Airbus vise 75 A320 par mois en 2025

Pour partager cette publication :

Airbus a publié ses résultats du premier trimestre de 2022 et déclare un revenu net de 1,2 G CAN. Les cadences de productions sont à la hausse et le géant européen est donc en reprise. Cela se voit également du côté du nombre d’employés qui est remonté pour atteindre 127 120. L’avionneur prévoit maintenant livrer un total de 720 avions commerciaux en 2022.

 

Le carnet de commandes d’avions commerciaux d’Airbus s’élève à 7 023 appareils. La famille A320 compte pour les deux tiers des commandes et le fabricant veut donc accélérer la cadence. La compagnie affirme qu’elle travaille maintenant avec ses fournisseurs dans le but de produire 75 appareils par mois de la famille A320 en 2025. C’est un rythme encore jamais atteint et qui demandera beaucoup d’efforts.

 

Cette annonce sur la cadence de 75 par mois survient alors que les problèmes se multiplient sur la chaîne mondiale d’approvisionnement. Lorsque je pose des questions de manière officielle sur ce sujet, la réponse ressemble toujours à : « nous sommes conscients des problèmes actuels et nous gérons la situation ». Mais lorsque j’ai des conversations privées avec des gens de l’aéronautique, la réponse est bien différente. Les histoires de conteneurs bloqués depuis des mois se multiplient. Des avions sortent des lignes d’assemblage avec des pièces manquantes ; il faut les installer après et cela demande plus de temps. Les problèmes d’approvisionnement empêchent bien des gestionnaires de dormir ces temps-ci.

 

Je trouve que la décision d’Airbus est audacieuse et elle va demander une gestion serrée. Si  elle y parvient, l’entreprise aura fait preuve d’une maitrise exemplaire de ses procédés industriels.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

6 avis sur “Airbus vise 75 A320 par mois en 2025

  • mai 5, 2022 à 12:13 pm
    Permalink

    75 avions par mois représente combien d’appareils à la fin de l’année? Si je pose la question c’est à cause des congés pendant lesquels les lignes de production sont arrêtées. Posée autrement la question serait la suivante: est-ce que le chiffre de 75 est annualisé, soit 12 X 75 = 900?

    Répondre
    • mai 5, 2022 à 4:40 pm
      Permalink

      Moi je retranche l’équivalent d’un mois de production. 825 appareils livrés.

      Répondre
      • mai 5, 2022 à 7:38 pm
        Permalink

        Lorsque Airbus atteindra la cadence de 75 appareils par mois en 2025 Boeing en sera à 57 et il est à peu près certain que dans le cas de Boeing la production mensuelle est annualisée car chez Boeing, que l’on me corrige si je me trompe, je crois que la production n’arrête jamais, ou si elle arrête c’est pour une courte période; ce qui voudrait dire dans son cas 57 X 12 = 684 appareils par année. Comme les chiffres qui nous sont présentés indiquent un ratio 75/57 il est donc à peu près certain que le chiffre de production mensuelle d’Airbus est lui aussi annualisé, sinon ce serait comparer des pommes avec des oranges. Non seulement les vacances sont plus courtes chez Boeing mais je crois comprendre que la plupart des gens n’en prennent tout simplement pas.

        Répondre
          • mai 6, 2022 à 7:59 pm
            Permalink

            Donc Airbus: 11 X 75 = 825 et Boeing: 12 X 57 = 684

  • mai 5, 2022 à 2:24 pm
    Permalink

    Une chose qu’on peut dire sur Airbus, côté exécution ils sont imbattable depuis plusieurs années à tout les niveaux. Géographiquement ils sont très bien diversifié, la plupart des composantes critiques de la famille A320 ne proviennent pas d’un fournisseur unique et/ou sont assemblés à des endroits différents selon la localisation de la ligne d’assemblage final.

    À première vue, cette façon de faire semble redondante et coûteuse mais je crois que c’est ce qui avantage Airbus face à Boeing pour atteindre des cadences de production de ce niveau.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.