Stelia achète les activités de l’A220 de Bombardier

Pour partager cette publication :

 

 

Bombardier, Airbus et Stelia ont conclu une entente concernant les activités de fabrication de Bombardier sur l’A220 et l’A330. L’entente porte sur la fabrication du poste de pilotage, de la cloison étanche et de la pointe arrière du fuselage de l’A220. La fabrication des éléments de structure de l’A330 fabriqués par Bombardier seront également transférés à Stelia. C’est dans l’usine de Bombardier à Ville St-Laurent, (anciennement Canadair ou le plan 1) que se retrouve toutes ces activités. Airbus versera la somme de 591 M$ pour cette acquisition qui inclue la part de Bombardier dans l’A220. Stelia maintiendra les 360 emplois à Ville St-Laurent, pour ensuite les déplacer à Mirabel.

 

Cette transaction est logique pour Stelia qui fabrique les postes de pilotage de tous les avions civils d’Airbus. De plus, les dirigeants de Stelia à Mirabel avaient comme mandat de développer les activités nord-américaines de l’entreprise. De même, il faut s’attendre à ce que le nouvel acquéreur investisse afin de rentabiliser la production des ensembles qu’il vient d’acquérir. La compagnie dispose déjà des terrains nécessaires à son expansion à Mirabel. C’est une très bonne transaction pour la grappe aérospatiale montréalaise, car les emplois demeurent ici.

 

Pour Bombardier, cette transaction complète sa sortie du secteur des avions commerciaux. Avec des finances remises à flots, elle pourra se concentrer sur son créneau des avions d’affaires.

>>> Suivez-nous sur Facebook et Twitter

4 réflexions sur “Stelia achète les activités de l’A220 de Bombardier

  • février 13, 2020 à 5:47 am
    Permalink

    Excellente nouvelle. En espérant que Bombardier ne disparaîtra pas de la carte.

    Répondre
    • février 13, 2020 à 9:03 am
      Permalink

      C’est excellent pour les employés actuellement ,ainsi que l’aeronautique, j’ai travailler chez canadair et bombardier pendant 37 ans ,depuis 5 ans a la retraite,il reste seulement le global a suivre lorsque Airbus demenageras les poste de pilotage a Mirabel,les régional qui ont été vendu à Mitsubishi le 25 juin 2019 ,fait que prévision pour moi le plan 1 à mirabel va disparaître pour des tours a condo ou commercial. Et au Québec c’est les meilleurs travailleurs en aeronautique

      Répondre
      • février 13, 2020 à 5:50 pm
        Permalink

        Tu oublie le Chqlllenger350 et le 650.on en fait 80 par année pour un montant de 2Md$

        Répondre
  • février 16, 2020 à 12:11 pm
    Permalink

    C’est probablement une excellente décision mais personne ne dit que le aft fuse ( fait de fibre de carbone ) est fait à ville st-laurent et que d’ici 24 à 36 mois , tout le département de composites sera transféré en Europe et non à mirabel. Très malheureux pour les employés de ce département qui ont mis leur cœur à l’ouvrage. Je ne comprend pas pourquoi ça reste sous silence.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *