Bombardier publie la déclaration environnementale du Challenger 3500

Pour partager cette publication :

En marge de l’exposition EBACE à Genève, Bombardier annonce aujourd’hui la déclaration environnementale du Challenger 3500. C’est le deuxième programme d’avion de l’avionneur montréalais à rencontrer la norme ISO14020. D’ailleurs, il est le seul fabricant d’avions d’affaires à avoir produit des déclarations environnementales de produit pour un ou plusieurs de ses programmes d’avions. 

Qu’est-ce qu’une déclaration environnementale de produit ?

Une déclaration environnementale donne des informations quantifiées sur les caractéristiques environnementales d’un produit ou équipement du bâtiment.

Ces données sont établies à partir de l’analyse de l’ensemble des étapes du cycle de vie du produit : extraction des matières premières et approvisionnement, transport sur chantier, mise en œuvre, vie en œuvre et fin de vie (valorisation, élimination).

La déclaration environnementale peut être complétée par des informations sanitaires (émissions de substances dans l’air, l’eau et le sol, durant l’étape de vie en œuvre du bâtiment).

La déclaration environnementale a une durée de vie maximale de cinq ans. Elle doit également être mise à jour à chaque changement significatif du produit, ce qui est de la responsabilité du responsable de la mise sur le marché d’un produit.

Notez que cette définition n’est pas de moi et vous pouvez en lire plus en cliquant ici

Le Challenger 3500

Pour la déclaration environnementale du Challenger 3500, Bombardier a passé en revue plus de 40 000 pièces. Pour la finition intérieure, le fabricant propose maintenant aux clients des choix plus respectueux de l’environnement : cela se traduit par des essences de bois plus rapidement renouvelable comme l’eucalyptus, l’utilisation de fibres recyclée ou encore des fibres naturelles à approvisionnement plus local. L’application « eco app » permet à l’équipage de choisir des plans de vol optimiser pour l’économie de carburant. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

4 avis sur “Bombardier publie la déclaration environnementale du Challenger 3500

  • mai 22, 2022 à 7:10 am
    Permalink

    Tout ça pour essayer de faire croire aux gens que l’aviation d’affaires/privé ne pollue pas…

    Répondre
    • mai 22, 2022 à 7:48 am
      Permalink

      À ce compte là, toutes les entreprises tentent de nous faire croire que leurs produits ne polluent pas. Et en passant, en ce moment, qu’elle est la part de l’aviation d’affaires dans les pollution atmosphérique? 0,04%

      Répondre
  • mai 22, 2022 à 4:55 pm
    Permalink

    Comme quand Bombardier dit qu’il y a du bio carburan Dan’s ses avion.

    C’est vrai a 100%, ce qu’elle oublie de préciser c’est qu’on met environ 100 livres sur les milliers de livres régulier qu’on y met, Pourquoi car le prix est 10 x plus Cher.

    Green Washing a son meilleur.

    Répondre
  • mai 23, 2022 à 12:25 am
    Permalink

    C’est un document qui ne sert pratiquement à rien.
    Bombardier aurait fait mieux de mettre l’effort sur autres choses plus essentielles.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.