Chorus annonce des résultats en hausse

Pour partager cette publication :

English follows

Chorus Aviation annonce des résultats solides pour son troisième trimestre de 2017 et accroît ses activités de location d’appareils régionaux

  • BAIIA ajusté1) pour le troisième trimestre de 83,4 millions de dollars.
  • Résultat net ajusté1) pour le troisième trimestre de 48,6 millions de dollars, soit 0,39 $ par action de base.
  • Résultat net pour le troisième trimestre de 79,1 millions de dollars, soit 0,64 $ par action de base, compte tenu d’un gain de change non réalisé de 31,1 millions de dollars.
  • Le parc d’appareils loués de Chorus se diversifie et passe à 60 appareils par suite de la conclusion des opérations de location annoncées portant sur 19 appareils régionaux à ce jour par Chorus Aviation Capital.
  • Les Services techniques Jazz ont terminé le deuxième programme d’entretien prolongé à l’égard d’un appareil Dash 8-300.

HALIFAX, le 8 nov. 2017 /CNW/ – Chorus Aviation Inc. (« Chorus ») (TSX: CHR) a annoncé aujourd’hui des résultats financiers solides pour le troisième trimestre de 2017.

« Je suis satisfait de nos résultats financiers pour le troisième trimestre, qui se caractérisent par une hausse de tous les paramètres financiers clés, y compris la croissance du BAIIA ajusté et du résultat net ajusté de 19,2 % et de 68,9 %, respectivement, par rapport à la période correspondante de 2016 », a déclaré Joe Randell, président et chef de la direction de Chorus. « Durant une courte période, nous avons réalisé d’importantes opérations partout dans le monde, nous taillant ainsi une solide position de marché dans le secteur de la location d’appareils régionaux. Mis à part les 41 appareils régionaux visés par un contrat de location aux termes du contrat d’achat de capacité (le « CAC »), nous avons annoncé l’ajout de 19 appareils. À la clôture d’opérations annoncées précédemment, nous aurons en location 60 appareils régionaux, qui sont évalués à plus d’un milliard de dollars. Nous progressons vers notre objectif qui consiste à devenir l’un des plus importants joueurs mondiaux dont les activités sont axées sur les appareils régionaux. »

« Nous transformons peu à peu nos activités en concluant des contrats de location et en réalisant des marges sur des appareils régionaux attrayants », a poursuivi M. Randell. « Nous nous démarquons de nos concurrents par le fait que nous pouvons livrer à nos clients une gamme complète de services d’aviation régionale, notamment les vols à contrat, l’ingénierie, la maintenance, la réparation et la révision d’appareils, l’approvisionnement en pièces et les solutions de location d’appareils, en misant sur les forces de Jazz et de Voyageur. »

Aperçu du troisième trimestre de 2017

Chorus demeure résolue à actualiser sa vision d’offrir l’aviation régionale au monde entier. Chorus a obtenu de solides résultats financiers à la hauteur des attentes de la direction tout en faisant progresser ses projets de croissance et de diversification.

Chorus Aviation Capital concrétise la stratégie de location d’appareils régionaux grâce à l’acquisition d’appareils et aux contrats de location conclus avec de nouveaux clients bien établis répartis dans sept pays sur cinq continents et à un parc aérien diversifié composé de cinq des meilleurs modèles de jets régionaux et d’appareils turbopropulsés offerts par Bombardier, ATR et Embraer.

À ce jour, Chorus Aviation Capital a réalisé l’acquisition de :

  • quatre appareils CRJ1000 loués à Air Nostrum;
  • six appareils ATR 72‑600 loués à Flybe et à Virgin Australia;
  • trois appareils Q400 de Bombardier loués à Falcon Aviation Services;
  • deux appareils 190 d’Embraer loués à KLM Cityhopper et à Aeromexico Connect;
  • deux appareils 195 d’Embraer loués à Azul Brazilian Airlines.

Chorus Aviation Capital prévoit également réaliser l’acquisition de deux appareils E190 supplémentaires loués à Aeromexico Connect durant le quatrième trimestre. Une fois ces appareils acquis, Chorus Aviation Capital aura fait croître le parc d’appareils régionaux de Chorus, compte non tenu du CAC conclu avec Air Canada, à 19 appareils, l’âge moyen des avions de ce parc aérien étant de moins de trois ans.

Durant le trimestre, les Services techniques Jazz ont terminé le programme d’entretien prolongé à l’égard d’un appareil Dash 8-300 supplémentaire, ce qui porte le total à deux appareils qui sont maintenant loués dans le cadre du CAC. En octobre, Voyageur a livré un quatrième appareil Dash 8-100 loué à Wasaya Airways.

Comparaison des résultats financiers du troisième trimestre de 2017 avec ceux du troisième trimestre de 2016

Durant le troisième trimestre de 2017, Chorus a déclaré un BAIIA ajusté de 83,4 millions de dollars, comparativement aux 70,0 millions de dollars inscrits en 2016, ce qui représente une hausse de 13,4 millions de dollars, soit 19,2 %.

La hausse de 13,4 millions de dollars du BAIIA ajusté était principalement attribuable à ce qui suit :

  • une hausse de 10,9 millions de dollars attribuable à une augmentation de la marge principalement attribuée aux activités de location d’appareils non assujettis au CAC;
  • une augmentation de 3,5 millions de dollars des activités de location d’appareils aux termes du CAC conclu avec Air Canada;
  • un revenu supplémentaire de 0,7 million de dollars tiré d’activités de transport aérien AEMA internationales au sein de l’entreprise de Voyageur;
  • une réduction des autres charges de 1,9 million de dollars, dont une tranche de 1,5 million de dollars est liée à une baisse de la contrepartie éventuelle payable.

Ces hausses ont été partiellement annulées par :

  • une baisse de 2,2 millions de dollars des produits tirés des incitatifs liés au rendement aux termes du CAC;
  • une augmentation de 1,4 million de dollars des charges liées à la rémunération fondée sur des actions.

Le résultat net ajusté s’est établi à 48,6 millions de dollars pour le trimestre, ce qui représente une hausse de 19,8 millions de dollars, soit 68,9 %, par rapport au troisième trimestre de 2016. Cette variation résultait de l’augmentation de 13,4 millions de dollars du BAIIA ajusté auparavant décrite et de la diminution de 15,2 millions de dollars des impôts sur le résultat, qui a été annulée en partie par ce qui suit :

  • une dépréciation additionnelle de 5,9 millions de dollars liée principalement aux nouveaux appareils;
  • une charge d’intérêt de 5,9 millions de dollars sur les titres de créance liés aux appareils additionnels et les parts convertibles;
  • des gains de change de 3,0 millions de dollars liés au fonds de roulement.

Le résultat net s’est établi à 79,1 millions de dollars pour le trimestre, ce qui représente une augmentation de 59,0 millions de dollars par rapport au troisième trimestre de 2016. Cette augmentation était principalement attribuable à la hausse auparavant indiquée de 19,8 millions de dollars du résultat net ajusté, majorée d’une augmentation de 39,6 millions de dollars des gains de change non réalisés sur la dette à long terme.

Comparaison des résultats financiers de l’exercice 2017 avec ceux de l’exercice 2016 à ce jour

Pour la période de neuf mois close le 30 septembre 2017, Chorus a déclaré un BAIIA ajusté de 203,0 millions de dollars, comparativement aux 178,7 millions de dollars inscrits en 2016, ce qui représente une hausse de 24,3 millions de dollars, soit 13,6 %.

La hausse de 24,3 millions de dollars du BAIIA ajusté était principalement attribuable à ce qui suit :

  • une hausse de 20,1 millions de dollars attribuable à une augmentation de la marge attribuée aux activités de location d’appareils non assujettis au CAC ainsi qu’aux activités de maintenance, de réparation et de révision;
  • une augmentation de 14,2 millions de dollars des activités de location d’appareils aux termes du CAC conclu avec Air Canada;
  • un revenu supplémentaire de 2,0 millions de dollars tiré des activités de transport aérien AEMA internationales au sein de l’entreprise de Voyageur.

Ces hausses ont été partiellement annulées par :

  • une baisse de 5,6 millions de dollars des produits tirés des incitatifs liés au rendement aux termes du CAC;
  • une augmentation de 4,0 millions de dollars principalement attribuable à la hausse des coûts liés aux membres d’équipage, y compris les frais de déplacement et de formation découlant de l’augmentation des activités de transport aérien;
  • une hausse de 2,4 millions de dollars des charges liées à la rémunération fondée sur des actions.

Le résultat net ajusté s’est établi à 91,1 millions de dollars pour la période, ce qui représente une hausse de 20,3 millions de dollars, soit 28,6 %, par rapport à la période correspondante de 2016. Cette variation résultait de l’augmentation de 24,3 millions de dollars du BAIIA ajusté auparavant décrite, majorée d’une diminution de 17,6 millions de dollars des impôts sur le résultat et d’un gain de change de 4,7 millions de dollars lié au fonds de roulement, qui ont été annulés en partie par ce qui suit :

  • une charge d’intérêt de 14,2 millions de dollars sur les titres de créance liés aux appareils additionnels et les parts convertibles;
  • une dépréciation additionnelle de 12,0 millions de dollars liée principalement aux nouveaux appareils.

Le résultat net s’est établi à 146,6 millions de dollars pour la période, ce qui représente une hausse de 47,5 millions de dollars, soit 47,9 %, par rapport à la période correspondante de 2016. Cette augmentation était principalement attribuable à la hausse auparavant indiquée de 20,3 millions de dollars du résultat net ajusté et :

  • à une hausse de 25,7 millions de dollars des gains de change non réalisés sur la dette à long terme;
  • à l’absence de primes de signature au cours des neuf premiers mois de 2017, contre des primes de signature de 5,5 millions de dollars durant la période correspondante de 2016;
  • à des gains de change de 1,6 million de dollars sur les liquidités déposées aux fins de placement libellées en dollars américains dans le secteur de la location d’appareils.

Ces résultats ont été annulés par les coûts liés au programme de départ des employés de 9,4 millions de dollars durant les neuf premiers mois de 2017 comparativement à 3,7 millions de dollars pour la période correspondante de 2016.

PERSPECTIVES POUR 2017

(Se reporter à la mise en garde concernant l’information prospective ci‑après.)

Les filiales de Chorus continuent d’enregistrer des résultats conformes aux attentes de la direction, à l’appui d’un résultat opérationnel et de flux de trésorerie d’exploitation positifs. Chorus est résolue à créer de la valeur additionnelle pour ses actionnaires à long terme en renforçant les activités de base aux termes du CAC, en faisant croître et en diversifiant les produits tirés de la location d’appareils et en saisissant des occasions de croissance additionnelles.

Chorus prévoit faire croître son entreprise de location d’appareils régionaux par l’intermédiaire de Chorus Aviation Capital en affectant le produit réuni dans le cadre du placement privé de titres d’emprunt convertibles à l’acquisition d’appareils destinés à être loués à des exploitants d’appareils régionaux. Chorus Aviation Capital prévoit affecter les capitaux d’ici le milieu de 2018, accroissant l’effet de levier en contractant des dettes supplémentaires selon un ratio variant entre 3:1 et 4:1, en vue d’acquérir des appareils régionaux neufs ou en milieu de vie pour les louer à des exploitants de grande qualité.

Selon les hypothèses de planification mises à jour reçues d’Air Canada, on prévoit que le nombre d’heures cale à cale facturables pour 2017 se situera entre 358 000 et 363 000, sur la base de 117 appareils visés au 31 décembre 2017. Le nombre réel d’heures cale à cale facturables pour 2017 pourrait varier de la fourchette prévue en raison de plusieurs facteurs (se reporter à la rubrique 9 – Facteurs de risque du rapport de gestion pour le troisième trimestre de 2017). Cependant, la transition du parc aérien visé par le CAC à de plus gros appareils fera croître d’environ 8 % les sièges‑milles offerts au cours de l’exercice 2017 par rapport à l’exercice 2016.

On prévoit qu’en 2017, les dépenses en immobilisations, à l’exclusion des dépenses affectées à l’acquisition d’appareils et au programme d’entretien prolongé, mais y compris les importants travaux de maintenance et de révision capitalisés, se situeront entre 47,0 millions de dollars et 56,0 millions de dollars. De plus, les dépenses au titre des acquisitions d’appareils et du programme d’entretien prolongé en 2017 devraient être de l’ordre de 490 millions de dollars à 510 millions de dollars. Cela inclut l’acquisition de deux CRJ1000, de six ATR72‑600, de quatre appareils 190 d’Embraer, de deux appareils 195 d’Embraer et de trois Q400 ainsi que le programme d’entretien prolongé, et exclut les capitaux supplémentaires pour Chorus Aviation Capital au‑delà de ceux qui avaient été annoncés.

Conférence téléphonique et diffusion Web audio à l’intention des investisseurs

Chorus tiendra une conférence téléphonique à 8 h 30, heure de l’Est, le mercredi 8 novembre 2017, afin d’analyser les résultats financiers du troisième trimestre. On peut participer à la conférence en composant le 1 888 231‑8191. La conférence sera diffusée simultanément sur le Web, en mode audio à l’adresse : http://event.on24.com/r.htm?e=1523826&s=1&k=6158C8DC297967D303093FA8C8D134FA.

Il s’agit d’une diffusion Web en mode audio seulement. Le lecteur Media Player ou Real Player est nécessaire pour écouter la diffusion audio; veuillez donc le télécharger bien avant la conférence.

La conférence téléphonique diffusée sur le Web sera archivée sur le site Web de Chorus, à l’adresse www.chorusaviation.ca, sous Rapports > Présentations de la haute direction. On pourra également l’écouter en différé jusqu’à minuit, heure de l’Est, le 16 novembre 2017, en composant le 1 855 859‑2056 (sans frais), et en entrant le code d’accès 97262114#.

1)MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX PCGR

Le présent communiqué présente plusieurs mesures non conformes aux PCGR qui complètent l’analyse des résultats de Chorus. Ces mesures sont fournies pour permettre au lecteur d’approfondir sa compréhension de nos résultats financiers courants. Elles sont fournies également pour permettre aux investisseurs et à la direction d’évaluer autrement nos résultats opérationnels, soit d’une manière qui met en lumière le rendement de nos activités courantes, et pour leur donner une base de comparaison cohérente entre les diverses périodes. Les mesures financières non conformes aux PCGR ne sont pas des mesures reconnues aux termes des PCGR et, par conséquent, elles ne sont probablement pas comparables à des mesures similaires présentées par d’autres sociétés. Un rapprochement de ces mesures non conformes aux PCGR et des mesures conformes aux PCGR qui s’y rapprochent le plus est présenté dans le rapport de gestion daté du 7 novembre 2017 (le « rapport de gestion »).

BAIIA et BAIIA ajusté

Le BAIIA se définit comme le bénéfice avant intérêt net, dépenses, impôts et amortissement et est une mesure financière non reconnue par les PCGR. Le BAIIA ajusté (résultat net avant intérêt net, dépenses, impôts et amortissement, primes de signature, coûts liés au programme de départ des employés, frais de consultation stratégique et autres éléments comme la perte de valeur et les gains ou pertes de change) est une mesure financière non reconnue par les PCGR qui est utilisée par Chorus et couramment par d’autres transporteurs régionaux du secteur en guise de mesure financière supplémentaire du rendement opérationnel. La direction est d’avis que le BAIIA ajusté aide les investisseurs à comparer les résultats de Chorus sur une base constante sans égard à l’amortissement qui est un élément hors caisse et qui peut varier sensiblement selon les méthodes comptables et les facteurs tels que le coût historique. Durant le premier trimestre de 2017, Chorus a modifié sa définition de BAIIA ajusté afin d’y inclure les primes de signature, les coûts liés au programme de départ des employés et les frais de consultation stratégique afin de faciliter la transparence et la comparabilité étant donné que ces éléments peuvent fluctuer d’une période à l’autre. Le BAIIA ajusté ne devrait pas être utilisé comme mesure exclusive des flux de trésorerie, car il ne tient pas compte de l’incidence de la croissance du fonds de roulement, des dépenses en immobilisations, du remboursement de la dette et d’autres entrées et sorties de fonds, qui figurent dans l’état des flux de trésorerie faisant partie des états financiers de Chorus.

Résultat net ajusté

Le résultat net ajusté et le résultat net ajusté par action sont utilisés par Chorus pour évaluer le rendement sans les effets des gains ou des pertes de change latents sur la dette à long terme et les contrats de location‑financement liés aux appareils, des gains ou pertes de change réalisés sur les liquidités déposées aux fins de placement dans le secteur de la location, des primes de signature, des coûts liés au programme de départ des employés et des frais de consultation stratégique. Chorus gère son exposition au risque de change lié aux titres de créance à long terme par la facturation des paiements de location connexes prévus par le CAC dans la monnaie sous-jacente (dollar américain) au titre de créance lié aux appareils. Ces éléments sont exclus puisqu’ils ont une incidence sur la comparaison possible entre nos résultats financiers, d’une période à l’autre, et pourraient déformer l’analyse des tendances dans le rendement de l’entreprise. L’exclusion de ces éléments ne suppose pas qu’ils ne soient pas récurrents en raison de la fluctuation permanente du taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain. Durant le premier trimestre de 2017, Chorus a modifié sa définition de résultat net ajusté afin d’en exclure les primes de signature, les coûts liés au programme de départ des employés et les frais de consultation stratégique afin de faciliter la transparence et la comparabilité étant donné que ces éléments peuvent fluctuer d’une période à l’autre. En outre, Chorus a modifié sa définition de résultat net ajusté afin d’en exclure les gains ou les pertes de change sur les liquidités déposées aux fins de placements libellées en dollars américains dans le cadre des activités de location. Cet élément est exclu puisqu’il a trait à un gain de change réalisé ou à une perte de change subie sur le produit tiré des parts convertibles qui ont été converties en dollars américains et qu’il sera affecté aux investissements à long terme et principalement aux actifs libellés en dollars américains, qui devraient produire un résultat au fil du temps.

Mesures financières variées

Sommaire du troisième trimestre

(non audités)
(exprimés en milliers de dollars canadiens)

Trimestres clos les 30 septembre

2017

$

2016

$

Variation

$

Variation

%

Produits opérationnels

344 632

331 097

13 535

4,1

Charges opérationnelles

288 953

282 555

6 398

2,3

Résultat opérationnel

55 679

48 542

7 137

14,7

Résultat non opérationnel (charges non opérationnelles)

20 208

(16 470)

36 678

(222,7)

Résultat avant impôts

75 887

32 072

43 815

136,6

Recouvrement (charge) d’impôt

3 178

(12 017)

15 195

(126,4)

Résultat net

79 065

20 055

59 010

294,2

Ajouter (déduire) les éléments suivants pour obtenir le résultat net ajusté1)

Perte de change non réalisée (gain de change non réalisé)

(31 088)

8 523

(39 611)

(464,8)

Programme de départ des employés

583

170

413

242,9

(30 505)

8 693

(39 198)

(450,9)

Résultat net ajusté2)

48 560

28 748

19 812

68,9

Ajouter (déduire) les éléments suivants pour obtenir le BAIIA ajusté1)

Charge d’intérêt nette

11 632

5 696

5 936

104,2

Charge (recouvrement) d’impôt

(3 178)

12 017

(15 195)

(126,4)

Dépréciation et amortissement

27 149

21 253

5 896

27,7

Perte (gain) de change

(749)

2 259

(3 008)

(133,2)

Profit à la cession d’immobilisations corporelles

(3)

(8)

5

(62,5)

34 851

41 217

(6 366)

(15,4)

BAIIA ajusté2)

83 411

69 965

13 446

19,2

1)

Ces éléments sont exclus car ils nuisent à la comparabilité de nos résultats financiers d’une période à l’autre et pourraient fausser l’analyse des tendances dans les résultats.

2)

Il s’agit d’une mesure non conforme aux PCGR.

Sommaire de l’exercice à ce jour

(non audités)
(exprimés en milliers de dollars canadiens)

Périodes de neuf mois closes les 30 septembre

2017

$

2016

$

Variation

$

Variation

%

Produits opérationnels

998 584

961 751

36 833

3,8

Charges opérationnelles

876 693

852 013

24 680

2,9

Résultat opérationnel

121 891

109 738

12 153

11,1

Résultat non opérationnel

32 177

14 481

17 696

122,2

Résultat avant impôts

154 068

124 219

29 849

24,0

Charge d’impôt

(7 465)

(25 109)

17 644

(70,3)

Résultat net

146 603

99 110

47 493

47,9

Ajouter (déduire) les éléments suivants pour obtenir le résultat net ajusté1)

Gain de change non réalisé

(63 226)

(37 525)

(25 701)

68,5

Gain de change réalisé sur les liquidités détenues aux fins de dépôt

(1 646)

(1 646)

100,0

Programme de départ des employés

9 365

3 727

5 638

151,3

Primes de signature

5 500

(5 500)

100,0

(55 507)

(28 298)

(27 209)

96,2

Résultat net ajusté2)

91 096

70 812

20 284

28,6

Ajouter (déduire) les éléments suivants pour obtenir le BAIIA ajusté1)

Charge d’intérêt nette

30 170

15 990

14 180

88,7

Charge d’impôt

7 465

25 109

(17 644)

(70,3)

Dépréciation et amortissement

71 747

59 747

12 000

20,1

Perte de change

3 028

7 745

(4 717)

(60,9)

Perte (profit) à la cession d’immobilisations corporelles

184

(378)

562

(148,7)

Autres éléments

(687)

(313)

(374)

119,5

111 907

107 900

4 007

3,7

BAIIA ajusté2)

203 003

178 712

24 291

13,6

1)

Ces éléments sont exclus car ils nuisent à la comparabilité de nos résultats financiers d’une période à l’autre et pourraient fausser l’analyse des tendances dans les résultats.

2)

Il s’agit d’une mesure non conforme aux PCGR.

Information prospective

Le présent communiqué doit être lu parallèlement aux états financiers consolidés et résumés intermédiaires non audités de Chorus pour le trimestre clos le 30 septembre 2017 ainsi qu’au rapport de gestion daté du 7 novembre 2017; ces documents ont été déposés auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (on peut les consulter à l’adresse www.sedar.com).

Le présent communiqué renferme de l’« information prospective » au sens de la législation canadienne en valeurs mobilières applicable. On repérera l’information prospective à l’emploi de termes ou d’expressions comme « prévoit », « croit », « pourrait », « estime », « s’attend à », « a l’intention de », « peut », « planifie », « prédit », « projette », « devrait » et « suppose » ou de termes ou expressions similaires, y compris des hypothèses. Cette information peut, entre autres, porter sur des observations concernant des stratégies, des attentes, des activités planifiées ou des mesures futures. Vous trouverez des exemples d’information prospective à la rubrique « Perspectives pour 2017 » du présent communiqué ainsi que dans l’exposé des attentes de Chorus à l’égard des possibilités commerciales de Chorus Aviation Capital.

L’information prospective concerne des analyses et d’autres informations qui sont fondées sur des prévisions de résultats futurs, des estimations de montants ne pouvant être établis dans l’immédiat et d’autres événements incertains. Par nature, l’information prospective repose sur des hypothèses, dont celles qui sont décrites ci‑dessous, et elle comporte des risques et incertitudes importants. Aucune prévision ou projection n’est donc entièrement fiable en raison, notamment, des circonstances externes, de l’évolution des conditions du marché et de l’incertitude générale qui caractérise le secteur. Cette information met en jeu des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs susceptibles de faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels diffèrent sensiblement de ceux qui sont exprimés dans l’information prospective. Les résultats indiqués dans l’information prospective pourraient différer sensiblement des résultats réels pour un certain nombre de raisons, notamment les risques liés à la dépendance économique de Chorus envers Air Canada et à sa relation avec celle‑ci, les risques liés au secteur du transport aérien (y compris les activités aériennes internationales dans les marchés émergents et les zones d’agitation politique), à la location d’appareils (y compris la situation financière des preneurs à bail, la disponibilité des appareils, l’accès aux capitaux, la fluctuation de la valeur du marché des appareils et les risques afférents à la concurrence et à la situation politique), au non‑respect par Chorus ou toute autre partie des conditions suspensives à la clôture des opérations prévues dont il est question dans le rapport de gestion, aux prix de l’énergie, aux conditions du secteur, au marché, au crédit et à l’économie en général (y compris un repli économique sévère et prolongé qui pourrait entraîner une réduction des paiements aux termes du CAC), à la concurrence accrue touchant Chorus et/ou Air Canada, aux questions et aux coûts d’assurances, aux questions et aux coûts d’approvisionnement, aux conflits armés, aux attentats terroristes, aux incidents avec les appareils et aux accidents d’appareils, à la fraude, aux attaques à la cybersécurité et à d’autres actes criminels par des parties internes ou externes, aux épidémies, aux facteurs environnementaux ou aux catastrophes naturelles, aux fluctuations de la demande attribuables au caractère saisonnier des activités de Chorus ou à la conjoncture économique, à la capacité de réduire les charges opérationnelles et les effectifs, à la capacité de Chorus d’obtenir du financement, à la capacité de Chorus d’embaucher et de maintenir en poste les employés talentueux dont elle a besoin pour ses activités actuelles et sa croissance future; à la capacité de Chorus de demeurer en règle aux termes du CAC et de renouveler ou de remplacer le CAC ou d’autres contrats importants, aux relations de travail, aux négociations collectives ou aux conflits de travail, aux enjeux en matière de retraite et à la charge de retraite, aux taux de change et d’intérêt, à l’effet de levier, aux clauses liées aux engagements de ne pas faire et aux défauts croisés dans les facilités de prêt, à l’incertitude entourant les paiements de dividendes, à la gestion de la croissance, aux modifications législatives, aux faits nouveaux ou aux procédures réglementaires défavorables dans les pays où Chorus et ses filiales exercent ou exerceront des activités, de même qu’aux litiges ou aux poursuites en instance ou futurs engagés par des tiers. Pour un exposé détaillé des risques, se reporter à la notice annuelle de 2016 datée du 15 février 2017. Les énoncés contenant de l’information prospective et figurant dans le présent document représentent les attentes de Chorus en date du 8 novembre 2017 et pourraient changer après cette date. Chorus décline toutefois toute intention ou obligation d’actualiser ou de modifier cette information prospective à la lumière de nouveaux éléments d’information, d’événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, sauf dans la mesure où les lois sur les valeurs mobilières applicables l’exigent.


Chorus Aviation announces solid third quarter 2017 earnings and grows regional aircraft leasing

  • Q3 adjusted EBITDA1 of $83.4 million.
  • Q3 adjusted net income1 of $48.6 million, or $0.39 per basic share.
  • Q3 net income of $79.1 million, or $0.64 per basic share, including an unrealized foreign exchange gain of $31.1 million.
  • Chorus’ leased fleet diversifies and grows to 60 upon completion of announced leasing transactions for 19 regional aircraft to date by Chorus Aviation Capital.
  • Jazz Technical Services completed the second Extended Service Program on Dash 8-300 aircraft.

HALIFAX, Nov 8, 2017 /CNW/ – Chorus Aviation Inc. (‘Chorus’) (TSX: CHR) today announced solid financial results for the third quarter of 2017.

« I’m pleased with our financial performance in the third quarter, delivering increases in all key financial metrics including growth in adjusted EBITDA and adjusted net earnings of 19.2% and 68.9% respectively over the same period in 2016, » said Joe Randell, President and Chief Executive Officer, Chorus.  « In a short period of time, we have consummated significant transactions around the world, establishing a strong market position in the regional aircraft leasing sector.  Aside from the 41 regional aircraft under lease in the CPA we have announced an additional 19 aircraft.  Upon closing previously announced transactions, we will have 60 regional aircraft on lease, valued at over one billion dollars.  We are making progress towards our goal of becoming one of the largest global players focused on regional aircraft. »

« We are transitioning our business with contracted leases and margins on attractive regional aircraft, » continued Mr. Randell.  « We are differentiated from our competitors as we can deliver customers a complete suite of regional aviation services including contracted flying, aircraft engineering, maintenance, repair and overhaul, parts provisioning and aircraft leasing solutions by leveraging the strengths in Jazz and Voyageur. »

Q3 2017 Overview

Chorus remains focused on its vision of delivering regional aviation to the world. Chorus delivered solid financial results, in line with management’s expectations, and showing progress in its growth and diversification initiatives.

Chorus Aviation Capital (‘CAC’) is executing on the regional aircraft leasing strategy through the acquisition of aircraft and leases with new, well-established customers located in seven countries across five continents, and a diversified fleet comprising five of the best regional jet and turbo-prop offerings from Bombardier, ATR and Embraer.

To date CAC has completed the acquisition of:

  • four CRJ1000s on lease to Air Nostrum;
  • six ATR 72-600 aircraft on lease to Flybe and Virgin Australia;
  • three Bombardier Q400s leased to Falcon Aviation Services;
  • two Embraer 190s on lease to KLM Cityhopper and to Aeromexico Connect; and
  • two Embraer 195s leased to Azul Brazilian Airlines.

CAC also expects to complete the acquisition of two additional E190s on lease to Aeromexico Connect in the fourth quarter. Upon completion of pending aircraft acquisitions, CAC will have grown Chorus’ fleet of regional aircraft, outside of the Capacity Purchase Agreement (‘CPA’), with Air Canada, to 19 aircraft with the average age of this fleet being under three years old.

During the quarter, Jazz Technical Services completed the Extended Service Program on one additional Dash 8-300 aircraft, bringing the total to two that are now being leased into the CPA operation.  In October, Voyageur delivered a fourth Dash 8-100 on lease to Wasaya Airways.

Financial Performance – third quarter 2017 compared to third quarter 2016

In the third quarter of 2017, Chorus reported adjusted EBITDA of $83.4 million versus $70.0 million in 2016; an increase of $13.4 million or 19.2%.

The $13.4 million increase in adjusted EBITDA was primarily driven by:

  • a $10.9 million increase related to incremental margin mainly attributed to non-CPA aircraft leasing;
  • increased aircraft leasing under the CPA with Air Canada of $3.5 million;
  • additional income from international ACMI flying in the Voyageur operation contributed $0.7 million; and
  • a reduction in other expense of $1.9 million, including $1.5 million related to a reduction in contingent consideration payable.

These increases were partially offset by:

  • a decline of $2.2 million in CPA performance incentive revenue; and
  • an increase of $1.4 million in stock-based compensation expense.

Adjusted net income was $48.6 million for the quarter, an increase from the third quarter of 2016 of $19.8 million, or 68.9%.  The change was a result of the $13.4 million increase in adjusted EBITDA previously described, plus a $15.2 million decrease in income taxes; partially offset by:

  • $5.9 million of additional depreciation primarily related to new aircraft;
  • $5.9 million of interest costs related to increased aircraft debt and the convertible units; and
  • $3.0 million of foreign exchange gains related to working capital.

Net income was $79.1 million for the quarter, an increase of $59.0 million from the third quarter of 2016. The increase was primarily due to the previously noted $19.8 million increase in adjusted net income plus an increase of $39.6 million in unrealized foreign exchange gains on long-term debt.

Year to date 2017 compared to year to date 2016

For the nine months ended September 30, 2017, Chorus reported adjusted EBITDA of $203.0 million versus $178.7 million in 2016; an increase of $24.3 million or 13.6%.

The $24.3 million increase in adjusted EBITDA was primarily driven by:

  • a $20.1 million increase related to incremental margin attributed to non-CPA aircraft leasing and maintenance, repair and overhaul;
  • increased aircraft leasing under the CPA with Air Canada of $14.2 million; and additional income from international ACMI flying in the Voyageur operation of $2.0 million.

These increases were partially offset by:

  • a decline of $5.6 million in CPA performance incentive revenue;
  • an increase of $4.0 million, mostly attributable to increased crew costs including travel and training related to incremental flying activity; and
  • an increase of $2.4 million in stock-based compensation expense.

Adjusted net income was $91.1 million for the period, an increase from 2016 of $20.3 million, or 28.6%.  The change was a result of the $24.3 million increase in adjusted EBITDA previously described, plus a $17.6 million decrease in income taxes and a $4.7 million  foreign exchange gain related to working capital, partially offset by:

  • $14.2 million of interest costs related to increased aircraft debt and the convertible units.
  • $12.0 million of additional depreciation primarily related to new aircraft.

Net income was $146.6 million for the period, an increase of $47.5 million, or 47.9% from the same period of 2016. The increase was due primarily to the previously noted $20.3 million increase in adjusted net income plus:

  • an increase of $25.7 million in unrealized foreign exchange gains on long-term debt;
  • no signing bonuses in the first nine months of 2017, versus $5.5 million in signing bonuses in the same period of 2016; and
  • foreign exchange gains of $1.6 million on US dollar denominated cash held on deposit for investment in the aircraft leasing business.

This was offset by $9.4 million in employee separation program costs in the first nine months of 2017, versus $3.7 million in the same period of 2016.

2017 OUTLOOK

(See cautionary statement regarding forward-looking information below)

Chorus’ subsidiaries continue to deliver results within management’s expectations, supporting positive operating income and cash flows from operations. Chorus is determined to create additional long-term shareholder value by strengthening the foundational CPA business, growing and diversifying aircraft leasing revenues, and pursuing additional growth opportunities.

Chorus intends to grow its regional aircraft leasing business through CAC by leveraging the proceeds from the private placement of convertible debt units to acquire aircraft for lease to regional aircraft operators.  CAC intends to deploy the capital by mid-2018 leveraging that capital with further debt financing at a ratio ranging between three and four to one, to acquire new to mid-life regional aircraft for lease to high-quality operators.

Based on updated planning assumptions received from Air Canada, Billable Block Hours for 2017 are expected to be between 358,000 and 363,000 hours based on 117 Covered Aircraft as at December 31, 2017.  The actual number of Billable Block Hours for 2017 may vary from this anticipated range due to several factors, (see Section 9 – Risk Factors in the third quarter 2017 MD&A).  However, the CPA fleet transition to larger aircraft will generate approximately 8% more available seat miles in fiscal 2017 over the same period in 2016.

Capital expenditures for 2017, excluding those for the acquisition of aircraft and the extended service program, and including capitalized major maintenance overhauls, are expected to be between $47.0 million and $56.0 million. We are projecting 2017 expenditures for aircraft related acquisitions and the extended service program to range between $490 and $510 million.  This includes the acquisition of two CRJ1000s, six ATR72-600s, four Embraer 190s, two Embraer 195s, three Q400s and the ESP, and excludes any additional capital for CAC beyond what has been announced.

Investor Conference Call / Audio Webcast

Chorus will hold an analyst call at 08:30 a.m. ET on Wednesday, November 8, 2017 to discuss the third quarter financial results. The call may be accessed by dialing 1-888-231-8191. The call will be simultaneously audio webcast via: http://event.on24.com/r.htm?e=1523826&s=1&k=6158C8DC297967D303093FA8C8D134FA

This is a listen-in only audio webcast.  Media Player or Real Player is required to listen to the broadcast; please download well in advance of the call.

The conference call webcast will be archived on Chorus’ website at www.chorusaviation.ca under Reports > Executive Management Presentations.  A playback of the call can also be accessed until midnight ET, November 16, 2017 by dialing toll-free 1-855-859-2056, and passcode 97262114#.

1NON-GAAP MEASURES

This news release references several non-GAAP measures to supplement the analysis of Chorus’ results.  These measures are provided to enhance the reader’s understanding of our current financial performance.  They are included to provide investors and management with an alternative method for assessing our operating results in a manner that is focused on the performance of our ongoing operations and to provide a consistent basis for comparison between periods.  These non-GAAP measures are not recognized measures under GAAP, and therefore they are unlikely to be comparable to similar measures presented by other companies. A reconciliation of these non-GAAP measures to their nearest GAAP measure is provided in Management’s Discussion and Analysis (‘MD&A’) dated November 7, 2017.

EBITDA and Adjusted EBITDA

EBITDA is defined as earnings before net interest expense, income taxes, and depreciation and amortization and is a non-GAAP financial measure.  Adjusted EBITDA (net income before net interest expense, income taxes, depreciation and amortization, signing bonuses, employee separation program costs, strategic advisory fees and other items such as asset impairment and foreign exchange gains or losses) is a non-GAAP financial measure used by Chorus, and commonly by other regional airlines in the industry, as a supplemental financial measure of operational performance.  Management believes Adjusted EBITDA assists investors in comparing Chorus’ performance on a consistent basis without regard to depreciation and amortization, which are non-cash in nature and can vary significantly depending on accounting methods and factors such as historical cost.  During the first quarter of 2017, Chorus revised its definition of Adjusted EBITDA to include signing bonuses, employee separation program costs and strategic advisory fees to facilitate transparency and comparability as these items can fluctuate from period to period.  Adjusted EBITDA should not be used as an exclusive measure of cash flow because it does not account for the impact of working capital growth, capital expenditures, debt repayments and other sources and uses of cash, which are disclosed in the statements of cash flows, forming part of Chorus’ financial statements.

Adjusted Net Income

Adjusted net income and Adjusted net income per Share are used by Chorus to assess performance without the effects of unrealized foreign exchange gains or losses on long-term debt and finance leases related to aircraft, realized foreign exchange gains or losses on cash held for on deposit for investment in the leasing business, signing bonuses, employee separation program costs and strategic advisory fees.  Chorus manages its exposure to currency risk on such long-term debt by billing the lease payments within the CPA in the underlying currency (US dollars) related to the aircraft debt.  These items are excluded because they affect the comparability of our financial results, period-over-period, and could potentially distort the analysis of trends in business performance.  Excluding these items does not imply they are non-recurring due to ongoing currency fluctuations between the Canadian and US dollar. During the first quarter of 2017, Chorus revised its definition of Adjusted net income to exclude the signing bonuses, employee separation program costs, and strategic advisory fees to facilitate transparency and comparability as these items can fluctuate from period to period.  In addition, Chorus revised its definition of Adjusted Net Income to exclude foreign exchange gains or losses on US dollar denominated cash held on deposit for investment in the leasing business.  This item is excluded as it relates to a foreign exchange gain or loss on proceeds from the Convertible Units that were converted to US dollars and will be used to invest in long-term and primarily US dollar denominated assets, whose related income is expected to be earned over time.

Various Financial Measures

Third Quarter Summary

(unaudited)
(expressed in thousands of Canadian dollars)

Three months ended September 30,

2017

$

2016

$

Change

$

Change

%

Operating revenue

344,632

331,097

13,535

4.1

Operating expenses

288,953

282,555

6,398

2.3

Operating income

55,679

48,542

7,137

14.7

Non-operating income (expenses)

20,208

(16,470)

36,678

(222.7)

Income before income taxes

75,887

32,072

43,815

136.6

Income tax recovery (expense)

3,178

(12,017)

15,195

(126.4)

Net income

79,065

20,055

59,010

294.2

Add (Deduct) items to get to Adjusted net income(1)

Unrealized foreign exchange(gain) loss

(31,088)

8,523

(39,611)

(464.8)

Employee separation program

583

170

413

242.9

(30,505)

8,693

(39,198)

(450.9)

Adjusted net income(2)

48,560

28,748

19,812

68.9

Add (Deduct) items to get to Adjusted EBITDA(1)

Net interest expense

11,632

5,696

5,936

104.2

Income tax (recovery) expense

(3,178)

12,017

(15,195)

(126.4)

Depreciation and amortization

27,149

21,253

5,896

27.7

Foreign exchange (gain) loss

(749)

2,259

(3,008)

(133.2)

Gain on disposal of property and equipment

(3)

(8)

5

(62.5)

34,851

41,217

(6,366)

(15.4)

Adjusted EBITDA(2)

83,411

69,965

13,446

19.2

1)

These items are excluded because they affect the comparability of our financial results, period-over-period, and could potentially distort the analysis of trends in business performance.

2)

This is a non-GAAP measurement.

Year-to-Date Summary

(unaudited)
(expressed in thousands of Canadian dollars)

Nine months ended September 30,

2017

$

2016

$

Change

$

Change

%

Operating revenue

998,584

961,751

36,833

3.8

Operating expenses

876,693

852,013

24,680

2.9

Operating income

121,891

109,738

12,153

11.1

Non-operating income

32,177

14,481

17,696

122.2

Income before income taxes

154,068

124,219

29,849

24.0

Income tax expense

(7,465)

(25,109)

17,644

(70.3)

Net income

146,603

99,110

47,493

47.9

Add (Deduct) items to get to Adjusted net income(1)

 Unrealized foreign exchange gain

(63,226)

(37,525)

(25,701)

68.5

Foreign exchange gain on cash held for deposit

(1,646)

(1,646)

100.0

Employee separation program

9,365

3,727

5,638

151.3

 Signing bonuses

5,500

(5,500)

100.0

(55,507)

(28,298)

(27,209)

96.2

Adjusted net income(2)

91,096

70,812

20,284

28.6

Add (Deduct) items to get to Adjusted EBITDA(1)

Net interest expense

30,170

15,990

14,180

88.7

Income tax expense

7,465

25,109

(17,644)

(70.3)

Depreciation and amortization

71,747

59,747

12,000

20.1

Foreign exchange loss

3,028

7,745

(4,717)

(60.9)

Loss (gain) on disposal of property and equipment

184

(378)

562

(148.7)

Other

(687)

(313)

(374)

119.5

111,907

107,900

4,007

3.7

Adjusted EBITDA(2)

203,003

178,712

24,291

13.6

1)

These items are excluded because they affect the comparability of our financial results, period-over-period, and could potentially distort the analysis of trends in business performance.

2)

This is a non-GAAP measurement. 

Forward-Looking Information

This news release should be read in conjunction with Chorus’ unaudited interim condensed and consolidated financial statements for the three months ended September 30, 2017 and MD&A dated November 7, 2017 filed with Canadian Securities Administrators (available at www.sedar.com).

This news release contains ‘forward-looking information’ as defined under applicable Canadian securities legislation. Forward-looking information is identified by the use of terms and phrases such as « anticipate », « believe », « could », « estimate », « expect », « intend », « may », « plan », « predict », « project », « will », « would », and similar terms and phrases, including references to assumptions. Such information may involve but is not limited to comments with respect to strategies, expectations, planned operations or future actions. Examples of forward-looking information can be found in this news release under the heading « 2017 Outlook », and the discussion throughout this news release of Chorus’ expectations for CAC’s market potential.

Forward-looking information relates to analyses and other information that are based on forecasts of future results, estimates of amounts not yet determinable and other uncertain events. Forward-looking information, by its nature, is based on assumptions, including those described below, and is subject to important risks and uncertainties. Any forecasts or forward-looking predictions or statements cannot be relied upon due to, amongst other things, external events, changing market conditions and general uncertainties of the business. Such statements involve known and unknown risks, uncertainties and other factors that may cause actual results, performance or achievements to differ materially from those expressed in the forward-looking information. Results indicated in forward-looking information may differ materially from actual results for a number of reasons, including, without limitation: risks relating to Chorus’ economic dependence on and relationship with Air Canada; risks relating to the airline industry (including the international operation of aircraft in developing countries and areas of unrest); aircraft leasing (including the financial condition of lessees, availability of aircraft, access to capital, fluctuations in aircraft market values, competition and political risks); the failure of Chorus or any other party to satisfy conditions precedent to the closing of anticipated transactions referred to in the MD&A; energy prices, general industry, market, credit, and economic conditions (including a severe and prolonged economic downturn which could result in reduced payments under the CPA); increased competition affecting Chorus and/or Air Canada; insurance issues and costs; supply issues and costs; the risk of war, terrorist attacks, aircraft incidents and accidents; fraud, cybersecurity attacks or other criminal behaviour by internal or external parties; epidemic diseases, environmental factors or acts of God; changes in demand due to the seasonal nature of Chorus’ business or general economic conditions; the ability to reduce operating costs and employee counts; the ability of Chorus to secure financing; the ability of Chorus to attract and retain the talent required for its existing operations and future growth; the ability of Chorus to remain in good standing under and to renew and/or replace the CPA and other important contracts; employee relations, labour negotiations or disputes; pension issues and costs; currency exchange and interest rates; leverage; restrictive covenants and cross defaults contained in debt facilities; uncertainty of dividend payments; managing growth; changes in laws; adverse regulatory developments or proceedings in countries in which Chorus and its subsidiaries operate or will operate; pending and future litigation and actions by third parties. For a further discussion of risks, please refer to 2016 Annual Information Form dated February 15, 2017. The statements containing forward-looking information in this discussion represent Chorus’ expectations as of November 8, 2017, and are subject to change after such date. However, Chorus disclaims any intention or obligation to update or revise any forward-looking information whether as a result of new information, future events or otherwise, except as required under applicable securities laws.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.