L’A321LR pilier de la relance d’Air Transat

Pour partager cette publication :

Air Transat prévoit reprendre ses vols à partir du 23 juillet si les restrictions de voyage sont levées. L’A321LR sera le pilier de cette relance et voici pourquoi : 

Pour la reprise des vols, le transporteur aérien débutera avec sa très populaire liaison Montréal-Paris. La compagnie débutera avec des A330-200 et une fréquence quotidienne, puis elle ajoutera deux autres vols en août et septembre. La deuxième liaison au départ de Montréal sera Athènes avec une fréquence de deux vols par semaine avec des A330-200

Par la suite, Air Transat ajoutera les six destinations suivantes :

  • Lisbonne le 28 juillet
  • Lyon le 28 juillet
  • Marseille le 29 juillet
  • Toulouse le 30 juillet
  • Nantes le 31 juillet
  • Bordeaux le 2 août

L’A321LR assurera ces six destinations avec une fréquence de deux vols par semaine. Sur son site de réservation, Transat affiche un taux d’occupation qui varie de 60 % à 75 % pour ces premiers vols. Avec seulement 199 sièges, l’A321LR est beaucoup plus facile à remplir que l’A330-200 qui en compte 332. Air Transat évite ainsi de faire voler des avions avec plus de 135 sièges vides. 

La semaine dernière, un quatrième A321LR a rejoint la flotte d’Air Transat. Les quatre appareils seront donc très occupés dès les premiers jours de la relance du transporteur québécois. De plus, la compagnie recevra bientôt son cinquième A321LR et un sixième d’ici septembre. Ces appareils supplémentaires permettront d’augmenter la fréquence ou encore d’ajouter de nouvelles destinations. L’A321LR offre à Air Transat une très grande flexibilité en cette période de grande incertitudes et de faibles demande.est qu’il n’y en pas assez en service.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

12 réflexions sur “L’A321LR pilier de la relance d’Air Transat

  • juillet 6, 2020 à 12:23 pm
    Permalink

    Nous revoici donc revenus au temps du DC8 et du Boeing 707, du temps où il était tout à fait normal de traverser l’Atlantique dans un avion à fuselage étroit. Le grand avantage d’un tel avion est qu’il est plus facile de le remplir, ce qui fait que la compagnie n’est pas poussé à escompter les sièges restants dans le but de remplir le vol. Et qui plus est, si la demande est grande, la compagnie peut donc offrir un deuxième, voire un troisième vol sur la même destination ce qui résulte en une meilleure offre pour la clientèle qui, on le sait, désire avoir de la fréquence. C’est notamment ce qui a tué l’A380 sur la liaison YUL-CDG.

    Répondre
  • juillet 6, 2020 à 12:48 pm
    Permalink

    À quand des A321LR ou XLR pour Air Canada? Ce serait un appareil idéal pour un monde post-COVID pour les liaisons transatlantiques moins achalandés. Et avec un avenir beaucoup plus solide que le désastre qu’est le MAX. Tant qu’à moi la flotte idéale de monocouloirs pour AC serait des A321 (CEO existants et LR/XLR), et plus de A220-300 (et un futur -500?), et envoyons le MAX aux oubliettes.

    Michel

    Répondre
  • juillet 6, 2020 à 3:48 pm
    Permalink

    Bon choix de air transat le A321 LR NEO

    Répondre
  • juillet 6, 2020 à 4:36 pm
    Permalink

    Je suis très heureux d’entendre des commentaires positif assez pour acheté des actions. Bonne chance a votre équipe.

    Répondre
  • juillet 6, 2020 à 7:32 pm
    Permalink

    Une chance que air transat a mis a la retraire des 7 A310s ! Ça lui coûtais cher a Air transat a la fin . vive air transat

    Répondre
  • juillet 6, 2020 à 9:06 pm
    Permalink

    Il est bon de voir des destinations européennes devenir à nouveau disponibles. Toutefois, encore faut-il qu’il soit possible de visiter et d’avoir des activités normales à destination. Par exemple, que de restrictions pour la réouverture du Musée du Louvre:

    https://www.lesoleil.com/arts/reouverture-du-musee-du-louvre-laffluence-sera-pour-plus-tard-509e0be6b12eddfc7a0a84619ce10df4

    Je prévoyais un voyage à Bordeaux en septembre, mais je vais le reporter à l’an prochain en espérant que la psychose collective actuelle se sera alors dissipée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *