Le PT6A-67F sélectionné pour le G-111T Albatross

Pour partager cette publication :

La compagnie Amphibian Aerospace Industries a sélectionné le PT6A-67F de Pratt & Whitney Canada pour le G-111T.

Historique

Le G-111T est la version turbohélice du Grumman HU-16 Albatross. C’est dans les années 40 que Grumman l’a développé à partir du Mallard pour la USAF. Cet avion amphibie comprenait un équipage de 4 à 6 personnes et pouvait transporter 10 passagers sur 2 480 nm. Il a été produit de 1947 à 1961 et 466 appareils ont été livrés ; c’est beaucoup pour un avion amphibie et cela en dit long sur son efficacité et sa popularité. La version civile de l’Albatros peut transporter jusqu’à 28 passagers. 

Le G-111T

C’est la compagnie australienne Amphibian Aerospace Industries (AAI) qui est maintenant détentrice du certificat de type de l’Albatross. Une partie importante de ses activités est consacrée au soutien des appareils en service. Son intention est de commencer par convertir des avions usagés. 

Le G-111T pourra transporter 28 passagers et sera muni d’une toilette, en version cargo sa capacité sera 4,5 tonnes. Une version ambulance de douze civières sera également disponible. La configuration recherche et sauvetage aura une autonomie de 12 heures de vol. Elle pourra être prolongée à 20 heures de vol avec l’ajout de réservoirs extérieurs. 

Le défi pour AAI est d’obtenir suffisamment de commandes pour rentabiliser le développement du certificat de type supplémentaire. Qui sait, si l’intérêt est là, peut être que la production du G-111 pourrait être relancée. Mais là encore, le faible volume nuit à la rentabilité et aux ventes. Remarquez également que la masse maximale au décollage de l’Albatross est de 37 500 livres et sa masse à vide est de 22 883 livres. Cela lui donne une charge utile de 14 617 livres, ce qui en ferait un bon candidat pour un avion hybride. 

Le PT6A-67F

Avec une puissance de 1 700 CV sur l’arbre, le PT6A-67F est la version le plus puissante de la gamme PT6. L’annonce de Pratt & Whitney n’a surpris personne aujourd’hui puisqu’elle travaille avec la compagnie australienne depuis des années déjà. Si la demande le justifie, j’imagine que le motoriste pourrait également l’équiper de FADEC. Abonnez-vous gratuitement à notre chaîne YouTube en cliquant ici

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.