La bataille Airbus-Boeing est relancée

Pour partager cette publication :

Avant la pandémie, le duo Airbus-Boeing ne manquait pas une occasion pour se livrer une bataille des commandes. Puis en 2020 les cibles se sont faites rares et les canons du marketing se sont tus. À la fin de 2020, l’industrie du transport était dans un état pitoyable. Mais la résilience de cette industrie surprend alors qu’en 2021 s’amorce la longue et lente reprise. C’est Boeing qui a relancé les hostilités avec quelques bonnes commandes au premier semestre. En six mois, le géant américain est parvenu à engranger 599 commandes fermes. Il en a accumulé 121 de plus au cours des quatre mois suivants. Pour sa part, Airbus a connu une reprise plus lente de son carnet de commandes ; en neuf mois le géant européen avait décroché 292 nouvelles commandes. 

Dubaï

C’est cette semaine qu’avait lieu le spectacle aérien de Dubaï où les deux géants se sont affrontés de nouveau. Airbus y a annoncé 408 commandes et intention alors que Boeing y est allé de 80. En 2021, le duo Airbus-Boeing a donc récolté 700 et 800 commandes respectivement. Évidemment, il faudrait déduire les annulations et les lettres d’intention pour savoir qui est en avance… et voilà la bataille qui recommence !

À venir

L’année n’est pas encore terminée et les rumeurs de commandes à venir se multiplient. Les deux belligérants vont se chaparder les clients comme deux écureuils se disputent la nourriture. D’ici la fin du salon aérien de Farnborough, nous aurons droit à une bonne vieille bataille Airbus-Boeing. Par moment, les réactions semblent plus instinctives que réfléchies, mais pour les médias c’est du bonbon.

Il est vrai que la COVID-19 n’a pas dit son dernier mot, mais plus le temps passe et plus la situation revient à la normale. Pour les centaines de milliers d’employés des deux adversaires, c’est la fin d’une grande période d’incertitude. Il reste maintenant aux deux groupes industriels à stabiliser la chaîne d’approvisionnement. Pour les médias, cela signifie plusieurs gros titres accrocheurs et des articles à profusion. Pour ma part, le clavier de mon Mac a neuf ans, c’est peut-être le temps de le remplacer, car il va servir en 2022. Abonnez-vous gratuitement à notre chaîne YouTube en cliquant ici 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

5 avis sur “La bataille Airbus-Boeing est relancée

  • novembre 19, 2021 à 8:30 am
    Permalink

    Si Boeing réussissait à convertir en commandes fermes la lettre d’intention d’IAG ce serait un succès incroyable. Mais le silence autour de cette commande n’augure rien de bon selon moi.

    Répondre
    • novembre 19, 2021 à 9:19 am
      Permalink

      Ce serait effectivement un gros succès.

      Répondre
  • novembre 19, 2021 à 5:14 pm
    Permalink

    J’aurais aimé avoir la répartition détaillée des commandes fermes chez Boeing et Airbus parmi les différents modèles offerts par les deux avionneurs, incluant les versions cargo. Je m’attendais certes à une reprise lente du côté des gros porteurs mais pas à une reprise aussi spectaculaire du côté des monocouloirs.

    Cela dit, je suis surpris par la quantité totale des nouvelles commandes car je m’attendais plutôt à un lent retour à la normale. J’ai hâte également de voir le nombre de livraisons pour l’ensemble de l’année, incluant les 737 qui demeurent stationnés depuis l’arrêt de la production: combien en reste-t-il actuellement? J’aimerais aussi connaître les cadences de production les plus récentes pour les différents monocouloirs de Boeing et Airbus.

    Excusez-moi pour toutes ces demandes mais mon attention a été portée ailleurs pendant la pandémie et je commence à réaliser que j’ai un certain rattrapage à faire. 😳

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *