C Séries, un vol pour épater la galerie à Farnborough?

Pour partager cette publication :

Le Wichita Eagle rapporte que jeudi dernier vers 8h00, plusieurs témoins ont aperçu un CS300 faisant plusieurs manœuvres à basse altitude près de l’aéroport Wichita Eisenhower National Airport.

 

Selon un témoin, l’avion faisait des virages à grande inclinaison et des manœuvres qui s’apparentent plus à celles d’un avion de combat que d’un avion de ligne. C’est à Wichita qu’est établi le centre d’essai en vol de Bombardier.

 

Comme c’est Airbus qui sera l’actionnaire majoritaire du C Series à partir du 1er juillet, on peut supposer que le géant européen a choisi de mettre en évidence son nouveau poulain au salon de Farnborough en juillet prochain et qu’il prépare un vol de démonstration plus spectaculaire que celui de Bombardier en 2016.

 

pour lire l’article du Wichita Eagle, cliquez ici

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

16 avis sur “C Séries, un vol pour épater la galerie à Farnborough?

  • juin 16, 2018 à 8:45 am
    Permalink

    Lors de tels salons aéronautiques, la bataille entre les constructeurs se fait aussi par la visibilité médiatique.

    Souvenons-nous du traitement réservé à la CSeries lors de sa première apparition au salon du Bourget. Aucune vidéo promotionnelle ne contenait d’image du vol de démonstration, on évitait même les allusions. Dans la presse française, on a tenté d’ignorer cet avion; le petit avion sans avenir de Bombardier, une anomalie dans le ciel des géants…
    Maintenant que Airbus est aux commandes, la CSeries devient soudainement un point de mire. Un vol de démonstration audacieux devrait retenir l’attention sur cet avion remarquable.

    Répondre
  • juin 16, 2018 à 10:51 am
    Permalink

    En espérant que le pilote ne soit pas trop téméraire. Un accident ou incident avant le salon serait catastrophique pour l’image de la C Serie. Un certain avionneur du pays d’a côté applaudirait a tout rompe.

    Répondre
    • juin 16, 2018 à 11:22 am
      Permalink

      Aucune témérité, c’est une chorégraphie décidée et pratiquée des semaines à l’avance.

      Répondre
      • juin 16, 2018 à 2:08 pm
        Permalink

        Tant mieux. Mais une chorégraphie c’est quand même un peu hors norme. Les risques sont plus élevés que les vols d’essais normaux, du moins c’est ce dont je crois.

        Répondre
  • juin 16, 2018 à 2:02 pm
    Permalink

    Audacieux n’est pas nécessairement téméraire. Mais, Louis a raison de relever le caractère périlleux de l’exercice.

    Il y a eu plusieurs accidents spectaculaires impliquant des appareils militaires et civils lors de ces événements. Notamment un A-320 s’est crashé par décrochage en 1988 et un Tupolev 144 s’est même cassé en deux lors de manœuvres contraignantes à basse vitesse au Bourget en 1973. Ce fut la fin de la courte carrière du Tu-144, mais pas la fin du A-320!

    Il ne doit pas y avoir beaucoup d’appareils civils de la taille du CSeries qui peuvent se maintenir longtemps en palier avec un angle de virage aussi incliné. À moins que la photo ne soit truquée, le virage semble se faire à 50º. Ça peut représenter une grosse contrainte pour la structure de l’avion. La manœuvre doit se faire dans l’art, avec l’assistance adéquate des systèmes de vol, et avec adresse et sang-froid de la part du pilote.

    Répondre
  • juin 16, 2018 à 7:24 pm
    Permalink

    J’imagine qu’Airbus accolera une livrée conjointe (ou juste Airbus si ils y vont fort) pour montrer leur partenariat.

    Répondre
  • juin 16, 2018 à 10:48 pm
    Permalink

    Le vol de démonstration au Bourget en 2015 était spectaculaire avec des angles de virage aussi incliné. C’est bon de revoir le CSeries en vol de démonstration après 2 années d’absences. Si Airbus et Bombardier mettent le focus sur le CSeries c’est qu’ils doivent avoir des commandes a annoncé. Voici le vol de démo il y a 2 ans. https://www.youtube.com/watch?v=_2OfpeGRgVw

    Répondre
    • juin 18, 2018 à 6:05 am
      Permalink

      David Neeleman est le CEO d’Azul Brazilian Airlines, un gros client d’Embraer.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.