Est-ce que ce sera un Global 8000, 8500 ou 9000?

Pour partager cette publication :

La distance franchissable prévue du Global 8000 est de 7 900 miles nautiques (mn) mais étant donné que la distance franchissable du Global 7000 est passée de 7300 mn à 7 700 mn et que sa dénomination est passée à Global 7500, il convient de se demander quelle sera la dénomination du prochain Global.

 

Si Bombardier voulait faire passer la distance franchissable du Global 7500 à 8 000 mn, cela serait très facile à réaliser avec l’ajout d’un réservoir supplémentaire pouvant contenir 500 livres de carburant, sur un avion de cette taille cela représente moins de 0,5% de la masse maximum au décollage. L’autre option est d’aller chercher  4% d’économie de carburant supplémentaire, remarquez que le moteur Passport étant nouveau il pourra probablement fournir à lui seul un 2 % d’économie de carburant d’ici 3 à 5 ans). Cette version du Global, aurait alors une distance franchissable supérieure de 500 mn à celle de son plus proche compétiteur le G650ER avec en prime un cabine plus longue de 7 pieds.

 

Pour ce qui est du Global 8000, cette dénomination a peu de chance d’être utilisée puisque si on lui applique la même augmentation de la distance franchissable que celle du Global 7000, cela la porte à 8 300mn. Pour arriver à 8 500 mn, il lui manquerait alors un réservoir pouvant contenir à peine 330 livres de carburant ou 2,5% d’économie de carburant suppléemntaire. Si les ingénieurs de Bombardier ne sont pas capables d’étirer la distance franchissable du Global 8000 à 8 500 mn, alors ils méritent d’être congédiés. La dénomination Global 8500 est donc très faisable et probable.

 

Bombardier n’a toujours pas annoncé quand elle débuterait les essais du Global 8000 (c’est encore sa dénomination officielle sur le site de Bombardier), ni quand elle comptait livrer le premier exemplaire à un client. Probablement que si on pose la question à Bombardier Avions d’affaires, on va nous répondre qu’en ce moment, Bombardier se concentre sur le lancement de la production du Global 7500 ainsi que les essais du Global 5500 et Global 6500 et qu’elle fera une annonce sur le Global 8000 le moment venu.

 

Mais juste entre vous et moi, il est très évident que pour Bombardier Avions d’affaires le Global 8000 ou 8500 ou 9000 est la carte que l’entreprise se garde afin de pouvoir répliquer à la prochaine version du G650ER de son compétiteur Gulfstream. Au besoin, Bombardier pourrait toujours concocter un Global 9000, surtout que la rumeur circule qu’il y a encore une bonne marge de manœuvre pour aller chercher des améliorations.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.