Le Global Express a vingt-cinq ans

Pour partager cette publication :

C’est le 13 octobre 1996 que le Global Express a effectué son vol inaugural à l’aéroport de Downsview. Pour souligner cet anniversaire, Les Ailes du Québec publie 4 textes à propos de cette réussite industrielle et commerciale.

Les 25 ans du Global Express, première partie :

C’est en 1986 que Bombardier a acheté Canadair des mains du gouvernement canadien. Le président de Bombardier, M. Laurent Beaudoin, c’était alors engagé à développer l’industrie aérospatiale montréalaise. Après avoir lancé le CRJ en mars 1989, l’entreprise a commencé à réfléchir à un avion d’affaires long-courrier.

Le Marketing

Pour un fabricant d’avions, le département de marketing est tout aussi important que l’ingénierie. En effet, même avec les meilleurs ingénieurs, un avion ne se vendra pas s’il ne répond pas aux besoins des clients. Bien comprendre le marché et ses besoins est très important en aéronautique ; étant donné les frais de développement exorbitants, c’est la faillite si vous ratez votre coup. D’ailleurs, les équipes de marketing comptent habituellement plusieurs ingénieurs dans leur rang. 

Après avoir réalisé plusieurs études préliminaires, Bombardier commence à présenter son concept aux clients en 1991. C’est en octobre lors de l’exposition annuelle NBAA qu’une première maquette est montrée. À ce moment-là, il est question d’un avion ayant une autonomie de 5 650 nm. La vitesse maximale prévue est de Mach 0,90 et la longueur de la cabine est de 14,6 m ou 47,9 pieds. 

En décembre 1993, la compagnie va de l’avant avec le projet Global Express et déclare avoir une quarantaine de clients. Sa distance franchissable a été revue à 6 500 nm et son prix de vente est alors de 28 M$. Bombardier estime que le coût de développement se situera entre 800 M$ et 1 G$. L’entreprise estime pouvoir vendre entre 550 et 800 appareils sur 15 ou 20 ans.

Au moment de l’entrée en service en 1999, Bombardier a en main 105 commandes. Du point de vue marketing, c’est mission réussie.

Cliquez ici pour lire le deuxième texte qui parle de la bataille Bombardier Gulfstream. 

Abonnez-vous gratuitement à la chaîne YouTube Les Ailes du Québec en cliquant ici   

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *