Bombardier refinance une partie de sa dette

Campagne de sociofinancement 2022
Faites une contribution (*) pour supporter les Ailes du Québec



(*) Veuillez noter que Les Ailes du Québec ne peut émettre de reçus pour fins d'impôt.
Pour partager cette publication :

English follows

Bombardier annonce le lancement de sa nouvelle émission de billets de premier rang échéant en 2024

20 novembre 2017MontréalBombardier Inc.,  Communiqué de presse

Bombardier Inc. (« Bombardier » ou « Société ») a annoncé aujourd’hui qu’elle avait lancé un placement de nouveaux billets de premier rang échéant en 2024 d’un capital global de 900 millions $ US (« billets »). Le produit net du placement devrait être affecté au financement d’une offre publique de rachat (« offre publique de rachat ») visant tous les billets de premier rang 4,75 % échéant en 2019 de Bombardier (« billets 2019 ») d’un capital global en circulation de 600 millions $ US et le solde aux besoins généraux de la Société. Si les billets 2019 déposés en réponse à l’offre publique de rachat représentent moins que le capital global de 600 millions $ US, Bombardier a l’intention de rembourser par anticipation la totalité de ses billets 2019 demeurant en circulation à l’aide d’une partie du produit net tiré du placement de billets, après la clôture du placement de billets.

La réalisation du placement des billets et de l’offre publique de rachat dépend de la conjoncture des marchés et d’autres circonstances, et rien ne garantit que Bombardier sera en mesure de mener ces opérations à bien selon les modalités décrites ci-dessus, ni qu’elle y parviendra d’une façon ou d’une autre.

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou d’achat ni la sollicitation d’une offre d’achat ou de vente de quelque titre que ce soit et il ne constitue pas une offre, une sollicitation, une vente ni un achat de quelque titre que ce soit dans un territoire où cette offre, sollicitation ou vente ou cet achat serait illégal.

Les billets dont il est question dans les présentes n’ont pas été ni ne seront inscrits en vertu de la Securities Act of 1933 des États-Unis, en sa version modifiée, ni en vertu des lois sur les valeurs mobilières d’un État américain quelconque ou des lois d’un autre territoire et ils ne peuvent pas être offerts ni vendus aux États-Unis sans être inscrits en vertu de la Securities Act des États-Unis ou sans une dispense des exigences d’inscription prévues dans cette loi. Les billets dont il est question dans les présentes ne peuvent être offerts et vendus qu’à des personnes qui peuvent être raisonnablement considérées comme des acheteurs institutionnels qualifiés  qualified institutional buyers ») conformément à la Rule 144A prise en vertu de la Securities Act des États-Unis et à l’extérieur des États-Unis que conformément au Regulation S pris en vertu de la Securities Act des États-Unis. Les billets dont il est question dans les présentes n’ont pas été et ne seront pas admissibles à des fins de placement public en vertu des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables et, par conséquent, toute offre et vente des titres au Canada sera effectuée sous le régime d’une dispense des exigences d’établissement d’un prospectus prévues dans ces lois sur les valeurs mobilières. Les billets ne seront offerts et vendus au Canada que dans le cadre d’un placement privé auprès d’« investisseurs qualifiés » aux termes de certaines dispenses de dépôt de prospectus.

L’offre publique de rachat mentionnée dans les présentes sera faite au moyen d’une offre de rachat distincte s’y rapportant.


Bombardier Announces Launch of its New Issuance of Senior Notes due 2024

November 20, 2017MontréalBombardier Inc.,  Press Release

Bombardier Inc. (“Bombardier” or the “Corporation”) today announced that it has launched an offering of US$900 million aggregate principal amount of new Senior Notes due 2024 (the “Notes”). The net proceeds of the offering are expected to be used to finance a tender offer (the “Tender Offer”) for all US$600 million aggregate principal amount outstanding of Bombardier’s 4.75% Senior Notes due 2019 (“2019 Notes”) and the remainder for general corporate purposes. To the extent that less than US$600 million aggregate principal amount of the 2019 Notes are tendered in the Tender Offer, Bombardier intends to redeem all of its remaining outstanding 2019 Notes, using a portion of the net proceeds of the offering of Notes, following the closing of the offering of Notes.

Consummation of the offering of the Notes and the Tender Offer is subject to market and other conditions, and there can be no assurance that Bombardier will be able to successfully complete these transactions on the terms described above, or at all.

This press release does not constitute an offer to sell or buy or the solicitation of an offer to buy or sell any security and shall not constitute an offer, solicitation, sale or purchase of any securities in any jurisdiction in which such offering, solicitation, sale or purchase would be unlawful.

The Notes mentioned herein have not been and will not be registered under the United States Securities Act of 1933, as amended, any state securities laws or the laws of any other jurisdiction, and may not be offered or sold in the United States absent registration or an applicable exemption from such registration requirements. The Notes mentioned herein may be offered and sold only to persons reasonably believed to be qualified institutional buyers in accordance with Rule 144A under the U.S. Securities Act and outside the United States in reliance on Regulation S under the U.S. Securities Act. The Notes mentioned herein have not been and will not be qualified for distribution to the public under applicable Canadian securities laws and, accordingly, any offer and sale of the securities in Canada will be made on a basis which is exempt from the prospectus requirements of such securities laws. The Notes will be offered and sold in Canada on a private placement basis only to “accredited investors” pursuant to certain prospectus exemptions.

The Tender Offer mentioned herein will be conducted in accordance with a separate Offer to Purchase relating thereto.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

5 avis sur “Bombardier refinance une partie de sa dette

  • novembre 22, 2017 à 12:36 pm
    Permalink

    c`est drole ce site. Quand il y a quelque chose de négatif comme refinancer des dettes qu`on n`est pas capable de rembourser, personne ne fait de commentaires. Pourtant quòn vendent deux cseries alors il y aura plus de cseries que d`oiseaux dans le ciel. Patétique.

    Répondre
    • novembre 22, 2017 à 2:03 pm
      Permalink

      La dette n’était pas due avant 2019, pourquoi ce serait si négatif de la refinancer maintenant?

      Répondre
    • novembre 22, 2017 à 2:46 pm
      Permalink

      En décembre 2015, la direction de Bombardier a présenté un plan de redressement qui prévoyait qu’en 2018 l’entreprise cesserait de perdre de l’argent et qu’à partir de 2019 elle commencerait à rembourser sa dette. Depuis cette présentation, Bombardier a atteint ses objectifs trimestre après trimestre et ce malgré des difficultés supplémentaires.

      Répondre
  • novembre 22, 2017 à 1:08 pm
    Permalink

    yess. c`est une bonne stratégie. avec ca les investisseurs vont etre rassuré et on va vendre plein d`avions Bravo bombardier.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.