Ottawa approuve l’acquisition de Transat A.T.

Pour partager cette publication :

Le nouveau ministre de transport, M. Omar Alghabra, a trouvé une manière de se distinguer de son prédécesseur : il prend des décisions. Bien qu’il soit en poste depuis quelques semaines seulement, M. Alghabra a été en mesure prendre une décision sur l’acquisition de Transat A.T. par Air Canada. 

Le ministre des transport justifie sa décision entre autres par la COVID-19 :

« La pandémie de COVID-19 a été un facteur clé dans la prise de la décision définitive. Comme Transat A.T. l’a elle-même souligné en décembre 2020, l’incertitude actuelle jette un doute sur la capacité de l’entreprise à poursuivre son exploitation, car l’entreprise fait face à des difficultés financières importantes. Le gouvernement du Canada a pris acte des effets de la pandémie sur les services aériens dans leur ensemble et sur Transat A.T. en particulier. » 

Toutefois, M. Alghabra a imposé certaines conditions à Air Canada :

  • Des mesures pour faciliter et encourager d’autres transporteurs aériens à reprendre les routes vers l’Europe dont Transat A.T. assurait le service;
  • Le maintien du siège social de l’entreprise et de la marque Transat A.T. au Québec;
  • Un engagement en matière d’emploi relativement au maintien de 1 500 employés dans le secteur d’activité du voyage d’agrément de la nouvelle entité;
  • L’engagement de faciliter l’entretien des aéronefs au Canada et de donner la priorité aux contrats passés au Québec pour ces services;
  • La mise en place d’un mécanisme de surveillance des prix;
  • L’établissement et le service de routes vers de nouvelles destinations dans les cinq premières années.

Il reste maintenant à la commission européenne de rendre sa décision sur cette acquisition. La COVID-19 crée un contexte où en 2021 les fusions seront nécessaires dans le transport aérien. Je m’attends donc à ce que la transaction soit approuvée en Europe.

Les A321LR

Enfin la transaction est approuvée et Air Canada peut mettre en application des mesures permettant des économies. Le resserrement des restrictions sur les déplacements internationaux ont vidé les avions sur les vols transatlantiques. La demande va demeurer faible tant que les gouvernements n’auront pas levé toutes les restrictions. Dans cette situation, Air Canada pourra plus facilement ajuster l’offre.

En ce moment, les gestionnaires de la flotte d’Air Canada ont déjà une très bonne idée de ce qu’ils feront des A321LR d’Air Transat. Avant la pandémie, Air Canada aimait beaucoup l’A321. Rappelez-vous qu’en février dernier j’avais annoncé que la compagnie était en discussion avec Airbus pour des A321LR-XLR. L’acquisition de Transat A.T. permet donc à Air Canada de mettre rapidement la main sur des A321LR. Durant les quatre prochaines années, cet avion sera très utile pour les vols transatlantiques. 

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

One thought on “Ottawa approuve l’acquisition de Transat A.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *