite correction dans la phrase suivante:

    » …il faudra sans doute compter plusieurs (?) avant sa mise en application… »

    Il te manque le mots « années »…

    (NE PAS PUBLIER CE COMMENTAIRE)

    Répondre
    • novembre 10, 2021 à 1:06 pm
      Permalink

      Merci, je corrige.

      Répondre
    • novembre 11, 2021 à 8:10 am
      Permalink

      Avec la quantité de texte que André écrit dans une année les petits erreurs ou d’oubli sont extrêmement rare et très acceptable Excellent travail André.

      Répondre
      • novembre 11, 2021 à 10:26 am
        Permalink

        Oui mais c’est important de les signaler les erreurs et je les corrige. Merci pour les bons mots

        Répondre
  • novembre 10, 2021 à 1:34 pm
    Permalink

    Ça ressemble à un Science Project en secondaire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *