Héroux-Devtek déclare des profits trimestriels

Pour partager cette publication :

Le fabricant de trains d’atterrissage Héroux-Devtek a publié ses derniers résultats trimestriels ce matin. L’entreprise a fait un profit de 3,8 M $ avant les ajustements spéciaux malgré un ralentissement des ventes; pour le trimestre clos le 30 septembre 2020 les ventes étaient de 137,1 M $ comparativement à 145,5 M $ en 2019. Le recul de 27,5 % des ventes dans le secteur civil explique la baisse des revenus consolidés. De leur côté, les ventes du secteur militaire ont connu une progression de 11,6 % pour s’établir à 90 M $. Le secteur de la défense représente maintenant 66 % des revenus d’Héroux-Devtek. 

La stratégie

La stratégie de croissance d’Héroux-Devtek repose à la fois sur les fusions et acquisitions et la croissance organique. Au cours des dernières années, une bonne partie de sa croissance organique est venue du secteur militaire. Alors que la pandémie frappe durement l’aviation civile, le secteur militaire est beaucoup moins affecté. L’accélération des livraisons pour les programmes Super-Hornet, MQ-25 et SAAB Gripen E sont responsables de l’augmentation des revenus militaires. La décision de développer ce secteur est maintenant salutaire pour la compagnie québécoise. 

La rationalisation

Au début de la pandémie, Héroux-Devtek avait adopté une stratégie de réduction des coûts dans le secteur civil. À ce jour, la compagnie a éliminé 70 % des postes prévus. En octobre, la compagnie a pris la décision de fermer son usine de Wichita en raison de la baisse de volume. 37 employés seront touchés par cette décision qui entrainera des charges additionnelles de 12 M $. Le groupe entend répartir les activités de réparation et d’entretien de Wichita dans ses autres usines. 

L’avenir

Au cours du dernier trimestre, Héroux-Devtek a enregistré un flux de trésorerie positif de 12,5 M $. De plus la dette nette de l’entreprise a baissé s’établissant à 218,8 M $ comparativement à 256,9 M $ par rapport à 2019. Au 30 septembre l’entreprise avait des liquidités de 228,7 M $ soit une augmentation de 35,9 M $ en six mois. 

Le fabricant de trains d’atterrissage est dans une excellente situation financière surtout si on le compare au reste de l’industrie. Ses dirigeants peuvent continuer à analyser les occasions d’acquisition qui vont se présenter. Il faut donc s’attendre à ce qu’Héroux-Devtek fassent d’autres acquisitions d’ici la fin de 2021. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *