Bombardier fera appel à la subvention salariale

Pour partager cette publication :

Bombardier confirme avoir appliqué afin d’obtenir le SSUC pour tous ses employés. Si la demande est approuvée, la subvention sera rétroactive au 12 avril. Par conséquent les employés toucheraient rétroactivement 75 % de leur salaire jusqu’au maximum de 847 $ par semaine. Soulignons que pour être admissible, l’employeur devra réembaucher ses employés canadiens. Tous auront droit à leurs avantages sociaux comme avant. La SSUC sera en place jusqu’à la mi-juin ce qui veut dire qu’il n’y aurait pas de mise à pied d’ici là.

Bombardier confirme également la réouverture de ses activités à différents sites de production au Canada. Mais la reprise se fera en respect des règles applicables dans chacune des régions. Ainsi, chez Bombardier aviation à Montréal, ce n’est pas avant le 11 mai que la production reprendra. Le gouvernement impose également des restrictions importantes sur le nombre d’employés pouvant être présents en même temps. 

Au cours des prochains jours, la compagnie contactera les employés afin de les aviser du moment de leur retour au travail. Notez que les employés non syndiqués ayant des conditions médicales devraient aviser leur superviseur immédiat le plus tôt possible. 

Enfin, Bombardier a signé une entente avec la section locale 712 de l’AIMTA pour la mise en application de la SSUC.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

14 avis sur “Bombardier fera appel à la subvention salariale

  • avril 28, 2020 à 4:50 pm
    Permalink

    Hahaha AIMTA essait de se faire du capitale politique. La compagnie aurait appliquée et ce peut importe ce qu’en dise AIMTA.

    Une belle subvention de 75% pour 3 mois, comme si Bombardier allait laisser passer cette opportunité.

    AIMTA va avoir 75% de ses cotisations.

    Répondre
    • avril 28, 2020 à 7:20 pm
      Permalink

      En fait la subvention salariale occasionne beaucoup de coûts pour les entreprises (avantages sociaux, RRQ, fonds de retraite, etc). Le 75% va aux employés la compagnie ne fait pas un sous. Il y aura toujours des gens pour se plaindre…

      Répondre
      • avril 29, 2020 à 8:29 am
        Permalink

        Il ne chialle pas, chialler serait de dire que AIMTA ne fait rien pour ses membres. Pendant 3 mois le salaire des employés seront payé a la hauteur de 75% et NON il n’y aucun cout pour l’entreprise. C’est vrai que la compagnie ne fait pas d’argent, mais une belle economie de 30 Millions sur 3 mois.

        » Les employeurs qui sont admissibles à la SSUC ont droit au plein remboursement de certaines cotisations de l’employeur au titre de l’assurance emploi, du Régime de pensions du Canada, du Régime des rentes du Québec et du Régime québécois d’assurance parentale versées aux employés qui sont en congé payé. «

        Répondre
        • avril 29, 2020 à 8:33 am
          Permalink

          C’est faux de dire qu’il n’y a aucun coût pour l’entreprise car les avantages sociaux comme les assurances sont maintenus. BBD doit donc payer sa prime d’assurance.

          Répondre
          • avril 29, 2020 à 10:37 am
            Permalink

            Cette subvention aide en premier lieu l’employeur comme elle peut aussi parfois aider les employés. Dans le cas de Bombardier , ses employés gardés à la maison jusqu’au 6 juin seront payés 847$ / semaine + avantages au lieu de 500$ ( PCU) . En revanche les employés au travail qui fabriqueront les produits, seront subventionnés à hauteur de 847$ par employés ( 847$ de moins a payé pour bombardier à leur employés actifs, cela équivaut à une baisse de 21$/h ) Bombardier a fait ses calculs, payer les assurances aux employés restés à la maison est suffisamment compensé par cette subvention. Ne pas oublier que la SSUC est une aide accessible à toutes les entreprises canadiennes qui ont vu leurs chiffres d’affaires diminuer de 30% en raison de la Covid. Chercher pas encore des complots du genre Bombardier qui quête toujours de l’argent du gouvernement …. Si Bombardier a cette aide c’est qu’elle se qualifie un point c’est tout comme toute autre entreprise canadienne et si cela peut la maintenir en vie, cela est bon pour tout le Quebec.

          • avril 29, 2020 à 10:40 am
            Permalink

            À moins que je ne me trompe, la SSUC couvre seulement le salaire des employés qui be sont pas au travail. La but étant de maintenir le lien d’emplois.

          • avril 29, 2020 à 12:52 pm
            Permalink

            Bombardier a maintenu les assurances pour tous ses employés, donc aucun cout supplementaire.

          • avril 29, 2020 à 5:44 pm
            Permalink

            Juste comme ça bombardier n’a pas fourni l’assurance complète à ses employés syndiqués pour AIMTA 712 seulement les médicaments,pour les non syndiqués et pour les syndiqués d’UNIFOR fulls assurances!!!!

  • avril 29, 2020 à 7:40 am
    Permalink

    Voici maintenant une bonne nouvelle, mais est-ce que le mal sera fait car trop de monde diront qu’ils ont trop tardé à l’ appliquer et que là le lien de confiance fera que les employés iront tout de même voir ailleurs du fait de la gestion de la crise.

    Répondre
    • avril 29, 2020 à 8:02 am
      Permalink

      Les employés n’iront pas voir ailleurs car l’in distraie est en crise et des mises à pied s’en viennent.

      Répondre
      • avril 29, 2020 à 8:39 am
        Permalink

        Vous avez tellement raison, l’impartition est pas complèté au plan 3 (400 employés), ensuite il y a les employés du CRJ qui vont venir bumper les plus jeunes (300 employés) et avec les cadences qui vont diminuer Challenger. Encore des mois difficiles pour les jeunes.

        Allez les Sages, qui etes illegible a la retraite, cèdez votre place.

        Répondre
  • avril 29, 2020 à 10:39 am
    Permalink

    Moi je me pose la question sur l’aspect financier concret que ça va donner.

    Le chômage nous donne 500$/ semaine, probablement que ce sera imposable à la fin de l’année.
    Le 847$ lui il est imposable tout de suite? Je me demande combien ça donne une fois nos frais passé dessus.

    Bien sur le retour des avantages sociaux c’est bien, mais le coté rétroactif ne changera rien, on ne peut pas voir de thérapeutes, dentistes, et autres services, les médicaments eux étaient toujours en vigueur, reste le fond de pension.

    Ce que je trouve étrange c’est qu’on nous avait dit que Bombardier ne se qualifiait pas, mais sans réponse écrite il semble que la haute direction de Bombardier ne voulait pas avoir cet avantage pour ses employés…misère.

    Répondre
  • avril 29, 2020 à 12:05 pm
    Permalink

    La SSUC couvrent tout employés qui reste à l’emploi de l’entreprise qu’ils soient au travail ou non. Cela est en premier lieu une aide aux entreprises.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.