Lettre l’ATAC (Association du transport aérien du Canada) au Premier ministre

Pour partager cette publication :

Le président de l’ATAC. M. John McKenna, écrit au premier ministre du Canada M. Justin Trudeau. Nous avons fait notre propre traduction de la lettre en question.

OTTAWA, le 16 mars 2020

La lettre suivante est adressée au Premier ministre et aux principaux ministres au nom de l’Association du transport aérien du Canada, de l’Association nationale du commerce pour l’aviation commerciale, des formateurs de vol et des fournisseurs de l’industrie de l’aviation au sujet du besoin d’un soutien financier pour le transport aérien l’industrie en raison de la crise du COVID-19:

16 mars 2020

Le très honorable Justin Trudeau, C.P., député
L’honorable Bill Morneau, C.P., député
L’honorable Marc Garneau, C.P., député
L’honorable Mélanie Joly, C.P., députée

Chers Premier ministre et ministres,

Je vous écris aujourd’hui au nom de l’Association du transport aérien du Canada (ATAC) dans un appel urgent pour un soutien financier immédiat du gouvernement à l’industrie du transport aérien du Canada dans le cadre de la pandémie de la COVID-19. Bien que nous appuyions pleinement le gouvernement dans ses actions visant à freiner la propagation de la COVID-19, une aide financière gouvernementale est nécessaire de toute urgence pour éviter une crise dans l’industrie de l’aviation qui aura de graves répercussions sur nos transporteurs membres, le public voyageur et l’économie canadienne, à court et à long terme.

Les membres des transporteurs aériens de l’ATAC opèrent dans tous les secteurs du transport aérien commercial et sont des moteurs économiques vitaux offrant des services essentiels aux niveaux régional, national et international. Les exploitants de l’ATAC fournissent ces services essentiels dans toutes les provinces et tous les territoires.

Les conséquences de la crise et des mesures prises pour contenir le virus ont un impact économique catastrophique immédiat sur notre industrie. L’avis aux voyageurs émis par votre gouvernement pour « éviter tous les voyages aériens non essentiels », les réunions d’affaires et les conférences à travers le Canada étant annulées, les restrictions de voyage par les employeurs des secteurs public et privé, les plans de voyages aériens au printemps et en été annulés au Canada et à l’étranger la survie de plusieurs de nos membres opérateurs. De plus, l’auto-isolement de 14 jours encouragé par votre gouvernement pour les arrivées de l’extérieur du Canada a des effets négatifs de grande envergure, dont beaucoup n’étaient pas prévus. Sans l’aide financière fédérale immédiate, cette situation pourrait entraîner la faillite des transporteurs aériens canadiens à court terme.

COVID-19 menace la viabilité commerciale et les services essentiels de nombreux transporteurs aériens desservant les Canadiens dans toutes les régions du pays. Non seulement des milliers d’emplois dans l’industrie sont menacés, mais des milliers d’emplois qui soutiennent l’industrie de l’aviation le sont aussi. Des centaines de milliers d’emplois dépendent également du transport aérien de personnes et de marchandises. Ainsi, la stabilité socio-économique de nombreuses régions du Canada qui dépendent de l’industrie du transport aérien est en jeu. Le transport aérien est essentiel à la chaîne d’approvisionnement économique du Canada et est un service essentiel qui alimente les collectivités nordiques et éloignées.

Nos membres souscrivent pleinement aux mesures suggérées par le Conseil national des lignes aériennes du Canada dans sa lettre du 12 mars au ministre Garneau. En outre, cependant, nous sommes fermement convaincus que le gouvernement doit inclure immédiatement une importante aide financière au secteur du transport aérien. Nous croyons qu’une partie du plan de relance annoncé par le ministre des Finances le vendredi 13 mars et tout soutien financier subséquent devraient être alloués à l’industrie du transport aérien pour assurer la survie du secteur et protéger la capacité de nos membres à servir tous. Canadiens et permettre la reprise économique nationale.

L’ATAC, son conseil d’administration et ses membres demandent respectueusement qu’un appel d’urgence soit tenu au début de la semaine avec des décideurs de haut niveau du CPM et d’autres ministères tels que Finances Canada, Transports Canada et Innovation, Sciences et Développement économique Canada. Les membres du Conseil et le personnel de l’ATAC sont disponibles à tout moment pour aider à développer un programme d’aide financière efficace et immédiat pour l’industrie du transport aérien. L’aide financière d’urgence du gouvernement est le seul moyen d’assurer un service continu et fiable aux Canadiens.

L’ATAC s’attend à ce que toute aide financière à l’industrie du transport aérien soit mise à la disposition de tous les transporteurs aériens. C’est le seul moyen acceptable de maintenir des règles du jeu équitables dans une période aussi difficile.

Nous contacterons vos bureaux dans les 24 heures pour donner suite à cette lettre.

Monsieur le Premier ministre, votre participation et votre solide appui sont impératifs pour les moyens de subsistance des employés de nos membres et pour la survie de nombreux transporteurs aériens canadiens de longue date qui ont aidé à bâtir ce grand pays. Ce n’est qu’avec votre aide en cette période de besoin que nous pourrons continuer à aider le Canada à réaliser son plein potentiel futur.

Très respectueusement,

John McKenna
Président et CEO
Association du transport aérien du Canada

SOURCE Association du transport aérien du Canada

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *