Éric Martel s’adresse aux employés de Bombardier

Pour partager cette publication :

Le nouveau président et chef de la direction de Bombardier, M. Éric Martel, à écrit une lettre aux employés. M. Martel prend les commandes de Bombardier dans des circonstances difficiles. Je constate qu’Éric Martel semble plus enclin à communiqué et à utiliser les médias sociaux. Cela lui sera très utile pour relever les grands défis auxquels il doit s’attaquer.

Voici le texte intégral:

Chers collègues,

Le mois dernier, on m’a fait l’honneur de me demander de prendre la barre de Bombardier à titre de nouveau président et chef de la direction. Ayant travaillé à la fois du côté ferroviaire et aéronautique de l’entreprise, je comprends et partage votre engagement et votre passion profonde pour Bombardier.

Quand j’ai accepté ce nouveau poste, j’imaginais que le premier message que je vous adresserais vous ferait part de mon enthousiasme de revenir au sein de notre formidable entreprise, de mon optimisme quant à son avenir et de la façon dont nous collaborerons pour reconstruire Bombardier, instaurer un changement de culture et entamer un nouveau chapitre exaltant de son histoire.

Bien que cela soit encore vrai aujourd’hui, notre monde a radicalement changé au cours des dernières semaines et, dans l’immédiat, tous nos efforts visent à protéger votre santé et votre sécurité, soutenir nos clients du mieux que nous le pouvons et nous assurer que Bombardier traverse avec succès cette crise mondiale.

Gérer en ces circonstances exceptionnelles

Je sais à quel point la situation est difficile pour vous tous. La crise sanitaire et économique mondiale crée de nouveaux défis pour notre entreprise, nos clients et chacun d’entre nous. Nous sommes tous préoccupés par la santé et la sécurité de ceux qui nous sont chers, par notre capacité de pourvoir aux besoins de nos familles et par ce que cette pandémie mondiale signifie pour notre avenir collectif.

Comme vous le savez tous, notre capacité de fabriquer et de livrer nos fantastiques produits à nos clients a été considérablement réduite. Cela nous a amenés à prendre la décision incroyablement difficile de suspendre une grande partie de nos activités et de mettre à pied temporairement de nombreux employés. Pour ceux d’entre nous qui continuent à travailler, le fardeau supplémentaire de gérer cette crise tout en nous assurant d’être prêts à revenir rapidement à un niveau normal d’activités est extrêmement demandant.

Ainsi, que vous ayez été mis à pied temporairement ou que vous continuiez à travailler, je tiens à vous remercier du fond du cœur pour votre soutien et votre compréhension en cette période sans précédent. Vous pouvez compter sur moi pour que Bombardier continue de poser les bons gestes pour ses employés et ses clients, et pour soutenir ses efforts mondiaux visant à surmonter cette pandémie.

Axer nos efforts sur les bonnes priorités

Tandis que nous continuons à traverser cette crise ensemble et à nous préparer pour la relance, il est indispensable de nous aligner sur les bonnes priorités pour d’abord stabiliser nos activités et ensuite faire grandir notre entreprise.

Au cours des 12 prochains mois, nous axerons nos efforts sur les six priorités suivantes:

  • Tout d’abord, continuer d’être proactifs dans la gestion de nos deux divisions tout au long de la crise liée au COVID-19 pour assurer notre viabilité. 
  • Rendre les performances de notre division Transport prévisibles et stables;
  • Aligner Bombardier Aviation sur la demande du marché pour être plus rentable et générer des flux de trésorerie plus stables;
  • Saisir avec détermination les occasions de croissance dans le marché de l’après-vente de l’aviation d’affaires;
  • Compléter la cession de nos programmes aéronautiques en cours, soutenir les processus d’approbation réglementaire et la finalisation de la vente de Bombardier Transport à Alstom et relever une fois pour toute les défis que nous pose notre bilan;
  • Poser les fondations d’un succès à long terme en définissant une vision claire pour notre entreprise et instaurer un changement de culture.

Je vous communiquerai plus tard plus d’information sur ces priorités, spécialement sur la culture, les valeurs et la façon dont je veux que nous collaborions tous comme équipe. À compter d’aujourd’hui, voici les plus importants piliers de la culture que nous bâtirons ensemble:

  • Nous sommes une entreprise centrée sur nos employés et nos clients.
  • Nous accordons une grande valeur aux performances et tenons nos engagements envers nos actionnaires.
  • L’excellence opérationnelle est un élément essentiel de l’ADN de notre entreprise et fait partie intégrante de tout ce que nous faisons.
  • Nous collaborons en faisant preuve d’esprit d’équipe.
  • Nous agissons avec transparence et authenticité en tout temps et à tous les échelons de l’entreprise.

Conclusion

Ce sont les valeurs que vous allez percevoir dans la façon dont je dirige, et je compte sur vous tous pour m’aider à les faire vivre dans tout Bombardier.

Je suis impatient de collaborer avec vous dès que nos activités reviendront à la normale. D’ici là, soyez prudents.

Cordialement,

Éric Martel, président et chef de la direction, Bombardier Inc.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

16 réflexions sur “Éric Martel s’adresse aux employés de Bombardier

  • avril 6, 2020 à 5:55 pm
    Permalink

    Communication, vraiment?

    En ces temps difficiles je crois que la majorité des employés s’attendaient a un peu plus d’information sur le court terme, protocole de retour au travail, changement ou pas aux cadences de production, état des commandes, enfin, ce qui va les affectés très bientôt.

    A la place on a droit a un texte rempli de mots mais qui ne disent pas grand chose, ce message ne s’adresse pas réellement aux employés mais plutôt aux actionnaires, des flux de trésoreries plus stable et des occasions de croissance quand on est à la maison ça ne veut rien dire.

    Bon, une communication c’est mieux que rien.

    Alors M. Martel bon retour chez Bombardier, puissiez vous gérer une croissance plutôt qu’une vente de feu, les défi ne manquent pas, j’espère que vous êtes prêt car les employés eux n’attendent que le feu vert.

    Répondre
  • avril 6, 2020 à 8:59 pm
    Permalink

    Merci beaucoup monsieur Martel 👍 contente pour vous de vous revoir chez Bombardier félicitations et bonne continuité 👍👍

    Répondre
  • avril 6, 2020 à 10:07 pm
    Permalink

    Bravo pour votre nomination, heureux de vous voir en poste.
    Maintenant chez bombardier. (ou j ai travaillé avec coeur )
    il ya beaucoup de masque et visière et autre ..
    qui pourrais servir au milieu hospitalier
    Pouvez vous transférer c est produit de grande nécessité svp
    Ainsi redorer l’ image d’une grande entreprise Quebequoise.
    Merci!

    Répondre
  • avril 6, 2020 à 10:18 pm
    Permalink

    Pauvre employé de Bombardier aéronautique quand té rendu à réengager du bois mort ,c’est ben mal parti encore une fois.Le grand ménage ne ce fera ben jamais. Quand on parle de valeur y faudrait peut être en avoir.Compagnie sans valeur et sans fierté.C’est qui tu connais…

    Répondre
  • avril 7, 2020 à 2:40 am
    Permalink

    Il y a une chose importante qu’il a dit. C’est le changement de culture.

    C’est absolument nécessaire.

    Or, c,est une chose facile à dire mais qui est très difficile à faire. Une culture d,entreprise ne change pas du jour au lendemain.

    Il faut des fois un changement majeur au niveau du middle management. C’est la où un changement de culture commence.

    Répondre
    • avril 7, 2020 à 10:33 am
      Permalink

      Bellemare devrait être poursuivi au criminel et au civil. Qu’elle ignoble personnage.

      Répondre
      • avril 7, 2020 à 10:51 pm
        Permalink

        N’allez surtout pas croire que ce que Bellemare a fait n’a pas été entériné par le CA et la famille, tout ce beau monde à dit oui a son plan de relance.

        Mais entre vous et moi, il n’y avait pas beaucoup d’options pour alléger la dette de 9 milliards us (aprox.) que Pierre Beaudoin avait laissé.

        Quand on regarde la crise du COVID-19 et ce que ça fait à l’industrie de l’aviation je suis content que Bombardier soit sorti des avions commerciaux, ça aurait été la fin à coup sur, n’ayant plus les reins assez solide pour patienter que ça revienne.

        Répondre
  • avril 7, 2020 à 8:45 am
    Permalink

    La culture du mensonge et de l’aveuglement du middle management ne sera pas facile à changer, surtout que Mr.Martel ne semble lui même pas avoir changé sa culture de la langue de bois et qu’il doit connaître personnellement encore plusieurs gestionnaires chez Bombardier donc le » changement de culture » en sera d’autant plus difficile.
    BONNE CHANCE À TOUS !

    Répondre
    • avril 8, 2020 à 4:06 am
      Permalink

      I y a beaucoup de questions concernant la vente de la division de transport à Alstom. Certains mettent en doute la suite de l’opération car la valeur boursière de Bombardier est actuellement très basse.

      Est-ce qu’il y a des raisons de croire que la transaction ne se fera pas ou ne se fera pas rapidement ?

      Répondre
  • avril 8, 2020 à 12:55 am
    Permalink

    Bonjour Monsieur Martel, félicitations pour votre nouveau poste et j’en suis très optimiste pour les beaux mots, c’est inspirant et encourageant, cependant il va falloir de la de la détermination et engagement solide pour passer aux aveux.
    J’ai bientôt 32 ans d’ancienneté et j’ai vu toutes les transformations aux fils des années, qui ce soit matériel, technologies, programmes…mais les changements au niveau du personnel celle-ci a toujours été un tabou, souhaitons qu’il vous puissiez passer aux vrais changements du personnel chez les salariés, des employés qui pourrissent l’environnement dans notre belle entreprise, des employés qui rentrent au boulot chaque jour que pour une paye, une paye très graisseuse puisqu’il cet employé il est surplace depuis des nombreuses années encrés comme une colonne du bâtiment mais qu’il ne donne plus sa juste valeur, donc SVP soyez sévère lorsque vous parlez de changements de culture, changer c’est innover, c’est d’aller vers un futur meilleur.

    Répondre
  • avril 8, 2020 à 10:51 am
    Permalink

    Je pense que le changement de PDG est une bonne affaire. Éric Martel me semble la bonne personne pour changer l’image et la continuité. J’aime le message écrit par lui. C’est un bon début pour un leader.

    Répondre
  • avril 10, 2020 à 10:48 am
    Permalink

    Tu dit Je suis très content d’être de retour parmi vous , tu est là pour t’en mettre plein les poches, pour moi Martel c’est du bois mort tu allume rien avec ça.

    Répondre
  • avril 11, 2020 à 9:14 pm
    Permalink

    Après 31 ans de service, j’ai connue la croissance de l’entreprise qui donnait de l’espoir, nous étions le fleuron du Quebec,la fierté,
    tous étaient fiers de dire JE TRAVAILLE CHEZ BOMBARDIER, on est vraiment exceptionnel.On réussi a Homologué de nouveaux avions en des temps record(les meilleur qui soit,C-SERIES, GLOBAL 7.5K et tous les autres CRJ ,BD-100 etc qui fesait l’envie des grands de ce monde BOEING, AIRBUS,EMBRAER) ce que les autres pays ne sont PAS CAPABLE DE FAIRE.(C-919 chine projet lancé en 2008. Mitsubishi MRJ maintenant SPACEJET depuis 2015 premier vol. pas encore homologué et passons les autres .S.V.P Mr. Martel prenez le gouvernail de ce joyaux.Transparence et loyauté. Vos employées n’attendre que ça d’être fier de faire une équipe.Bonne chance

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *