Le transport aérien à 52 % en novembre

Pour partager cette publication :

En janvier 2021, les restrictions sanitaires avaient fait replonger le nombre passager du transport aérien au Canada. Puis la levée partielle des restrictions et l’arrivée de l’été ont sonné le réveil. C’est donc à partir de mois de juin que la reprise a commencé à se faire sentir. C’est à partir de la mi-juillet que Les Ailes du Québec a commencé à suivre les données publiées par l’ACSTA*. Puisqu’elles sont mises à jour une fois par semaine je suivais le rythme. Mais à mesure plus le temps passe et plus je constate qu’une mise à jour mensuelle est nettement suffisante et représentative. 

Ainsi, pour le mois de novembre, 2 299 735 passagers ont été contrôlés dans les 15 plus grands aéroports canadiens. Cela représente 52 % des 4 415 997 passagers contrôlés en 2019. Voici le graphique permettant de faire la comparaison avec 2019 ainsi que d’établir la progression.

Passagers du transport aérien au 30 novembre 2021
Passagers du transport aérien au 30 novembre 2021

Alors que la transition automnale des déplacements en avion se poursuit, on constate les destinations soleil attirent les passagers. Les premières données de décembre indiquent que le variant Omicron ne semble pas perturber la reprise du transport aérien. À ce stade-ci de la pandémie, les voyageurs semblent plus préoccupés par les mesures sanitaires restrictives que la crainte du virus. Autrement dit, le transport aérien canadien continuera sa progression tant que le gouvernement continuera de relâcher les mesures sanitaires. 

*Ce qui est mesuré

L’ACSTA publie deux chiffres, le premier est pour le nombre de passagers aux huit plus grands aéroports canadiens : Vancouver, Calgary, Edmonton, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal et Halifax. Le deuxième chiffre comprend les huit premiers aéroports auxquels on ajoute ceux de Victoria, Kelowna, Saskatoon, Regina, Toronto-Billy-Bishop, Québec et St. John’s. Ces données excluent le personnel navigant et le personnel au sol qui sont contrôlés par l’ACSTA.

Les données de l’ACSTA ne contiennent que les passagers ayant embarqué dans un aéroport canadien. Les passagers provenant de l’étranger ne sont donc pas inclus dans ces statistiques. Mais il s’agit tout de même d’une bonne information qui permet de faire des comparaisons fiables. Afin d’avoir un portrait clair, je fais une moyenne quotidienne de semaine en semaine.

Notez que les aéroports publient leurs statistiques mensuelles avec un mois de retard. Toronto et Vancouver sont en retard de plusieurs mois. De plus, les administrations aéroportuaires comptabilisent les passagers payants et non payants ; il pourrait donc y avoir une différence de plus de 10 % entre les chiffres de l’ACSTA et ceux des aéroports. Abonnez-vous gratuitement à notre chaîne YouTube en cliquant ici

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.