La reprise du transport aérien se poursuit

Pour partager cette publication :

L’Agence de la sécurité du transport aérien (ACSTA) a la responsabilité de faire le contrôle de sécurité dans les aéroports du pays. Une fois par semaine, elle publie ses données quotidiennes sur le nombre de passagers contrôlés. Ce texte vous présente donc une mise à jour en date du 18 juillet dernier.

Ce qui est mesuré

L’ACSTA publie deux chiffres, le premier est pour le nombre de passagers aux huit plus grands aéroports canadiens : Vancouver, Calgary, Edmonton, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal et Halifax. Le deuxième chiffre comprend les huit premiers aéroports auxquels on ajoute ceux de Victoria, Kelowna, Saskatoon, Regina, Toronto-Billy-Bishop, Québec et St. John’s. Ces données excluent le personnel navigant et le personnel au sol qui sont contrôlés par l’ACSTA.

Les données de l’ACSTA ne contiennent que les passagers ayant embarqué dans un aéroport canadien. Les passagers provenant de l’étranger ne sont donc pas inclus dans ces statistiques. Mais il s’agit tout de même d’une bonne information qui permet de faire des comparaisons fiables. 

La situation

Le graphique du nombre passager par jour montre que la progression se poursuit pour une huitième semaine consécutive.

Passagers quotidiens du transport aérien contrôlés au 18 juillet
Passagers quotidiens du transport aérien contrôlés au 18 juillet

Le tableau de la moyenne hebdomadaire montre lui aussi une progression de 3 % par rapport à la moyenne de 2019. Mais nous ne sommes qu’à 27 % du nombre de passagers qu’il y avait avant la pandémie. 

Moyenne hebdomadaire passagers du transport aérien contrôlés
Moyenne hebdomadaire passagers du transport aérien contrôlés

La fin de la quarantaine obligatoire pour les citoyens canadiens a donc eu un effet bénéfique sur le transport aérien. L’autorisation d’entrée des citoyens américains à compter du 9 août devrait entraîner une autre hausse. Par la suite, ce sera le tour des citoyens des autres pays à pouvoir rentrer à partir du 7 septembre. Le nombre de passagers du transport aérien devrait donc connaître une forte progression avant la fin de septembre. 

Attention à la reprise trop rapide

Aux États-Unis, la demande pour les vols intérieurs est revenue à la normale. Les compagnies aériennes ont ajouté des vols afin de répondre à cette demande tant souhaitée. Mais la formation et la requalification du personnel sont un goulot d’étranglement et les compagnies ont annulé de vols faute de personnels.

Air Canada a annoncé hier la reprise graduelle de ses vols vers les États-Unis. Elle devrait en offrir plus de 200 par jours en septembre. Ça va prendre beaucoup de monde pour les opérer et c’est une bonne nouvelle. Mais il se pourrait bien que la pénurie de main-d’œuvre vienne à nouveau hanter l’industrie. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *