Une flotte de plus 233 appareils pour Air Canada en 2018?

Pour partager cette publication :

Le 14 novembre dernier, M. Michael Rousseau, Vice-président général et chef des Affaires financières d’Air Canada, a fait une présentation destinée aux investisseurs dans le cadre de la conférence « Scotiabank Transportation & Aerospace Conference 2017 ».

 

Au cours de cette présentation, M. Rousseau a dressé un portrait de la flotte actuelle ainsi qu’une projection pour 2018 dont voici le tableau :

Parc Aérien d'Air Canada
Parc Aérien d’Air Canada

 

Notez l’arrivée de 18 nouveaux B737-MAX-8 et le retrait de seulement 8 A320 de la flotte principale d’Air Canada. Dans son discours M. Rousseau n’a pas mentionné ce que la compagnie entend faire des A320 qui seront retirés de la flotte. Par contre M. Rousseau a fait plusieurs présentations aux investisseurs au cours des deux dernières années et il a souvent mentionné que les 75 appareils de la famille A320 seraient libres de lien au moment de leur remplacement et qu’Air Canada aurait le choix de la retirer ou de les garder.

 

De son côté le Président et chef de la direction d’Air Canada, M Calin Rovinescu a mentionné lors de la présentation des derniers résultats trimestriels qu’il se préparait pour l’arrivée de Swoop le transporteur à très bas prix de WestJet. Il a aussi mentionné que c’est à Rouge que reviendrait la tâche de donner la réplique à Swoop. Air Canada attend donc que Swoop dévoile le plan de déploiement de ses premiers appareils afin d’annoncer sa réplique et il ne serait pas surprenant que la flotte d’Air Canada augmente au-delà de 233 appareils en 2018.

 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

14 avis sur “Une flotte de plus 233 appareils pour Air Canada en 2018?

  • novembre 21, 2017 à 5:38 am
    Permalink

    Selon moi ils seront tout simplement retiré, la plupart des A320 ont été livré au début des années 90, certains doivent commencer à être au bout su rouleau.

    Répondre
  • novembre 21, 2017 à 7:23 am
    Permalink

    Ceci sans compter les CS300 qui vont arriver bientôt

    Répondre
  • novembre 21, 2017 à 9:18 am
    Permalink

    Si Air Canada ne boycotte pas Boeing, je boycotterai Air Canada.

    Répondre
    • novembre 21, 2017 à 10:12 am
      Permalink

      Air Canada ne peut pas boycotter Boeing, elle a une commande ferme donc un contrat et elle doit prendre les avions. une bonne partie de la croissance d’Air Canada au cours des dernières années et des prochaines années aussi, vient des passagers qu’elle va chercher aux USA pour les embarquer vers l’Europe. Donc la croissance de l’aéroport de Montréal dépend de celle d’Air Canada, boycotter Boeing en ce moment reviendrait à diminuer les revenus qu’Air Canada tire des USA.

      S’il est vrai que Boeing a agi de façon stupide avec Bombardier, il est important que les compagnies d’ici ne tombent pas dans le panneaux de la guerre commerciale avec les USA. De toutes manière l’Europe a décidé d’appuyer Bombardier et cela sera certainement plus efficace qu’un boycotte de Boeing par Air Canada.

      Répondre
  • novembre 21, 2017 à 1:01 pm
    Permalink

    J’ai lu qu’Air Canada avait confié à Boeing le suivi électronique relativement à la maintenance de tous les avions de la flotte. Je ne vois pas d’un bon oeil que Boeing est toutes les données de vol des CSeries d’AC alors qu’elle veut détruire le CSeries. C’est comme un berger qui demanderait au loup de garder ses moutons. Je pensais que le CSeries avait son propre système de suivi.

    Répondre
  • novembre 21, 2017 à 7:44 pm
    Permalink

    Air Canada na pas encore de C Series en opérations. J’ai hâte voir si Airbus và offrir un alternative pour les C Series. Mais Air Canada qui sera propriétaire de ces avions, je présume qu’il peuve choisir qui veux pour faire ce suivi électronique. Avec la plainte boeing visant la c serie sa serait plutôt surprenant ce choix. Bombardier/Airbus vont-ils offrir un alternative au service boeing ????? À suivre.

    Répondre
  • novembre 21, 2017 à 11:31 pm
    Permalink

    J’espère par contre qu’Air Canada ne convertira aucune option sur des Boeing. De plus pour avoir la commande alors que c’était Airbus qui fournissait les mono couloirs et que le CSeries était dans la course il a fallu que Boeing vende son avion à très bas prix. Le gouvernement Canadien devrait investiguer. Maintenant Air Canada ne devrait plus considérer Boeing pour ses futurs achats tant qu’il essaiera de détruire le CSeries. Il faudrait qu’Air Canada le déclare haut et fort à Boeing.

    Répondre
    • novembre 22, 2017 à 10:02 am
      Permalink

      Personnellement, je ne m’attends pas à une grande solidarité du type « tous unis contre Boeing ». Avec Air Canada, comme pour toute entreprise du genre, il n’y a que les profits qui comptent; parlez-en aux actionnaires. Ce serait au gouvernement fédéral de Trudeau d’intervenir… mais j’ai l’impression qu’avec l’ALENA en négociation, il marche sur des œufs et ne veut rien casser.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.